Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

La gamification maintenant au service de l'industrie du voyage

Créé le dimanche 16 novembre 2014  |  Mise à jour le dimanche 15 mai 2016

La gamification maintenant au service de l'industrie du voyage

Le secteur du voyage est lucratif. On parle ici d'un marché de milliards de dollars. Toutefois, les plus jeunes générations ne sont pas des clientèles faciles pour les agences de voyage. Ils vont régulièrement butiner sur des sites dédiés pour réserver leur vol, leur hôtel, etc. Internet a effectivement permis une grande liberté de choix pour le touriste.

Si pour le consommateur, cette situation peut paraître attrayante, car elle implique – du moins, dans son esprit – des coûts diminués, la pratique devient dommageable pour les entreprises qui font souvent des partenariats avec différentes lignes aériennes, chaînes d'hôtel, etc. Avec l'avènement des services en ligne de réservation, cela a compliqué ces ententes commerciales. Une solution pour que le client reste dans le giron de son agence? Faire appel à un autre marché multimilliardaire : la gamification.

Récompenser les bons comportements

Pour contrer ce prénomène, les agences font appel à un principe de jeu pour que les clients respectent la politique voyage. Ainsi, ceux qui réservent tôt, qui choisissent un fournisseur privilégié ou qui se servent des services en ligne, par exemple, reçoivent des badges et des points. C'est le cas de GoTime, une application créée par American Express, pour inculquer les règles de voyage de façon positive, par le biais de missions, de vignettes et même de leaderboards. Bref, user de la carotte plutôt que du bâton auprès du consommateur en plus de stimuler son désir de compétition. Une stratégie qui fonctionne puisque depuis sa mise en place en novembre 2013, les réservations faites à l'avance et le choix de compagnie aérienne favorisée ont grimpé significativement.

Sauf que des badges et des points uniquement ne fonctionnent pas toujours sans réelles récompenses à la clé. Beaucoup s'en sont vite rendu compte quand ils se sont lancés dans la gamification il y a quelques années. Il leur a fallu alors proposer des gratifications plus tangibles : confort accru lors du vol, cadeaux divers ou même obliger l'agence à débourser de l'argent dans un organisme de charité ou environnemental. Est-ce que cela vaut le coût? Selon les experts cités dans cet article, les économies faites par le respect de tous ces clients de la politique voyage compenseraient largement le prix des récompenses.

Éduquer les voyageurs

Évidemment, la gamification de l'industrie du voyage semble se faire surtout au profit des compagnies, mais qu'en est-il du voyageur? Ne serait-il pas intéressant qu'il joue avant de partir afin de connaître les situations délicates dans lesquelles il pourrait se retrouver à l'étranger? C'est, en tout cas, ce qu'a pensé le développeur Layer Cake avec son jeu Mr. Travel. Le titre payant sur navigateur met le joueur dans la peau d'un homme qui doit voyager dans sept contrées anciennes comme l'Empire perse, les Royaumes vikings, etc. Dans chacun de ces mondes, des situations sont mises en scène, reproduisant plus d'une cinquantaine de contextes réels dans lesquels les voyageurs peuvent se retrouver. À partir de ses choix, le joueur en apprendra plus sur les dangers potentiels et comment s'en prémunir grâce à l'aide de conseils d'expert.

Un premier serious game sur la sûreté qui est arrivée à point en 2012 puisque que les entreprises ont un devoir moral, et parfois même légal, d'indiquer les dangers et leur prévention aux employés qui partent à l'étranger pour les affaires. Il y a donc là tout un marché, que Layer Cake compte bien occuper, pour éduquer ceux qui voyagent, autant pour les affaires que pour le plaisir. Un éventuel public pour ce type de jeu serait celui des jeunes, futurs voyageurs, afin de leur apprendre non seulement les bons réflexes à avoir ailleurs que chez soi, mais aussi sur les différences culturelles pour éviter les impolitesses lorsqu'ils se retrouveront à l'étranger.

Références :

American Express Global Business Travel. "GoTime: Don’t play with your policy. Play for it." Dernière mise à jour : 21 avril 2014. https://www.amexglobalbusinesstravel.com/gotime-policy-play-solution-american-express-global-business-travel/.

Guillemin, Florian. "Gamification - Le voyage d’affaires se prend au jeu." Voyages d'Affaires. Dernière mise à jour : 14 octobre 2014. http://www.voyages-d-affaires.com/travel-management/gestion/gamification-voyage-affaires-se-prend-jeu-9877.

Mr. Travel. Consulté le 12 novembre 2014. http://http://crisotech.com/fr/nos-produits/mr-travel/.

American Express Global Business Travel. "Work Meets Play." Dernière mise à jour : 22 mai 2014. https://www.amexglobalbusinesstravel.com/work-meets-play/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire