Par Federica Minichiello  | f.minichiello@cursus.edu

Le jeu cherche sa place dans la bibliothèque - Rapport de l'IGB

Créé le samedi 23 mai 2015  |  Mise à jour le dimanche 15 mai 2016

Le jeu cherche sa place dans la bibliothèque - Rapport de l'IGB

L’Inspection générale des bibliothèques a publié en février 2015 un rapport sur la place du jeu en bibliothèque : entre ludification de la relation avec les usagers et dissolution de la frontière entre "jeu" et "non jeu", la question est si le jeu est, pour la bibliothèque, "une planche salvatrice ou une mode passagère".

Si le rapport ne répond pas directement à cette question, l'hypothèse de la mode passagère est pourtant bien lointaine. On aborde surtout les points critiques, comme la distance entre bibliothèques et ludothèques. Les premières défendent une vision éducative du jeu, les deuxièmes le préservent de toute récupération pédagogique : le jeu "juste" pour le plaisir de jouer. Le manque d'articulation entre bibliothèques et ludothèques pour une politique documentaire commune au niveau territorial est d'ailleurs jugé "peu défendable, notamment dans un contexte de raréfaction budgétaire".

Le constat est que le fonds documentaire de jeux est souvent peu connu. S'il existe bien des normes de classification, les jeux ne figurent pas comme entrée à part entière dans les statistiques nationales des bibliothèques, ce qui ne facilite pas la rationalisation de l'offre documentaire. 

Le rapport est très intéressant car il propose un parcours à travers nombreux questionnements liés, comme les politiques en termes d'acquisition, d'aménagement (proposition d'espaces ou de plages horaires réservés) de formation spécifique du personnel (peu de formations métier incluent les jeux dans leurs programmes) et d'organisation (le temps de traitement et d'installation d'un jeu est beaucoup plus long que celui d'un ouvrage).

Mais les bibliothèques ne se limitent pas à proposer des jeux. Elles deviennent elles-mêmes terrain de jeu.

Jouer "avec" la bibliothèque : des exemples

L’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) à Paris a organisé, lors de la rentrée 2014, un jeu de réalité alternée proposant la résolution d'un crime par le biais de recherches documentaires : la bibliothèque devient alors décor (construit en coopération avec une association théâtrale locale) et s'organise autour d'un scénario, les professionnels sont eux-mêmes acteurs du jeu avec les étudiants. 

L'equipe de l'Université de sciences appliquées de Satakunta, en Finlande, a élaboré un jeu en coopération avec la bibliothèque municipale de Lutvia : une compétition/chasse au trésor littéraire pour sensibiliser des enfants entre 11 et 15 ans aux œuvres de littérature mises à disposition dans la bibliothèque. 

Les universités de Manchester et de Glasgow ont démarré, en 2014, une expérience conjointe d'utilisation de Library Game : cette application web s'interface directement avec le SIGB (système intégré de gestion de bibliothèques) et enrichit l'expérience de l'usager par des techniques de badges. L'étudiant gagne des points dès qu'il franchit le seuil de la bibliothèque, qu'il emprunte, commente, recommande... On peut créer des étagères virtuelles personnalisées, on est récompensé si on vient travailler en fin de journée ou accompagné par un ami etc. Le profil utilisateur devient très visuel et est represénté par un arbre, qui pousse au fur et à mesure que l'on interagit avec la bibliothèque.

Pour en savoir plus

Pour aller au delà de ces exemples, plusieurs sources :

  1. Les travaux de Scotth Nicholson, directeur du laboratoire de recherche "Because Play Matters",  qui étudie l'expérience de jeu dans des lieux d'apprentissage informel comme les musées ou les bibliothèques. Parmi ses publications il y a notamment un livre blanc sur les "escape rooms" et un modèle conceptuel de l'expérience de jeu en bibliothèque.
  2. Le guide Design thinking for libraries, élaboré par les bibliothèques municipales de Chicago et d'Aarhus, qui propose une série d'outils pour développer une pensée créative au sein de la bibliothèque. Le jeu devient alors le moyen pour des approches "métier" innovantes, source d'inspiration et de conception de nouveaux services.
  3. La prochaine édition du festival Next library 2015, pour réfléchir à la bibliothèque du futur.

Illustration : Shutterstock, Aleutie

Références

1) F. Legendre. Inspection générale des bibliothèques. Rapport « Jeu et bibliothèque : pour une conjugaison fertile » (février 2015)

2) G. Trognot. Scoop.it consacré à l'utilisation du jeu en bibliothèque

3) Voir aussi sur Thot. Le dossier « La bibliothèque réinventée » (2013)(Dernière consultation le 25 mai 2015)

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire