Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Confiez vos photos à Lutim : degooglisation en cours.

Créé le mardi 7 juillet 2015  |  Mise à jour le mardi 18 août 2015

Confiez vos photos à Lutim : degooglisation en cours.

3 questions à Luc Didry, développeur de Lut.im (prononcez Lutin comme le petit personnage en vert dans les contes de fée). Ce service d'hébergement de photos en ligne associe vos photos à des URL et ne vous piste pas.

Explications par son créateur.

Thot Cursus : Pourquoi avoir créé Lut.im?

Luc Didry : Je suis informaticien, plus précisément ingénieur système et réseau à l'université de Lorraine. Pour faciliter les échanges avec les usagers qui m'envoyaient des copies d'écran par courriel quand ils rencontraient des problèmes, j'ai développé ce service en ligne. Très simple d'utilisation, vous glissez/déposez votre image, vous choisissez la durée de stockage de votre image (elle peut se détruire juste après avoir été ouverte) et hop, plusieurs URL sont proposées en fonction de votre usage (voir, partager, télécharger). Il ne vous reste plus qu'à copier/coller le lien adéquat dans votre courriel. C'est terminé.

Outre l'utilisation très simple de Lut.im, il faut savoir qu'une photo envoyée par courriel prend un tiers de plus de place que son poids. Toutes ces photos entreposées dans vos courriels finissent par peser lourd dans votre boîte électronique.

Thot Cursus : Lut.im est un Snapchat alternatif?

Luc Didry : Oui, j'ai crée Lut.im en pensant à Snapchat. L'option "Delete at first view?" permet la disparation de l'image dès qu'elle a été regardée.

En tant qu'administrateur de Framasoft, je suis sensible aux conditions générales d'utilisation (CGU) des services en ligne et Lut.im ne vous piste pas. Les Instagramm, FlickR et autre Snapchat entreposent vos photos avec des CGU que je ne trouve pas acceptables. Avec Lut.im, vos photos sont stockées sur les serveurs de Framasoft en étant chiffrées. Ceci vous garantit que l'administrateur ne peut pas les regarder et les utiliser.

Ce service s'inscrit dans la campagne Dégooglisons Internet et il est présenté sous le nom Framapic. Proposé par Framasoft depuis février 2015, il a reçu plus de 10 000 images. Lut.im en est à plus de 40 000 images depuis un an et demi d'existence.

Thot Cursus : Quelles sont les évolutions de Lut.im?

Luc Didry : Comme je reçois des coups de main de développeurs de temps en temps, je peux faire évoluer les services proposés par Lut.im. Bientôt une application Android verra le jour grâce à Gobl.im (edit : disponible depuis le 25/07/15). Dans un proche avenir, il sera possible de supprimer les meta données contenues dans vos images et qui peuvent vous géolocaliser, par exemple.

Je prévois aussi de créer des sortes de dossier pour que les utilisateurs puissent garder en mémoire les URL associées aux photos déposées.

Illustrations : copies d'écran du site Lut.im

Sources

  • Fiat Tux, le site de Luc Dudry
  • Le parcours professionnel de Luc Didry sur LindekIn

 Le site de Lut.im

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire