Par Christine Vaufrey  | redaction@cursus.edu

L'esthétique de l'abondance

Créé le mardi 12 juin 2012  |  Mise à jour le mardi 11 mars 2014

En matière de visualisation d'images sur la toile, on a vu apparaître  voici quelques années une mise en page désormais récurrente, qui propose des dizaines d'images sur une même page.

La plupart des sites de partage d'images ont adopté cette mise en page, en page d'accueil, comme 500px.com :

 

Ou encore The Inspiration grid, qui propose des vignettes permettant d'accéder à des sites "inspirants" :

 

Même mise en page pour présenter des groupes ou des favoris, sur Flickr.com :

 

 

Pinterest, dont on a beaucoup parlé en début d'année mais qui semble s'essouffler un peu, a fait de cette mise en page sa spécialité. Les images y sont associées aux réactions des utilisateurs, ce qui donne une mise en page moins esthétique :

 

 

Qui a commencé ?

Ce type de mise en page est directement issu de la présentation des résultats proposée par Google image :

 

 

Depuis quelques années déjà, cette façon de présenter les images d'un site avait été adoptée par Cooliris, qui est ensuite passé à l'effet 3D, le mur d'images se détachant sur un fond noir :

 

Elle devient aisément reproductible, les logiciels de traitement d'image proposant désormais des gabarits tout prêts pour réaliser ses propres grilles.

On voit même maintenant des établissements culturels passer à la grille d'images. Le cas le plus spectaculaire est celui du SFMOMA (Musée d'art moderne de San Francisco), qui propose un navigateur interne exclusivement visuel. La page d'accueil du navigateur est ainsi composée des vignettes de plus de 6000 oeuvres :

On peut heureusement agrandir les vignettes, et l'on obtient quelques renseignements élémentaires sur l'oeuvre ainsi sélectionnée.

Mais peut-on parler dans le cas présent d'un véritable navigateur ? La grille est si vaste que l'on s'y déplace nécessairement au hasard, d'autant plus que les vignettes ne sont volontairement pas ordonnées. Les renseignements fournis restent fort succincts, et doivent être complétés par  des données issues d'autres pages (ou d'autres sites) si l'on veut véritablement s'informer.

 

Tout ça pour vous !

Cette mise en page en grille met en scène l'abondance des ressources en ligne. A chaque fois, on est impressionné par la profusion qui s'offre à nous. Cette abondance devient une qualité en elle-même : il s'agit de montrer au visiteur que le site possède un nombre infini d'oeuvres, de visiteurs, de ressources mises à disposition du visiteur. "Tout ça pour vous !" semble être le slogan implicitement proféré derrière ces pages saturées d'images. 

Et les visiteurs adorent. Flickr a mis longtemps avant d'adopter cette mise en page pour les contenus des groupes et la visualisation des images favorites sélectionnées par ses adhérents. Il l'a fait sous la pression des visiteurs, qui ne voulaient plus des petites icônes de format identique se détachant sur un fond blanc.

Nombre de personnes peu familières de la législation régissant le droit d'auteur en ligne utilisent les résultats de Google images comme un gigantesque réservoir d'images gratuites, librement réutilisables. Car la majorité des images sont en effet téléchargeables, et la mise en garde suivante : "Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.", qui apparaît dès que 'lon clique sur une image, ne fait pas le poids par rapport à la tentation du sac de bonbons ouvert, qui n'attend que la main du gourmand... 


L'overdose de choix

Il faut veiller toutefois à ce que l'abondance de biens ne nuise pas. Nous sommes avec cette mise en page devant une nouvelle manifestation de "l'overdose de choix", comme le dit Jean-François Dortier, qui rend la sélection pertinente de plus en plus difficile.  Dans une conférence TED, Sheena Lyengar nous parle de "L'art de choisir". Elle a pu vérifier que l'abondance paralysait l'acte d'achat. Il serait intéressant d'examiner le comportement de l'internaute pour qui ne se pose pas (encore) systématiquement le fait d'acheter ou pas ce qu'il trouve sur la toile, mais bien celui de sélectionner les ressources qui lui seront utiles. Nous avons déjà une petite idée des comportements dominants : la majorité des internautes fréquente toujours les mêmes sites. Ceux sur lesquels ils sont certains de trouver ce qu'ils cherchent, rapidement. 

La grille d'images a d'incontestables vertus esthétiques, mais stimule t-elle l'exploration et la découverte ? Qu'en pensez-vous ? 

  

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • uju
  • 22 août 2012 à 09 h 09

tumblr

Un usage commun de tumblr est aussi le partage d'images et beaucoup de thèmes sont dédiés à cet usage. Le créateur du thème que j'utilise en propose plusieurs : http://themesbybluntstatements.tumblr.com/. La page standard "archive" de chaque blog est aussi un exemple pour illustrer cet article (la mienne : http://sceptique.tumblr.com/archive ). C'est cette page qui m'a incité à m'inscrire sur tumblr et chaque fois que je découvre un blog qui pourrait me plaire je rajoute un /archive à son url...

Répondre