Articles

Retour à l'éducation sexuelle

LOOV, une application pour quête identitaire

Par Daniel Therrien , le 12 février 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 19 février 2018

Certains n'ont pas attendu que le Ministère québécois de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) produise une directive rétablissant les activités d'éducation sexuelle dans les écoles primaires et secondaires.

Ils ont produit une application en se basant sur une grille détaillée de ce qu'il fallait enseigner aux enfants et aux adolescents. LOOV est donc né pour assister les jeunes dans leur quête identitaire.

Problèmes en recrudescence

Depuis l'abandon des cours d'éducation à la sexualité au début des années 2000, on assiste à une recrudescence des infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) ces 15 dernières années. Selon le Dr Réjean Thomas, spécialisé dans le dépistage et le traitement des ITSS, les jeunes adolescents sont particulièrement touchés par ces infections.

Or la responsabilité première d'éducation à la santé et à la sexualité incombe aux parents et aux autorités scolaires, sous la gouverne des politiques ministérielles québécoises. Même si le gouvernement du Québec n'a pas totalement ignoré ses responsablités en cette matière, le fait de proposer aux écoles différentes activités d’éducation sexuelle diffusées au gré de la volonté des gestionnaires n'a pas permis aux enfants et aux adolescents d'éviter les risques encourus par certains comportements. La volonté ministérielle de fournir une véritable source d’éducation sexuelle aux jeunes a été formulée récemment dans le sens de rendre les activités (ou les cours) obligatoires dans toutes les écoles primaires et secondaires dès septembre 2018. Une avance a cependant été prise par les producteurs de l'application LOOV en septembre 2017.

LOOV

LOOV est une application pour IOS et un livre. Il est produit par Zone 3, avec le support de Tél-Jeunes, l'Office national du fils (ONF) et le Fonds des médias du Canada.

Dans la notice présente sur le site d'application de Apple, on peut découvrir que LOOV a été produit selon une approche « immersive, ludique et poétique », et qui se veut aussi un instrument d'accompagnement des jeunes dans leur recherche de sens et dans leur quête identitaire. Il s'agit d'une application interactive, d'abord pour des jeunes de 9 à 11 ans:

« Ce n'est pas une application qui traite uniquement de sujets anatomiques, précise l'auteure du contenu de l'application, Marie-Josée Cardinal. On parle des relations amoureuses, de l'éveil à la sexualité, de l'estime de soi et, bien sûr, des transformations de la puberté pour les 9 à 11 ans.»

Une deuxième application s'adresse plus spécifiquement aux jeunes de 12 à 14 ans. Comme ces produits sont tout-à-fait accessibles via la toile et peu dispendieux, on imagine aisément les adolescents y accéder sans gouverne ou accompagnement de qui que ce soit.

Est-ce souhaitable de les laisser ainsi naviguer librement à tarvers les différentes scènes et les différents contenus, quelque scrupule que l'on puisse avoir, et sans aucune visée pédagogique ? En d'autres termes, il pourrait être profitable que les parents s'impliquent dans cette exploration de l'univers sexuel de leurs enfants, dans la perspective d'un véritable souci des écoles de les supporter.

Un cours véritable

De l'avis des syndicats d'enseignants, seul un cours structuré répondra à la problématique des comportements des jeunes. Insérer un nouveau cours dans une grille-horaire déjà chargée représente une cause majeure des nombreuses réticences des milieux décisionnels scolaires. Mais qui peut être mieux placé que l'enseignant pour établir le lien de confiance nécessaire à la communication avec les élèves et à leur expression concernant les problématiques liées aux expériences de la sexualité ?

Selon Julie Deschenaux, doctorante en sexologie, le Québec est en rattrapage par rapport à ce qui se faisait dans les écoles il y a quelques décennies, mais aussi par rapport à ce qui se fait ailleurs dans le monde, notamment en Australie. (Deschenaux, 2017)

Si le gouvernement possède une réelle volonté de fournir aux élèves toute la formation nécessaire à leur équilibre et à leur santé, il devra appuyer financièrement let pédagogiquement es enseignants, en plus de prévoir l’engagement de spécialistes qui viendront compléter leur travail.

Et pourquoi LOOV ne serait-elle pas offerte dans les écoles, avec un contenu pédagogique approprié, puisque cette application semble tout-à-fait correspondre à une démarche moderne accompagnement?
À consulter

Application: LOOV - http://www.loov.ca/
    Produit par ZONE3 INC - 284.2 MB
    Requiert IOS 9.0 ou plus - Français
    Prix : 5,49 $

Promotion et prévention en matière de sexualité des jeunes Ministère québécois de la santé et des services sociaux. Projet: MOSAIQ – École en santé.
http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/jeunesse/mosaik/

Références

Descheneaux, J. (2017). L'éducation à la sexualité dans le cadre de l'implantation du nouveau programme au Québec.
Conférence doctorante : https://fr.slideshare.net/juliedescheneaux3/lducation-la-sexualit-dans-le-cadre-de-limplantation-du-nouveau-programme-au-qubec
http://uqam.academia.edu/JulieDescheneaux

Éloise Archambault : Réelle explosion du nombre d'infections sexuelles au Québec. Journal de Montréal, 2 décembre 2015.
http://www.journaldemontreal.com/2015/12/02/reelle-explosion-des-infections-sexuelles-au-quebec

Gagnon, G. (2013). Rapport d’évaluation des outils conçus dans le cadre du projet « Parents impliqués, jeunes en santé ». Agence de la santé et des servic es sociaux de Lanaudièere. Joliette, Québec.

Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). (2013). Résultats du sondage sur les analyses de laboratoire en lien avec les infections transmissibles sexuellement et par le sang.
https://www.inspq.qc.ca/es/node/3974

Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). (2013). L'amour aux temps du préscolaire, du primaire et du secondaire : outils pour les jeunes, leurs parents et les intervenants. 2014.
https://www.inspq.qc.ca/espace-itss/l-amour-aux-temps-du-prescolaire-du-primaire-et-du-secondaire-outils-pour-les-jeunes-leurs-parents-et-les-intervenants

Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec. Thèmes et apprentissages en éducation à la sexualité. Tableau synthèse. 2017.
http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/dpse/adaptation_serv_compl/Apprentissages_tableau-synthese_FR.pdf

Dominic Brassard, Ici.radio-canada, 3 décembre 2017.
Une application électronique d'éducation à la sexualité pour les jeunes.
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1065258/application-education-sexuelle-loov-electronique

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur