Par Sandrine Benard  | phenix974@me.com

Comment créer une langue ?

Créé le samedi 19 mars 2016  |  Mise à jour le lundi 4 avril 2016

Comment créer une langue ? Texte kryptonien

Le français, l’anglais, l’espagnol, le russe, le mandarin… oui, vous connaissez ces langues, bien sûr, même si vous ne savez pas les parler, vous savez au moins, sans doute, les reconnaître quand vous les entendez.

Outre ces langues dites « classiques », on peut penser aux langues modernes inventées de toutes pièces, telles l’esperanto (qui relie les langues romanes) ou le sheng (sorte d’anglais africanisé), ou encore s’intéresser aux langues d’emprunts, comme le franglais (mélange de français et d’anglais) ou le spanglish (mélange d’espagnol et d’anglais), toutes deux principalement utilisées en Amérique du Nord.

Si on pousse notre investigation linguistique encore plus loin, on peut se pencher sur le cas des langues « fictives », que l’on rencontre davantage dans le domaine littéraire ou cinématographique. Immédiatement, on ne peut que penser au célèbre klingon de la série télé Star Trek, ou encore au na’vi du film Avatar, voire au kryptonien du non moins célèbre Superman. Comment également ne pas citer les maîtres du genre, à savoir J.R.R Tolkien et toute son œuvre liée au monde du Seigneur des Anneaux ou encore, plus récemment le Fourchelang de J.K. Rowling et de son jeune sorcier Harry Potter.

Qu’ont en commun toutes ces références ? Le fait que ces langues n’existaient pas et qu’elles n’avaient aucun repère auquel se rapporter ni aucune linguistique particulière sur laquelle se baser. Mais alors, cela veut dire qu’on peut créer une langue ? Oui ! À condition bien sûr de respecter certains critères…geste mythique de M.Spock de Star Trek

Comment inventer une langue ?

Pour inventer une langue de toutes pièces, on se concentre sur deux aspects fondamentaux : l’alphabet et la grammaire.

Créer un alphabet, pouvoir le mettre en pratique, c’est mieux ! Mais comment faire ? D’abord, il convient de baptiser votre nouveau-né, trouvez-lui un nom !

Puis, apprenez à votre « bébé » (votre nouvelle langue) à prononcer ces sons, sans oublier, bien sur de leur trouver une graphie adéquate. Celle-ci pourra être sous forme picturale (des dessins), de pictogrammes ou de symboles. N’hésitez pas à piocher dans les alphabets et syllabaires déjà existants pour vous en inspirer et créer, par le biais de savants mélanges chimiques, vos nouvelles lettres et sons.

Une fois cette exercice effectué, passez aux mots, en commençant par les plus basiques (les pronoms et les verbes), avant de vous pencher sur les plus courants (corps, actions, géographie). Là aussi, soyez ouvert d’esprit et pensez aux langues voisines qui pourraient vous inspirer !

Puis, vient l’étape de la création de votre dictionnaire, celui-ci se doit d’être clair et intuitif (les mots à la phonétique improbable seront décourageants), de même que sa grammaire (pensez à la création du pluriel, par exemple, ou à la conjugaison).

Avec un alphabet, une grammaire, une conjugaison, un lexique, vous devriez normalement être maintenant capable de faire vos propres phrases, alors commencez simplement : « j’aime les chats » et testez cette phrase sur votre entourage… ce qui ne manquera sûrement pas de voir apparaître sur le visage de vos « testeurs » une certaine suspiscion quant au sens de ce que vous venez de prononcer. Les haussements de sourcils seront nombreux, mais pourraient susciter l’intérêt. Dans ce cas, partagez votre langue et enseignez-là J ! Peut-être serez-vous le prochain Tolkien ?

Les maîtres de la création linguistique :

Comment ne pas revenir brièvement sur les maîtres de la création linguistique ? Tolkien (1892-1973) était un philologue de génie, un grand académicien et un éminent linguiste, aussi n’y a t-il pas de quoi s’étonner de voir la maîtrise dont il fait preuve dans l’ensemble de son œuvre, que ce soit sur le plan de la création du monde de la Terre du Milieu, de son histoire, de son peuple, mais aussi et surtout des différentes langues qui y cohabitent, en particulier le quenya (plus connu comme l’élfique), dont il est souvent fait mention dans ses différents livres. On peut le lire et l’entendre, une vraie langue !


Autre auteur remarquable, plus d’un siècle après Tolkien, est J.K. Rowling (1965-), la « maman de plume » de Harry Potter, qui, elle aussi, outre la création complète d’un univers magique, est à l’origine non pas d’une langue, mais bien d’un vocabulaire particulier à l’usage des non-initiés, les « Moldus » (non-sorciers). Aussi peut-on croiser au fil des pages des mots aussi improbables que « quidditch (sport magique), patronus (sorte d’animal totem protecteur), fourchelangue (personne qui parle aux reptiles)… ».

Finalement …

Enfin, on peut brièvement évoquer la finesse d’esprit des traducteurs quant au passage en français de certains mots issus d’une autre langue, comme c’est le cas dans le célèbre manga japonais Pokémon. On ne peut que souligner la subtilité lexicale des traducteurs quant au nom des dits petits monstres de poche…

La particularité des Pokémon est d’évoluer, prenons donc le cas particulier de cette série : Chenipan, Chrysacier et Papillusion. Ici, on comprend parfaitement, simplement à son nom, les différents stades de l’évolution du petit insecte : Chenipan est une chenille (avec un mélange de chenapan, enfant un peu malicieux), Chrysacier est une chrysalide (avec le mot acier pour montrer sa solidité) et Papillusion est un papillon (le mot illusion réfère sans doute à son caractère éphémère).

Comme quoi, créer une langue demande, certes une certaine maîtrise lexicologique et grammaticale, mais permet aussi de laisser libre court à sa créativité et à son imagination… et surtout, à la faire partager aux autres !

Illustrations : Wikipedia, logo Superman, poème elfique 
Shutterstock, photo-nuke   

Sources :

Comment inventer une langue ?
http://fr.wikihow.com/inventer-une-langue

Le klingon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Klingon_(langue)

Le na'vi
https://fr.wikipedia.org/wiki/Na%27vi_(langue)

La langue de Krypton créée par une experte en linguistique en Colombie-Britannique
http://www.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2013/07/07/002-langue-krypton-professeure-b-c.shtml

L'étymologie des noms des Pokémon
http://www.pokebip.com/page__etymologies.html 

Le fourchelang - http://fr.harrypotter.wikia.com/wiki/Fourchelang

Le lexique Harry Potter
http://www.harrypotter.free.fr/Visite/Page_Lexique.html

Le dictionnaire quenya (elfique de Tolkien)
http://atlendor.sitedusoleil.chez-alice.fr/Le%20Dictionnaire%20Quenya.htm

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire