Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah  | t.gbedemah@cursus.edu

La Khan Academy s'ouvre à la Francophonie

Créé le mardi 10 septembre 2013  |  Mise à jour le mardi 10 septembre 2013

Recommander cette page à un(e) ami(e)

La Khan Academy s'ouvre à la Francophonie

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la Khan Academy. Sinon sachez que cette institution fondée par Salman Khan a pour mission de fournir des cours de soutien dans différentes matières (mais surtout en maths et en sciences physiques) partout et à tous. L'histoire de la Khan Academy est assez banale mais elle revèle les potentialités pédagogiques offertes par le numérique.

"Fin 2004, Khan a commencé à servir de tuteur en mathématiques à sa cousine Nadia, grâce au bloc-notes Doodle de Yahoo. Lorsque d'autres parents et amis ont souhaité accéder également à ses petits cours, il a décidé qu'il serait plus pratique de distribuer les tutoriels sur YouTube. Leur popularité et les témoignages d'étudiants les ayant appréciés ont amené Khan à quitter son emploi dans la finance en 2009 et à se concentrer à l'Académie à temps plein".

Opération traduction

Salman Khan étant Américain, il va de soi que malgré sa bonne volonté, ses cours en vidéo ne sont disponibles qu'en anglais. Du moins jusqu'à ce qu'une autre organisation, Bibliothèques Sans Frontières (BSF) ne se saisisse de l'affaire pour traduire en français ces vidéos afin de les rendre utilisables par le public francophone. Désormais, et grâce à cette initiative, les vidéos de la Khan Academy seront accessibles aux élèves et aux enseignants de l'espace francophone, surtout à ceux d'Afrique qui en ont grand besoin.

Le plaidoyer de BSF à ce sujet est convaincant : "Face aux difficultés rencontrées par les systèmes éducatifs en Afrique sub-saharienne dues à un nombre très élevé d’élèves par classe (parfois jusqu’à 100), à des enseignants sous-formés et des méthodes pédagogiques vieillissantes, il est nécessaire d’inventer de nouvelles méthodes pédagogiques qui permettront d’améliorer les conditions de l’enseignement".

D'après BSF, d'ici la fin de l'année 2013, plus de 800 vidéos traduits et adaptés par des jeunes professeurs et des doctorants seront mis en ligne sur le site www.khan-academy.fr et sur Youtube. Il faudra donc un peu plus de temps pour que les milliers de tutoriels de M. Khan soient tous accessibles. Mais on peut déjà se servir parmi les 250 vidéos de mathématiques en français actuellement en ligne.

Pour vous faire une idée du genre de contenus proposés, voyez cette leçon consacrée à la division :

 

On peut d'ores et déjà se féliciter de cette initiative tout en espérant que le public-cible en tirera profit. Dans les pays du Nord, cela ne fait aucun doute. On peut d'ailleurs présager que l'utilisation et l'appropriation de ces tutoriels diminueront le recours aux cours de soutien, en mathématiques et en sciences notamment.

En revanche, s'agissant de l'Afrique on ne peut guère être aussi optimiste vu les difficultés d'accès à Internet. Toutefois, l'accompagnement de Bibliothèques Sans Frontières déjà présente dans certains pays du continent pour soutenir la pérennisation des bibliothèques sera d'un grand secours.

Il faudra attendre les premiers retours pour savoir si les démonstrations de Salman Khan et des autres éducateurs ayant déposé des contenus sur le site de la Khan Academy sont appréciées des élèves francophones... 

RÉFÉRENCES

La Khan academy en français : http://www.khan-academy.fr/

Bibliothèques Sans Frontières. "La Khan Academy débarque en France et dans le monde francophone !" Consulté le 10 septembre 2013. http://www.bibliosansfrontieres.org/index.php?option=com_k2&view=item&id=282:bibliotheques-sans-frontieres-et-la-khan-academy&Itemid=367.

Vaufrey, Christine. "Pas de frontières pour la lecture !" Thot Cursus. Consulté le 10 septembre 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/5465/pas-frontieres-pour-lecture/.

Illustration : capture d'écran site de BSF.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire