Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah  | t.gbedemah@cursus.edu

Enseigner les contes et avec les contes

Créé le lundi 29 juillet 2013  |  Mise à jour le mercredi 2 octobre 2013

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Enseigner les contes et avec les contes

Terre de l'oralité par excellence, l'Afrique permet encore la transmission des savoirs, notamment dans certains milieux ruraux, via les arts de la parole, les contes en particulier. L'image est assez célèbre : des jeunes rassemblés autour d'un feu de bois écoutant des récits de faits ou d'aventures imaginaires narrés par un vieux du village.

Pas seulement en Afrique, mais partout ailleurs où le conte a droit de cité, il participe à la socialisation des plus jeunes en ce qu'il communique des valeurs du vivre ensemble et du sacré. Il a donc une fonction initiatique et aussi réflexive. D'où l'intérêt de le mobiliser à des fins didactiques, en littérature notamment. Malheureusement, de nombreux enseignants ne sont pas préparés à l'usage du conte.

Enseigner le conte

 

Néanmoins, sur Internet on peut trouver des ressources pédagogiques sur l'usage du conte en classe. Cette ressource très ancienne de James Rousselle par exemple, qui propose aux professeurs du secondaire dix-neuf (19) activités pédagogiques autour du conte.

Quatre objectifs pédagogiques sont poursuivis à savoir : développer l'habileté à "savoir raconter", faire découvrir ce qu'est un conte, faire lire des contes, et faire écrire un conte. En somme, il s'agit essentiellement d'objectis linguistiques déclinés en une série d'activités de mise en situation.

Marie-Josée Kinkingnehun propose quant à elle un guide d'exploitation pédagogique du conte africain. Pourquoi le conte africain en particulier ? Parce que, dit-elle, celui-ci a la spécificité de personnifier les animaux et la nature, en y ajoutant les hommes, les génies, et un mélange entre magie et coutume. Conçu pour être mis en oeuvre dans le cadre d'un apprentissage intensif sur six (06) jours, ce guide peut aussi être adapté à des usages au cours primaire.

Pour le cours secondaire en particulier, on conseillera vivement la séquence pédagogique de l'Académie de Créteil, assez complète quant aux objectifs poursuivis et couvrant environ une vingtaine de séances. Enfin, il y a aussi la fiche pratique "Travailler avec les contes" du site Franc-parler qui présente des pistes de réflexion et des exemples d'activités d'expression écrite et orale.

Où trouver les contes ?

 

Les contes, on les trouve dans les livres mais aussi sur Internet. Et c'est encore bien quand un travail préalable de conception existe là-dessus. Ainsi on recommandera le portail WebLettres qui propose une sélection de séquences et de ressources sur le conte à l'intention des enseignants de lettres. L'avantage de cette sélection fort intéressante est qu'elle est mutualisée par des enseignants. Ce qui limite le risque de tomber sur des rebuts.

Le site Il était une histoire... présente de manière interactive et illustrée des contes à l'usage des tout-petits. Pour un conte ou une histoire sélectionné, l'utilisateur peut avoir accès à la version audio ou vidéo. Il peut aussi bénéficier d'une assistance ce qui nécessite d'être inscrit sur le site. Un très bon site pour les parents et les éducateurs d'enfants.

Références

 

Franc parler. "Travailler avec les contes." Consulté le 20 août 2013. http://www.francparler-oif.org/images/stories/fiches/contes.htm.

Kinkingnehun, Marie-Josée. "Pour une exploitation pédagogique du conte africain francophone en Amérique du Nord" Synergies FLE. Consulté le 15 août 2013. http://www.frenchresources.info/pdf/marie_josee_kinkingnehun.pdf.

Rousselle, James. "Enseigner le conte." Érudit. Consulté le 15 août 2013. http://www.erudit.org/culture/qf1076656/qf1200251/56777ac.pdf.

WebLettres. "Contes et récits merveilleux." Dernière mise à jour : 24 juin 2011. http://www.weblettres.net/sommaire.php?entree=1&rubrique=136&sousrub=344.

Illustration : janwillemsen via photopin cc

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire