Le CNTEMAD ou L’aventure de la formation à distance à Madagascar

Créé le mardi 13 octobre 1998  |  Mise à jour le jeudi 10 avril 2014

Recommander cette page à un(e) ami(e)

À Madagascar, juste après la colonisation, le système scolaire ne pouvait satisfaire qu’une infime partie de la population. Pour répondre au besoin grandissant d’accès à des formations professionnelles ou supérieures, on créa, avant même l’indépendance, des cours par correspondance en droit et en administration de l’entreprise menant à des «Capacités». Ces diplômes permettaient ensuite l’accès direct à l’enseignement supérieur sans passer par le baccalauréat.

Par la suite, l’installation de l’Université de Madagascar, substitut de la «Fondation Charles de Gaulle» a progressivement pris en charge cet enseignement par correspondance pour renforcer l’Ecole Supérieure de Droit déjà existante. Puis, dans les années 1960, on instaura totalement le système présentiel.

Le développement rapide de l’enseignement secondaire, la saturation des infrastructures universitaires et la pénurie de formateurs ont cependant remis en question le système traditionnel en salle. Après avoir étudié différentes hypothèses, le Gouvernement a fait son choix et créé (par le décret 92953 du 04.11.92) le Centre National de Télé-Enseignement de Madagascar, le CNTEMAD. En plus des nouveaux bacheliers, le Centre accueille les travailleurs qui désirent continuer leurs études dans un environnement intellectuel et culturel. L’ouverture de Centres Régionaux dans toute l’île est ainsi un facteur de rétention de ces travailleurs dans leur lieu d’affectation.

Le CNTEMAD

Initié par une équipe d’enseignants chercheurs des universités malgaches, le CNTEMAD en est à sa 5e année d’existence (en 1998); ces cinq années sont l’équivalent d’une formation complète en Magistère. Le Centre offre à son audience des cours par correspondance dans les domaines du Droit et de la Gestion. Le contenu académique classique de l’enseignement possède un plus professionnel qui permet aux produits de s’intégrer directement dans l’option «vie active» après chaque cycle (Capacité, Bacc + 2, Bacc + 3, Bacc + 5) et une possibilité de continuer en 3e cycle dans les universités françaises ou d’ailleurs.

Aujourd’hui (en 1998), le CNTEMAD est composé d’un corps administratif de neuf personnes gérant un établissement regroupant 29 enseignants en droit et 36 enseignants en gestion, et offrant des formations à plus de 8000 apprenants, le tiers de la population étudiante du pays dans ces domaines. Il s’appuie sur un réseau de 20 centres de formation à distance régionaux répartis sur l’île au sein desquels plus de 150 tuteurs accompagnent les apprenants dans leur cheminement académique.

Les diplômes officiels délivrés par le CNTEMAD

CAPACITÉS

  • Diplôme de Capacité en Droit
  • Diplôme de Capacité en Gestion (équivalence Baccalauréat)

 

CYCLE

  • Diplôme Universitaire de Fin de Premier Cycle en Études Juridiques -- DUFPCEJ (Bacc + 2);
  • Diplôme Universitaire de Fin de Premier Cycle en Gestion (Études Economiques et de Gestion/Études Financières et Comptables) -- DUFPCG (Bacc + 2);
  • Diplôme Supérieur d’Études Juridiques (Droit Privé/Droit Public) -- DSEJ (Bacc + 3);
  • Diplôme Supérieur d’Études en Gestion (Études Économiques et de Gestion/Études Financières et Comptables) -- DSEG (Bacc + 3);
  • Magistères, Première et Deuxième Parties, en Études Juridiques (Droit Privé/Droit Public) -- MEJ I (Bacc + 4) et MEJ II (Bacc + 5);
  • Magistères, Première et Deuxième parties, en Études Économico-Gestionnaires (Études Économiques et de Gestion/Études Financières et Comptables) -- MEEG I (Bacc + 4) et MEEG II (Bacc + 5).


Les perspectives d’avenir du CNTEMAD

Fort d’une courte mais solide expérience, le CNTEMAD se préoccupe maintenant de l’avenir. Il compte ainsi mettre sur pied des programmes de formation de courte durée dans le domaine de l’informatique de gestion (DTS), des techniques commerciales (DTS) et des techniques d’expression écrite et littéraire (langue française), Niveau I et II.

Par ailleurs, la poussée rapide des nouvelles technologies d’information et de communication inspire l’établissement à intégrer ces nouveaux outils dans son dispositif de formation à distance. Bientôt, ils auront leur site Internet ouvert sur le monde, qui deviendra graduellement un outil intégré à leurs pratiques administratives et pédagogiques.

Le CNTEMAD est donc résolument tourné vers l’avenir... Et c’est tant mieux pour la population malgache et pour toute la francophonie.

 

Poster un commentaire

Commentaires

2 commentaires

Icône - tokyrz
  • Toky Andrianina RATOLOJANAHARY
  • 30 janvier 2012 à 08 h 08

Guide pour la continuité d\'etude à l\'etranger

Bonjour, je suis étudiant au CNTEMAD Madagascar. Mon projet est d'aller fortifier et montrer mes capacités d’expérience en France dans deux ans. Pour une facilité d'aller la bas!!! Je vous prie de me guider. Ma vie dépend de mon étude; Cette situation est déjà une de mes motivations. Merci de votre compréhension .

Répondre
Icône - Visage inconnu
  • Fifie Randrianantenaina
  • 28 mars 2014 à 05 h 05

Interedudiant

Bonjour!Je voulais juste emettre une propisition,celle de creer un groupe d'entraide interetudiant.qu'en pensez-vous?

Répondre