Articles

Travailler à distance en Afrique, c'est possible !

Afriworkers facilite le télétravail en Afrique en mettant les demandeurs de ce nouveau mode d'organisation du travail avec les offres existantes.

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 13 septembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 10 décembre 2011

Le télétravail en Afrique est possible. L'entrepreneur ivoirien Florent Youzan y croit dur comme fer. C'est lui qui a lancé il y a peu Afriworkers, qu'il définit lui-même comme un annuaire des télétravailleurs africains.

En effet, Afriworkers offre quatre fonctionnalités principales :

  1. Vendre ses compétences. Une inscription gratuite sur le site permet de faire apparaître son profil (identité et compétences) dans l'annuaire des télétravailleurs et de le mettre ainsi à disposition d'éventuels recruteurs.
  2. Recruter des télétravailleurs. Les recruteurs ont la possibilité de mettre en ligne des offres de télétravail.
  3. S'informer sur le télétravail. Le site propose l'actualité et des ressources sur le télétravail.
  4. Etre informé en temps réel des offres et se former. Ce service payant permet d'être alerté par courriel ou par SMS de nouvelles offres mises en ligne. En plus de ceci, les abonnés ont droit à un coaching et à des formations.

 

Afriworkers a pour partenaire officiel Zevillage, le site d'information sur les nouvelles formes de travail créé par Xavier de Mazenod, auteur d'un guide du télétravail. Dans un entretien accordé en juillet à ce site, Florent Youzan reconnaît que l'environnement technologique africain n'est pas très propice au travail à distance. Le principal défi à relever c'est moins le changement des mentalités que l'accès à Internet.

Bien plus qu'un annuaire, nous avons vu une plate-forme de télétravail à distance à vocation continentale qui pourrait se mesurer aux sites d'emplois connus en Afrique en termes de fréquentation, à condition d'être bien alimentée.

Voir :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur