Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Évaluer pour valoriser : changement d’ambiance

Créé le lundi 12 janvier 2015  |  Mise à jour le vendredi 10 avril 2015

Évaluer pour valoriser : changement d’ambiance

Que ce soit celle d'élèves, de professeurs ou d'employés, l’évaluation par une «autorité» est presque toujours stressante : positive ou négative, l’évaluation aura des conséquences.

En ce qui concerne les apprentissages, on ne voit pas beaucoup d’avantages pour l’individu de ces évaluations « classifiantes ». Quand un individu sort d’une évaluation complètement démoli, on se dit qu’il doit bien y avoir une manière d’évaluer et de donner envie de s’améliorer, pas de décourager.

Le bon prof

Sur les forums étudiants aussi bien que dans les recherches universitaires, les caractéristiques communes des «bons profs» comprennent le respect des étudiants. Parmi les défauts les plus universellement détestés des profs, les commentaires négatifs et dénigrants sont en haut de liste.

Par ailleurs, leurs caractéristiques les plus appréciées concernent le niveau d’exigence élevée et les évaluations objectives et justes. Plutôt intéressant, car les étudiants apprécient avoir appris quelque chose et reconnaissent la valeur des profs qui leurs ouvrent des horizons.

« Les rétroactions et les évaluations bien structurées préservent l’estime de soi et favorisent la persévérance des étudiants. »

Dans «Évaluation et rétroaction: comment en tirer profit?» (.pdf), Nancy Brassard, professeure à l’ENAP, détaille six critères pour concevoir des évaluations efficaces et positives, qui donnent l’heure juste aux étudiants tout en contribuant à l’expérience d’apprentissage.

Il s’agit de favoriser la réussite et d’objectiviser le processus ; au final l’étudiant sera certain que sa réussite dépend surtout de ses efforts car le professeur aura fourni le sien.

  1. Lier les évaluations aux objectifs d’apprentissage du cours et aux activités d’enseignement apprentissage afin qu’elles soient significatives pour les étudiants.
  2. Mettre les conditions en place pour permettre aux étudiants de bien se préparer et de bien réaliser les travaux.
  3. Évaluer à différents moments dans la session.
    Les évaluations donnent la possibilité aux étudiants de faire des erreurs à divers moments de la session tout en étant accompagnés pour corriger leurs erreurs.
  4. Varier les types d’évaluation pour rejoindre le plus d’étudiants possible.
  5. Utiliser des questions et des consignes claires.
  6. Corriger le plus objectivement possible, notamment en utilisant des critères de correction connus des étudiants et qui réfèrent à des éléments observables de la prestation de l’étudiant.


La valeur du professeur, celle de l’étudiant

Le professeur accorde une valeur aux étudiants et ce qui donne la valeur à son jugement, celle qui sera éventuellement reconnue, est déterminée par le réel succès de ses étudiants, qu'eux même reconnaissent, d’où l’importance d’être exigent et juste.

De leur coté, les étudiants, par un processus équitable, connaissent leur véritable valeur dans cet environnement.

Un professeur et des étudiants qui travaillent dans le même sens, ça crée une ambiance plutôt positive !

Illustration : Robert Kneschke - ShutterStock

Références

Évaluation et rétroaction: comment en tirer profit?
Nancy Brassard, Le tableau, Université du Québec.
http://pedagogie.uquebec.ca/portail/system/files/documents/membres/letableau-v1-n4-2012.pdf

Le "bon professeur d’université" tel que perçu par les étudiants de premier cycle de l’Université de Montréal
Denis Blondin, Revue des sciences de l’éducation , vol. 6, n° 3, 1980, p. 499-509.
http://www.erudit.org/revue/rse/1980/v6/n3/900300ar.pdf

Qu'est-ce qu'un bon prof de nos jours ?
Alexandre Roberge - Thot Cursus
http://cursus.edu/article/17173/est-bon-prof-nos-jours/

Qu'est-ce qu'un bon prof ?

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire