Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Accessible votre cours ? Testez-le

Créé le lundi 2 décembre 2013  |  Mise à jour le lundi 24 février 2014

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Accessible votre cours ? Testez-le Résultat d'analyse du site Radio-Canada

Vous êtes satisfait du contenu de votre travail déposé dans Internet. Voici des moyens de vérifier comment il pourra être perçu…

D’abord il doit être chargé et décodé

Vous êtes patient ? Passé 8 secondes, plus de 50 % des internautes s’impatientent sérieusement si une page ne se charge pas.

Voici un analyseur de performance de site : GT Metrix, qui vous détaillera les priorités pour augmenter les performances de votre site.  Le seul fait de chercher à améliorer la vitesse vous mènera automatiquement à en augmenter l’accessibilité et à respecter les standards sur lesquels s’appuient les outils d’assistance pour les différents handicaps.

Plus globalement, le Wave Accessibility Evaluation Tool tout comme le AChecker décortiqueront votre site en termes d’accessibilité, sans pitié. Wave offre même une barre d’outils de test d'accessibilité à intégrer à Firefox.



Puis il doit être lisible

Le test de base concerne simplement l’affichage. Pour peu que la page soit complexe, certains navigateurs réservent des surprises, sans compter l’affichage sur mobile ou tablettes. Quelques tests valent la peine.

  • Pour les navigateurs, sur BrowserShots, vous pourez voir comment votre page s’affiche, sur des dizaines de navigateurs différents.
  • Sur les mobiles voici deux séries de testeurs de compatibilité.  Vous pourrez choisir ceux qui correspondent le mieux à votre clientèle


Taille des caractères

Il est facile de faire agrandir la taille des lettres pour l’ajuster à son confort de lecture, cependant, si l’agrandir démolit la présentation, il perd en lisibilité. Essayez d’agrandir le contenu de vos pages et observez le résultat.  (Control + sur la plupart des systèmes).

Contraste

Noir sur blanc, c’est contrasté, mais si les traits sont trop fins ou encore qu’un fond gris ou de couleur est ajouté, le contraste diminue. Pire encore, si vous utilisez des couleurs en dehors des 256 couleurs «web safe», les systèmes les traitent différemment, vérifiez sur iOs et sur Windows, au cas où…

Il existe des analyseurs de contraste «objectifs», mais le plus souvent vos propres perceptions seront vos meilleurs guides.

Analyseurs de contraste


Logiciels d’analyse de contraste

Contraste comme aide à la lecture

Les personnes qui lisent lentement et bien des «dys» reviennent souvent au début d'une ligne de texte qu'ils ont déjà lu. Ce qui les plonge rapidement dans une confusion de sens.

L'extension Beeliner pour Chrome et Firefox s'arrange pour que la couleur
d'un début de ligne soit la même que celle de la fin de la ligne précédente,
mais différente de la suivante. Simple, efficace, mais il faut quand même
que le contraste avec le fond soit suffisant.

Accessible intellectuellement

Maintenant, on passe aux choses sérieuses : votre contenu est-il accessible intellectuellement ?

Évidemment on écrit différemment si on s’adresse à des enfants ou à des adultes, au grand public ou à un auditoire spécialisé; à des débutants ou à des professionnels. Mais si votre cours s’adresse à un large public, dont autour de 50 % ne maîtrisent pas très bien les codes de la langue, cet élément est un point majeur d’accessibilité.

Structure des phrases, longueur des mots utilisés, longueur des phrases, longueur des paragraphes, variété des mots, expressions, idiotismes (expression incompréhensible littéralement), abréviations, etc, tous ces éléments et d’autres contribuent à rendre un texte plus ou moins accessibles.

Voici trois différents analyseurs de texte qui vous indiqueront à quel point vos textes sont accessibles :


Par exemple, le contenu de cet article n’apparaît pas très accessible.  Nous ne nous adressons pas au grand public. Par contre nos descriptions de cours d’initiation ou de jeux sérieux le sont beaucoup plus.

Et les technologies !

Du son, du vidéo, des images, des applications flash, la navigation par onglet, par zones sensibles, les fenêtres intruses (pop up), les tchats, etc.  Tous ces éléments peuvent rendre un site plus ou moins accessible, selon l’effort qui est mis pour justement permettre leur utilisation à ceux qui ne les voient pas, ne les entendent pas ou ne peuvent faire deux opérations en même temps avec leur souris ou cliquer un objet minuscule avec précision entre deux tremblements.

Les principes sont connus; un site doit demeurer : perceptible, navigable (fonctionnel), compréhensible et robuste (technologiquement souple), peu importe qui s'en servira.

Comme il s’agit d’un secteur technologique en évolution constante, nous vous suggérons ces sites qui gardent un oeil attentif sur toutes les évolutions :

Ressources indiquées dans cet article :

GT Metrix - http://gtmetrix.com/

AChecker - http://achecker.ca/checker

Wave Accessibility Evaluation Tool - http://wave.webaim.org/

BrowserShots - http://browsershots.org/

Outil de simulation de contraste en ligne - http://snook.ca/technical/colour_contrast/colour.html

Vision Autralia - Contrast - http://www.visionaustralia.org/digital-access-cca

Paciello Group - Contrast - http://www.paciellogroup.com/resources/contrastAnalyser

Beeliner - http://www.beelinereader.com

Analyseur de lisibilité - http://labs.translated.net/lisibilite-texte

Scolarius - http://www.scolarius.com/

Textalyser - http://textalyser.net/index.php?lang=fr#analysis

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • Patrice
  • 19 février 2014 à 11 h 11

Liens non fonctionnels

Bonjour, Je n'ai pas testé tous les liens de l'article, mais ceux pointant vers l'Analyseur de lisibilité et Scolarius ne sont pas fonctionnels. Il doit s'agir d'un problème sur votre page, car j'ai retrouvé et pu tester les outils qui fonctionnent. En vous remerciant,

Répondre