Articles

La folie des «agents libres» frappe l’embauche en haute technologie -

Par Denys Lamontagne , le 31 janvier 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’embauche de travailleurs qualifiés dans le domaine de la haute technologie commence à ressembler à une mêlée pour les étoiles de sports professionnels : les plus grandes compagnies offrent d’excellents salaires, bonifications et autres primes; les plus petites sociétés sont pratiquement dans l’impossibilité de les concurrencer.

«Un candidat choisit maintenant une voie professionnelle en fonction du salaire offert plutôt que pour développer ses propres compétences afin d’atteindre un certain niveau salarial», mentionne un recruteur professionnel.

«Il n’est pas rare de voir un finissant dans un domaine particulièrement pointu et très en vogue qui gagne plus qu’un technologue ayant de l’expérience mais oeuvrant dans un secteur moins valorisé. Ce n’est pas normal; mais c’est ce que l’on a constaté au cours des deux dernières années.»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur