Par Frédéric Duriez  | f.duriez@cursus.edu

Des outils numériques pour dessiner

Créé le dimanche 22 mars 2015  |  Mise à jour le lundi 29 mai 2017

Des outils numériques pour dessiner

Quel outil choisir pour dessiner avec un ordinateur ? Si vous souhaitez donner à vos productions une apparence naturelle, il vous faut une tablette sensible à la pression. Un large choix de logiciels s'offre ensuite à vous. Nous vous proposons un panorama des plus connus parmi ceux qui ne vous ruineront pas !

Pour s'adapter au marché, et profiter du potentiel de ces outils, certains d'entre eux sont également disponibles sur IPad ou Android.

Gimp Paint Studio

Gimp est un logiciel libre qui a vu le jour en 1995, comme travail d'application de deux étudiants. C'est le concurrent libre de Photoshop, et un des produits du monde open source les plus aboutis. S'agit-il à proprement parler d'un logiciel de dessin ? A priori, il est plutôt destiné à la retouche d'images. Des développements complémentaires comme Gimp Paint Studio en font cependant un outil de peinture numérique très crédible.

gimp

Les options sont assez nombreuses, et les brosses personnalisables... Mais vous vous en sortirez souvent très bien en adoptant les réglages par défaut.

Mypaint

Mypaint est un logiciel libre qui tire son succès de l'imitation des outils traditionnels : brosses, pinceaux, fusains, pastels, crayons... Ses atouts sont la simplicité, la qualité de simulation, la communauté qui le développe et propose des tutoriaux, et la "toile infinie", ou "infinite canvas". Les bords de votre fichier se prolongent tant que vous dessinez. Magique !

Mypaint est disponible sur Mac, Windows et Linux.

Krita

Krita est un autre logiciel libre qui imite aussi très bien le matériel traditionnel des peintres et dessinateurs. Une communauté de graphistes talentueux partage des outils et des tutoriels. Citons en particulier David Revoy et Ramon Miranda. Les utilisateurs peuvent créer leurs brosses et crayons, les enregistrer, les classer, et éviter ainsi de se noyer dans toute une série d'options. Krita se prend en main très rapidement, mais il faut travailler longtemps pour en faire le tour.

Krita

Certains outils imitent les feutres et les crayons et sont particulièrement adaptés pour des sketchnotes ou des annotations. D'autres au contraire permettent de peindre des images très élaborées, réalistes ou proches de l'univers fantastique. Les amateurs de speed-painting l'apprécient particulièrement.

Krita est disponible sur Mac, Windows et Linux.

Artpad

Artpad est un logiciel commercial. Il impressionne vraiment par la qualité de simulation des médias naturels, qu'il s'agisse de peinture à l'huile et surtout d'aquarelle. La ressemblance est si forte que quelques semaines plus tard, vous ne savez plus très bien si le dessin a existé ou non sur du papier...

L'utilisateur peut choisir de peindre sur une surface humide, ou au contraire demander à ce que son aquarelle sèche aussitôt appliquée. Régulièrement, il devra tremper le pinceau dans un gobelet pour éviter d'obtenir un mélange sale des couleurs utilisées précédemment... Comme dans la vraie vie.

Artpad vous propose aussi des autocollants, des stencils et des pulvérisations de feuilles, insectes... Des photographies peuvent être fixées en arrière plan et servir d'image de référence. Le logiciel permet de les décalquer en utilisant leur couleur.

artrage

Artpad est disponible sur PC, Mac, Ipad, Iphone et tablette Androïd.

Sketchbook pro

Sketchbook Pro est aussi un logiciel commercial, édité par Autodesk. Les règles, les stencils, les feutres et crayons en font le logiciel idéal pour le dessin technique ou les schémas.

L'alliance avec Copic, entreprise leader dans les marqueurs pour graphistes, donne à ce logiciel une originalité très intéressante. L'utilisateur habitué aux marqueurs à l'alcool percevra une continuité avec les médias naturels, et y trouvera une palette familière.

sketchbook Pro

Sketchbook pro est disponible sur PC, sur IPad et sur Android.

Mischief

Mischief, comme Mypaint, s'appuie sur le principe de l'infinite canvas. Les dessins que vous faîtes gardent la même netteté si vous les agrandissez, comme s'il s'agissait de dessins vectoriels. Et pourtant, la similitude avec le crayon ou la plume est excellente.

Mischief s'appuie sur des outils simples et paramétrables. Il est le logiciel idéal pour des sketchnotes ou des travaux de facilitation graphique. Mais la galerie du site vous montrera qu'il peut être utilisé pour des oeuvres hyper-réalistes.

Mischief

Painter Essentials

Painter a vu le jour en 1990 avec deux auteurs, Mark Zimmer et Tom Hedges. Il est longtemps resté le seul de sa catégorie. Logiciel mythique pour les graphistes, au point que la version 5 a été commercialisée dans un pot de peinture...

De version en version, le logiciel est devenu plus proche des médias "réels", peintures, fusains, pastels... Mais il a aussi acquis une réputation de complexité. Comme souvent avec ce type de produit, les artistes qui ont alimenté les galeries ont réalisé des images démonstratives, lourdes d'effets de lumières et de contrastes en tous genres.

Et les véritables graphistes se sont davantage tournés vers Photoshop pour dessiner et mettre en couleur. Préférant ainsi la sobriété à l'excès de moyens.

Painter est passé entre les mains de plusieurs éditeurs, et est maintenant développé par Corel. Une version simplifiée, Painter Essentials, destinée à un public amateur, existe depuis plusieurs années. Elle s'appuie sur les points forts de son aîné : une maîtrise de la simulation des outils et des supports (papier, toile...). Le mélangeur, qui permet de faire des essais de couleur comme sur un coin de palette est particulièrement convainquant !

Longtemps partenaire des tablettes Wacom, Painter a sans doute sous-estimé l'arrivée des IPad ou des tablettes. Erreur réparée, puisque depuis peu, Corel en propose une version pour Androïd.

Painter

Alors que faut-il utiliser ?

Pour des sketchnotes, des doodles explicatifs, Mischief et Krita sont plus spontanés et naturels. Les traits sont légèrement lissés, ce qui vous donne un sentiment d'aisance et de facilité.

En revanche, s'il s'agit de dessiner un paysage photographié en vacances, Artpad ou Painter Essentials vous apporteront peut-être davantage d'options, et des sensations proches de l'aquarelle ou de l'huile. Krita peut aussi se révéler un logiciel très intéressant pour cet objectif. Brushes, application libre utilisée sur IPad et popularisée par David Hockney est une autre option.

Si maintenant vous faites des projets architecturaux ou en matière de design, choisissez Sketchbook Pro.

Mais comme tout cela est assez personnel, n'hésitez pas à télécharger les versions d'essai des logiciels commerciaux, et à utiliser plusieurs outils libres conjointement, selon les qualités que vous leur trouvez.

Copies d'écran : Frédéric Duriez

Ressources

Sketchbook Pro
https://www.sketchbook.com/

Artrage
http://www.artrage.com/

Painter Essentials
http://www.painterartist.com/fr/product/photo-effects/

Krita
https://krita.org/

Mypaint
http://mypaint.intilinux.com/

Gimp
http://www.gimp.org/

Pour aller plus loin et accéder à des tests détaillés :
Tests d'applications - consulté le 28 mars 2015
http://www.vincenwoo.com/vincenwoo/site_wacom_et_mapomme/applications/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire