Par Christine Vaufrey  | redaction@cursus.edu

La folie du rose

Créé le lundi 16 décembre 2013  |  Mise à jour le mercredi 5 février 2014

La folie du rose

Le rose est LA couleur tendance de 2013, celle que l'on a vue dans les défilés et que les fashionistas ont essayé de porter tout l'été et tout l'automne. C'est Elle qui l'affirme, journal auquel on peut faire une confiance aveugle en matière de mode, bien entendu. 

Le rose est LA couleur préférée des Japonaises, et des Japonais aussi. Dans un billet publié en juillet dernier sur The Japan Times, la blogueuse Amy Chavez parle même d'une "obsession nationale du Japon pour la couleur rose". Elle y évoque sa surprise en voyant le gardien de but de l'équipe nationale de fotball tout de rose vêtu.  Ou un bus entièrement peint et décoré de rose... personnel compris. Les fleurs de cerisier, les mangas pour filles (shojo) et le phénoménal succès d'Hello Kitty ne sont sans doute pas pour rien dans cet amour absolu pour le rose, mais ils n'épuisent pas le sujet.

Avec quelles qualités et sensations les Japonais associent-ils le rose ? Il semble bien que cela dépasse la gamme habituelle liée à la féminité, à laquelle se cantonne le site Code-couleur.com : "Comme le bleu est aux garçons, le rose est aux filles. Elle est couleur de séduction, de romantisme et de féminité. Que ce soit du rose bonbon, du rose pâle, ou du fuchsia, le rose est une couleur dynamique ponctuée d'une pointe de délicatesse on ne peut plus féminine."


Rose pour les filles, bleu pour les garçons

Mais au fait, depuis quand donne t-on du bleu aux garçons et du rose aux filles ? Cela s'est fait progressivement, lit-on sur le site du Smithsonian institute, à partir du milieu du XIXe siècle environ. Mais rien n'a été fixé avant les années 40 du XXe siècle. Jusque là, les petits enfants étaient surtout vêtus de blanc (qui se lave fort bien). Autre point qui nous semble désormais excentrique : les garçons comme les filles portaient robe et cheveux longs jusqu'à l'âge de 6 ou 7 ans. Le rose gnan-gnan a failli disparaître dans les années 60, avec l'émancipation de la femme et la vogue des vêtements unisexes. Mais l'arrivée de l'échographie et donc de la possibilité de connaître le sexe de l'enfant avant sa naissance a remis le rose et le bleu à l'honneur...

Toujours est-il que le rose compte de très nombreux adeptes, comme on le voir par exemple sur Pinterest, où abondent les épinglages qui oscillent entre rose pastel, vieux rose et fushia...

Si vous êtes fan du rose, vous savez qu'il n'y en a pas un seul mais des dizaines, voire des centaines. Et le mot lui-même est inscrit dans de nombreuses expressions évocatrices.

Rose thé, vieux rose, bois de rose, confiture de rose, pot aux roses, fraîche comme une rose, se faire envoyer sur les roses, pas de rose sans épines, téléphone rose, roman à l'eau de rose, pot aux roses...

Du côté de la musique, voici celle d'hier (La vie en rose, interprétée par Edith Piaf) :

 

 

Et celle d'aujourd'hui (Le blues du rose, interprété par Thomas Dutronc) : 

 

 

Références : 

Lund, Alicia. "Pastel Pink Fall 2013 Trend - Pink Clothing and Accessories." ELLE. 5 août 2013. http://www.elle.com/fashion/trend-reports/pink-fall-trend.

Chavez, Amy. "Japan's national obsession with the color pink." Japan news, commentary, culture, sports | The Japan Times. 5 juillet 2013. http://www.japantimes.co.jp/community/2013/07/05/our-lives/japans-national-obsession-with-the-color-pink.

Code couleur. "Signification du rose." Consulté le 16 décembre 2013. http://www.code-couleur.com/signification/rose.html.

Maglaty, Jeanne. "When Did Girls Start Wearing Pink? | Arts & Culture | Smithsonian Magazine." Smithsonian magazine. 8 avril 2011. http://www.smithsonianmag.com/arts-culture/When-Did-Girls-Start-Wearing-Pink.html.

Edith Piaf, "La vie en rose", ina : http://www.ina.fr/video/I00013654

YouTube. "Le Soldat Rose 2 - Le Blues du Rose (Thomas Dutronc)."Consulté le 17 décembre 2013. http://www.youtube.com/watch?v=7a8jEqByapc.

photo : szeke via photopin cc

 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire