Articles

Intel tourne le commutateur à OFF sur sa puce Pentium III -

Par Denys Lamontagne , le 31 janvier 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Réagissant aux critiques suscitées par l’annonce de l’introduction d’un numéro de série unique sur la puce du Pentium III -- ce qui permettrait la surveillance des mouvements d’un individu dans le cyberespace --, Intel a décidé de modifier le logiciel de sorte que la capacité d’identification soit inopérante à moins que l’utilisateur ne l’active volontairement, par exemple pour réaliser une transaction commerciale sur le Web.

Le plan initial était que ce dispositif soit toujours actif, à moins que l’utilisateur ne l’ait neutralisé.

Certains avocats ne sont pas satisfaits de cette mesure; ils demandent que le dispositif d’identification soit entièrement invalidé.

Selon Deirdre Mulligan du Center for Democracy and Technology (Centre pour la démocratie et la technologie),

«Si tout le monde l’exige, il va être difficile pour un consommateur de refuser de s’identifier de cette façon.»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur