Par Federica Minichiello  | f.minichiello@cursus.edu

Le jeu pour apprendre les valeurs d'entreprendre

Créé le vendredi 20 mars 2015  |  Mise à jour le lundi 30 mars 2015

Le jeu pour apprendre les valeurs d'entreprendre

De nombreuses recherches se penchent sur l'éducation à l'entrepreneuriat et tentent d'évaluer l'apprentissage réel des aspirants entrepreneurs. Cependant, on se questionne rarement sur la pérennité de ces apprentissages dans le temps.

Comment les écoles (d'ingénieurs) forment des individus proactifs, qui sauront non seulement innover, mais de manière responsable ? Voilà le point de départ de la thèse en sciences de l'éducation de Joël Striff, soutenue en décembre 2014, à l'université Université Paris - Ouest Nanterre (sous la direction de Bernard Blandin).

En s'appuyant sur une étude terrain, auprès d'élèves ingénieurs du Centre des études supérieures industrielles (CESI), le chercheur nous propose un travail qu'il situe à l'intersection de la pédagogie par les jeux, le dilemme de la recherche de progrès dans une organisation et l'évaluation d'un dispositif de formation. Sa thèse défend l'efficacité du jeu pédagogique d'entreprise pour promouvoir "des valeurs qui resteront, quand les savoirs des programmes seront depuis longtemps oubliés".

Une course en avant

La première partie de ce travail se concentre sur l'idée de progrès permanent. Notre économie est caractérisée par la recherche constante de la croissance. Joël Striff a voulu enquêter sur la perception des étudiants sur ces notions : pratiquement chaque personne interrogée a donné une définition différente de progrès permanent. La moitié n'associe pas "croissance" et "progrès", ce qui montre une divergence importante entre les aspirations de croissance de la société et les valeurs des acteurs de ce progrès. Nombreuses nuances existent dans la terminologie : une croissance responsable, un développement durable, la décroissance etc.

Enseigner des valeurs, des savoir-faire et des savoirs-être demande un investissement coûteux, en temps et moyens : le jeu peut alors devenir une bonne alternative, en termes d'efficacité pédagogique.

Réconcilier les étudiants avec l'économie

L'attention est focalisée sur les jeux pédagogiques non informatisés : l'interaction entre participants et le jeu de rôles seraient davantage efficaces, pour s'initier au monde économique.

Le jeu Réactik, utilisé dans l'étude de cas, est un jeu de simulation de développement d'une entreprise. Après une analyse des flux physiques et d'information, un audit des dysfonctionnements éventuels et la définition des indicateurs de performances, le jeu prévoit une phase de "conquête du monde", dans laquelle quatre équipes se confrontent pour obtenir le plus de parts de marché possibles. Dans cette phase les élèves, accaparés par la recherche de la performance, ont tendance à ignorer toute conséquence sociale de leurs actions. Ce n'est que lorsque l'animateur-médiateur met fin au jeu, que tous les comportements eus pendant la simulation sont revus et analysés de façon critique.

L'analyse de J. Striff va bien au-delà de l'évaluation des apprentissages : en comparant des élèves de première et de troisième année, ayant joué (ou non) en première année, le chercheur tente d'étudier l'intentionnalité des élèves à mettre en œuvre des principes "responsables" et la pérennité de ces intentions dans le temps.

Les résultats obtenus montreraient que l'intentionnalité est plus durable pour les élèves qui jouent. Quand les élèves ont joué à un jeu, ils sont davantage sensibilisés au progrès permanent et se souviennent deux fois plus que les autres de ce principe-action. La durée très courte d'un jeu (1,5 à 2 jours en moyenne) incite l'auteur à conclure que les jeux pédagogiques d'entreprise sont particulièrement efficaces, notamment pour réconcilier les étudiants avec une économie davantage responsable.

Illustration : alphaspirit, Shutterstock

Pour en savoir plus :

Joël Striff. Efficience d'un jeu pédagogique d'entreprise pour apprendre le principe d'action (PA) du progrès permanent (PP). Université Paris Ouest, Nanterre La Défense. Centre de Recherches Education et Formation (CREF). Equipe de recherche Apprenance et formation des adultes.
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01116567. Décembre 2014, consulté le 15/3/15

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire