Par Francine Clément  | f.clement@cursus.edu

Réalité virtuelle, magie en carton

Créé le dimanche 13 juillet 2014  |  Mise à jour le mercredi 16 juillet 2014

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Réalité virtuelle, magie en carton Visionneuse 3D. Capture d'écran, site du Google Cardboard Project

Réalité virtuelle et bricolage : c’est l’ingénieuse combinaison proposée par les développeurs de chez Google, où on a lancé très récemment le Cardboard Project. L’objectif du projet (littéralement, le « Projet Carton ») est de faire expérimenter la réalité virtuelle d’une manière simple, amusante et peu coûteuse. D’abord conçu à Paris par David Coz (@dav_cz), ingénieur informatique au Google Cultural Institute, ce  « side project » a suscité énormément d’enthousiasme et a bénéficié de l’apport scientifique de ses collègues, dont Boris Smus et Christian Plagemann. On peut d’ailleurs voir le trio de chercheurs présenter le projet sur cette vidéo mise en ligne le 27 juin 2014.

Le Cardboard Project permet d’avoir accès à un environnement immersif 3D grâce à une visionneuse stéréoscopique en carton à monter soi-même. Il s’agit de bricoler un boîtier où on insère un téléphone intelligent (Androïd), et de le transformer assez simplement en lunettes de réalité virtuelle. À l’aide de ces lunettes DIY, on peut découvrir tout un monde virtuel en 3D, réel ou artificiel. Sur le site du projet, on télécharge le modèle à découper et les instructions pour monter la visionneuse à partir de matériel peu dispendieux : du carton, deux lentilles, un peu de velcro, un élastique et deux petits aimants. Des liens sont donnés pour en faire l’achat en ligne, pour un total d’environ 20$.

Quoi faire avec la visionneuse 

Deux écrans apparaissent sur le téléphone placé dans la visionneuse, un pour chaque œil, ce qui permet d’obtenir une vision virtuelle tridimensionnelle. Le point de vue est modifié par le mouvement de la tête de l’utilisateur et grâce à un dispositif simple à aimants placé sur le côté de l’appareil en carton. Ce dispositif permet ainsi de naviguer dans le monde virtuel sans avoir à toucher le téléphone et sans obstruer le champ de vision.

Grâce aux applications développées par les initiateurs du projet et grâce à l’intégration de Google Earth, on peut par exemple découvrir des villes et des montagnes en ayant l’impression de voler au-dessus d’elles ou encore s’envoler jusqu’à l’espace (Fly to Space) pour avoir une vision globale de la planète. On peut par la suite redescendre sur terre, en zoomant  sur une ville, et la visiter en 3D. On peut ainsi visiter presque n’importe quel endroit sur Terre. La visionneuse 3D et les applications à télécharger gratuitement sur téléphones Androïd donnent également accès à d’autres plateformes Google, notamment le Google Art Project et Google Maps. On peut donc visiter virtuellement, en trois dimensions, des lieux en « street view ». L’option Tour Guide permet en prime de faire la visite en compagnie d’un guide virtuel qui donne les informations supplémentaires en audio.  

Une autre option de l’application permet d’accéder à Youtube en choisissant une vidéo parmi plusieurs qui sont proposées sous forme d’écrans. Le visionnement en 3D avec la visionneuse donne l’impression d’être très près d’un grand écran.

Ouverture et développement

Les concepteurs du projet Google espèrent que des programmeurs utiliseront le code informatique de ce dispositif de réalité virtuelle (mis à leur disposition en open source) afin que de nouvelles applications soient développées pour la visionneuse 3D. Par ailleurs, ils souhaiteraient que les utilisateurs de la visionneuse de carton la modifient pour l’améliorer et qu’ils fassent connaître ces modifications aux autres utilisateurs en les publiant en ligne. Dans la vidéo de présentation, les concepteurs mentionnent les innombrables possibilités de la visionneuse bon marché qui pourrait être utilisée, par exemple, avec un micro, une manette de jeu, une caméra, des écouteurs, etc. On n’est qu’au tout début de la réalité virtuelle, disent-ils. Toute la magie en est encore à découvrir. La visionneuse en carton est un moyen simple de l’expérimenter et le logiciel open source permettra sans doute d’en dévoiler d’autres facettes magiques.

 

Sources

Cardboard Project: Virtual reality on your smartphone : https://developers.google.com/cardboard/(consulté le 12 juillet 2014)

Présentation des développeurs du Cardboard Project sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=DFog2gMnm44 (consulté le 12 juillet 2014)

Illustrations : captures d'écran Google Cardboard Project

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire