Par Frédéric Duriez  | f.duriez@cursus.edu

Recycler ses anciens diaporamas

Créé le samedi 16 mai 2015  |  Mise à jour le lundi 25 mai 2015

Recycler ses anciens diaporamas

Où l'on reparle de la granularité

Il y a quelques années, le modèle économique du e-learning passait nécessairement par la granularité. Il fallait créer ses supports avec des éléments les plus fins possibles, les grains, que l'on pourrait récupérer ensuite dans d'autres modules, d'autres situations d'apprentissage, etc.

Créer de cette manière est devenu un réflexe pour beaucoup d'entre nous. Nos répertoires s'organisent pour prévoir un tri sélectif... qu'on reporte toujours. Comme un fabricant de voiture ou d'engin pense au démontage et au recyclage dès la conception, nos supports sont organisés pour faciliter une réutilisation et une mise à jour rapide. Mais nous ne le faisons que très rarement.

Vous accumulez ainsi un stock assez hétérogène de powerpoints, souvent conçus dans l'urgence, sans ligne graphique précise... Vous avez ramassé quelques cliparts, quelques photos, des effets visuels proposés par votre logiciel... L'ensemble n'a pas jauni, puisqu'on est en numérique. Mais ça sent drôlement les années 2000, voire 1990.

Nous vous proposons quelques principes pour vous accompagner dans un tri sélectif.

 On jette dans la poubelle "matières hautement dangereuses"jeter définitivement

 

Vous avez retrouvé des Wordarts, les écritures aux couleurs arc-en-ciel, qui simulent le marbre, les couchers de soleil et les reflets marins. Nés à une époque où on voulait à tout prix montrer ce qu'on savait faire avec sa nouvelle imprimante couleur, ces éléments sont malheureusement à jeter dans la poubelle du non-recyclable. Il faut jeter dans des caissons hermétiques, et enfouir dans une zone non sismique.

Mais il vous faudra aussi être implacable avec toutes ces présentations où le Comic Sans MS règne sans rival. Cette police "sympa", a été créée dans l'urgence pour apporter une aide contextuelle aux utilisateurs des produits Microsoft. Elle est depuis devenue la police de caractère de ceux qui ne savent pas quelle police utiliser. Ses détracteurs forment une communauté autour du slogan "ban Comic Sans". Ils répertorient avec humour les emplois abusifs, et leur site devrait suffire à vous convaincre de la retirer de vos présentations.

Enfin, les images mal détourées et pixelisées qui étaient tolérées il y a quelques années font maintenant saigner les yeux sensibles de votre audience. Hop, à la poubelle aussi, sans espoir de retour.

Rebuts classiques non recyclables

Le temps où les apprenants s'asseyaient devant un diaporama comme devant un film en 3D est terminé. Beaucoup y voient l'annonce d'un monologue, sans interaction, long et ennuyeux. Et depuis, Powerpoint reçoit des critiques sévères. Des articles, des livres nous mettent en garde sur les effets qu'aurait sur notre cerveau une trop longue exposition aux diaporamas.

Ainsi, Franck Frommer mène une enquête sur Powerpoint, "ce logiciel qui nous rend stupide". De son côté, Nicolas Beretti nous présente les limites de ce logiciel, et argumente en faveur des alternatives, et notamment Prezi. Les critiques portent sur les listes à puce et plus généralement les présentations structurées qui suggèrent qu'il y a un ordre entre des éléments.

On conseillera donc de se débarrasser des puces et des listes qui laissent croire à une logique entre des mots juxtaposés. Les cliparts seront bien entendus balayés eux aussi. Ils donnent un aspect familier et rassurant aux idées présentées, et s'appuient sur une esthétique paresseuse.

Alors, que peut-on recycler ?

Poursuivons avec un petit détour. Le livre Esthétiques du quotidien au Japon, Jean-Marie Bouissou nous précise que les Japonais utilisent plusieurs mots pour parler de luxe. En particulier, le yûga s'oppose au gôka. Le gôka est un luxe de la surenchère, de la démonstration et de l'accumulation. Les mots "clinquant" ou "tape-à-l'oeil" pourraient convenir à certaines traductions. Au contraire, le yûga est un luxe basé sur le dépouillement, le raffinement, l'élégance. Et c'est ce que nous visons, modestement, avec nos présentations.

Dans Présentation Zen, Garr Reynolds nous incite lui aussi à adopter l'esthétique de la sobriété et de l'efficacité. Les principes sont assez directs : "pratiquer la retenue", "savoir s'arrêter" et "laisser son ego au vestiaire". D'autres conseils beaucoup plus concrets vous seront très utiles dans ce travail de recyclage. Le site conseil marketing résume les idées principales de ce livre. Mais Présentation Zen est aussi très riche en illustrations et exemples. Le blog de l'auteur présente des exemples dont certains datent un peu mais démontrent justement que la sobriété vieillit mieux que le scintillant !

Parmi tout ce que nous avons jeté, on trouve assurément quelques pépites. Des idées, des citations, des raisonnements, des métaphores ou des schémas.

des pépites

On garde donc les idées essentielles, en se limitant à une page-écran par idée, et en préférant les visuels de bonne taille et de qualité plutôt que la multiplication de cliparts ou de photos.

En faire des supports de e-learning

Les outils bureautiques comme Open Office ou Libre office  exportent les Powerpoint en fichiers swf qui permet une lecture sur Internet. Attention cependant, ce format n'est pas lu par tous les navigateurs.

ISpring vient s'ajouter à Powerpoint comme "add-in". Il exporte en swf ou en HTML 5 et produit des fichiers Scorm. Il existe une version gratuite avec les fonctionnalités de base.

Inovae Publisher Express est un produit qui se positionne sur la réalisation de supports de formation à distance conviviaux, vivants et rapides à produire. Le passage de Powerpoint vers des supports compatibles avec les principales plateformes du marché fait partie des promesses du produit.

Les applications de Articulate, comme Articulate Storyline ont adopté une interface proche de celle des logiciels bureautique de Microsoft. Ils créent eux aussi des supports en swf ou HTML 5, et proposent une exportation conforme au Scorm. Vous pouvez y intégrer du son et de la vidéo.

Mais la liste peut largement être étendue. Ainsi, E-doceo Content Manager transforme aussi les diaporamas en modules Scorm qui peuvent être ensuite intégrés sur une plate-forme... Et comme certains produits cités précédemment, il permet d'y ajouter de la vidéo ou du son.

On a donc beaucoup jeté, beaucoup nettoyé, mais aussi beaucoup gardé. Les pages-écran sont plus sobres, plus lisibles, moins séquentielles. Les visuels plus cohérents, et l'esthétique s'est un peu éloignée de celle des affiches de supérettes.

Beau travail, qu'il faudra sans doute recommencer l'année prochaine !

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Powerpoint, ce logiciel qui nous rend stupides. Franck Frommer Editions la Découverte 264 p. octobre 2010

Stop au PowerPoint ! Réapprenez à penser et à présenter ! Nicolas Beretti Dunod - 200 p. 2012

Esthétiques du quotidien au Japon, sous la direction de Jean-Marie Bouissou Editions IFM/regards, septembre 2010
http://www.ifm-paris.com/fr/ifm/mode-luxe-design/editions/catalogue/item/398-esthetiques-du-quotidien-au-japon.html

Sur Thot Cursus

Un autre usage des diaporamas
http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/technologie/23734/autre-usage-des-diaporamas/#.VWCZIUZGZeP

"Le diaporama sévit toujours" Francine Clément
http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/technologie/23734/autre-usage-des-diaporamas/#.VWCZIUZGZeP

Alternatives à Powerpoint en 2014- Vincent Datin
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/24309/alternatives-powerpoint-2014

La mort par PowerPoint. Apprenez à la prévenir - Denys Lamontagne
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/3238/mort-par-powerpoint-apprenez-prevenir

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire