Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

L’ergonomie gestuelle symbolique, nouvelle discipline des interfaces

Créé le mardi 29 mai 2012  |  Mise à jour le mercredi 27 juin 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

L’ergonomie gestuelle symbolique, nouvelle discipline des interfaces

Dans quelques mois, avec l’introduction massive du «Leap», interface sans contact évoluée et abordable (70 $), nous verrons des centaines d’application proliférer en mettant à profit les avantages indéniables de ce genre d’interface.

Spécialement dans le domaine public où les problèmes liés aux intempéries (sable, eau, humidité, poussière), au vandalisme et à l’hygiène impliquent des installations lourdes et coûteuses, un telle interface s’imposera par elle-même tout en nous libérant de multiples contraintes d’adaptation aux différents gabarits humains.

Précisément du fait de leur popularité, les conventions gestuelles devraient se développer rapidement et s’étendre au-delà des cultures et des langues. On peut très bien imaginer qu’un ensemble de gestes internationaux, logiques et ergonomiques s’imposent devant les variantes locales ou spécialisées. Nous verrons éventuellement des gestes être remplacés par d’autres, suite à des lésions professionnelles liées aux gestes répétitifs ou peu ergonomiques.

Symbolique et sémantique

La variété des gestes symboliques est immense. Du coté de l’enseignement, de la recherche ou de l’écriture, nombre de gestes possèdent des significations propres. à commencer par l’écriture elle-même.  Avec cette interface, l’écriture aérienne devient possible, tout comme la manipulation d’objets virtuels dans l’espace, comme une interface d’écriture en 3D.

Si une faculté désire offrir un cours populaire dans ce domaine, elle devrait déjà le préparer. Un tsunami est en route dans le domaine des interfaces. Je me vois déjà taper d’une seule main dans les airs....

Leap Motion - Le futur à portée de main

Le vidéo

 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire