Par Om El Khir Missaoui  | ok.missaoui@cursus.edu

REL et CLOM quels rapports ?

Créé le mardi 18 mars 2014  |  Mise à jour le mercredi 16 avril 2014

REL et CLOM quels rapports ?

Le web pédago-numérique vit à l'heure des MOOCs (Massive Open Online Courses) ou CLOMs (Cours en Ligne Ouverts Massivement à tous) qui concrétisent un droit universel fondamental : l'accés au savoir pour tous. Radios et TV scolaires avaient dans le temps poursuivi cet objectif mais c'est le web et des choix et pratiques tels les logiciels et objets d'apprentissages libres, l'interopérabilité, les normes et standards qui ont permis la circulation et la diffusion massive des connaissances.

Le phénomène nait en 2008 : le premier MOOC officiel fut alors lancé par Stephen Downes et Georges Siemens en prenant appui sur la théorie du connectivisme. Il s'étalait sur 12 semaines et comprenait 1900 étudiants, il était hybride dans son financement, certains étudiants payant pour obtenir une certification, d'autres se contentant de suivre gratuitement le cours (sans certification à la sortie). Il portait sur le sujet du connectivisme et était "bricolé" à partir de différentes briques logicielles gratuites (un wiki, un blog, un forum Moodle, un aggrégateur type Netvibes - Pageflakes - un compte Twitter et une platefome de diffusion vidéo en streaming - UStream).

Une offre diversifiée

C'est le début d'une épopée qui centralise toutes les initiatives du libre accès aux connaissances et qui prend sa véritable ampleur depuis 2012. Les MOOCs conjuguent les technologies du web au service d'un public massifié, dans le cadre de pratiques d'enseignement à distance pouvant s'appuyer sur les connaissances désormais librement disponibles notamment via le mouvement de l'open access, affirme Olivier Ertzscheid, Enseignant-chercheur en Sciences de l'information et de la communication.

Actuellement, et après le leadership anglo-saxon, la couverture est mondiale du point de vue conception. La francophonie s'en est mêlée avec brio, l'OIF et le Ministère français de l'enseignement supérieur avec les projets FUN et OCEAN permettent un choix conséquent de CLOMs.

On remarque par ailleurs une variété des langues utilisées comme en témoignent de nombreuses initiatives en termes de multilinguisme ce mois-ci : la plateforme allemande OpenHPI délivre désormais ses cours en chinois et une université canadienne lance le premier MOOC edX bilingue anglais-hindi, Engaging India. De son côté, Udacity s’est allié avec la compagnie tokyoïte Recruit Holdings afin de faire traduire ses cours en japonais.

Les thèmes des cours n'appartiennent plus aux seuls domaines purement scientifiques mais se rapportent à tous les domaines de vie : langue et littérature, entrepreunariat, commerce etc. et entraînent l'intervention d'experts de tous bords.

Les modèles pédagogiques, les types de fonctionnement, les formes d'évaluation différencient un clom de l’autre. On se base toujours sur la catégorisation en xMooc qui privilégie la transmission des connaissances et cMooc qui privilégie la construction du savoir par les apprenants, mais entre ces deux approches, il y a plusieurs déclinaisons possibles.

Des REL aux CLOMs

Gilbert Paquette Chercheur et professeur à la Télé-université du Québec à Montréal et l'un des experts du CLOM REL 2014 – Pour une éducation libre, portant sur les ressources éducatives libres (REL) traite des relations REL et CLOM. Il retrace l'historique d’une décade d'évolution dans la philosophie et la pratique des objets d'apprentissage et REL, puis il évoque l'émergence du monde des cloms et identifie les défis posés à l’usage des REL dans les cloms avec proposition des orientations pour contribuer à les relever.

Clom = Formation ouverte en ligne + REL, c'est cette équation qui a rendu possible l'éclosion de ce nouveau type de cours. Mais avant de pouvoir Réutiliser, Retravailler, Recombiner, Redistribuer une REL, il faut encore pouvoir la trouver et l'identifier comme telle. C'est tout le travail de dépôt de ressources, de constitution de référentiels (base de données) ou de banques de ressources impliquant étudiants, formateurs, experts, concepteurs gestionnaires qui permet la libre circulation des ressources. Seulement les normes et standarts ne sont pas toujours aussi concomitants qu'il y parait.

Pour la pérennité des CLOMs, la réflexion doit être centrée sur :

  • Les banques de ressources éducatives libres
  • L'interopérabilité: normes, standards, profils d’application
  • La propriété intellectuelle
  • Les outils et plateforme: indexation, EPAO et EPA
  • L'assistance et l'ingénierie pédagogique

Certains modèles d'environnements sont propices à la réutilisation et l'agrégation des REL dans les CLOMs. Les environnements d'apprentissage participatifs et ouverts se caractérisent par la continuité de la conception après le déploiement. On suit le cours mais on a à côté nos propres outils. On favorise ainsi des apprentissages émergents avec une ingénierie partagée entre enseignants et apprenants.

Il faut en somme à la fois travailler GLOBAL : standardisation du référencement des REL sur le Web de données liées, et travailler LOCAL : par l'assistance à la création d'environnements personnels d'apprentissage (EPA).

Références

affordance.info. "De qui se MOOCS t'on ?" Consulté le 17 mars 2014. http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2013/05/de-qui-se-moocs-ton.html.

Importer et partager des présentations PowerPoint, des documents et des infographies. "Des ressources éducatives libres aux MOOC : Défis et orientations." Consulté le 17 mars 2014. http://fr.slideshare.net/GilbertPaquette/cours-rel.

Présentation de Mr. Gilbert Paquette :"Des ressources éducatives libres aux MOOC : Défis et orientations." YouTube. n.d. http://www.youtube.com/watch?v=4CP93IMgNU8.

"Newsletter No 13 mars 2014 – Usages innovants en e-éducation » uTOP-Inria." Consulté le 17 mars 2014. https://utop.inria.fr/newsletter-13/

Les REL pour une éducation libre - Mooc 2014
http://rel2014.mooc.ca/cgi-bin/splashlogin.cgi

Crédit photo : corund/shutterstock.com

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire