Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Une plateforme où les profs se racontent

Créé le dimanche 21 juin 2015  |  Mise à jour le mardi 30 juin 2015

Une plateforme où les profs se racontent

Le métier de professeur, un métier particulier, puisqu'il doit non seulement composer avec une direction et d'autres collègues, mais aussi avec de nombreux adultes différents (les parents) et des enfants. Forcément, les chocs de personnalité donnent lieu à leur lot d'anecdotes.

Dans cet esprit a donc été créé « Vie de Prof », une plateforme où les enseignants français peuvent anonymement raconter des anecdotes en lien avec leur vie comme professionnelle de l'enseignement. Un site pour rigoler, questionner, réfléchir et ventiler sur des événements qui arrivent bien souvent à plus d'un prof.

Plus de positif que de négatif

Évidemment, la question se pose. Dans un contexte d'échanges anonymes, les risques de commentaires négatifs sont plus nombreux, non? D'ailleurs, cela fait demander à certains si l'anonymat sur le Web devrait disparaître. D'autant plus que les enquêtes dans les regroupements de professionnels de l'enseignement montrent que les professeurs sont plus démotivés, frustrés et stressés que jamais. Il serait donc facile de croire que «Vie de Prof» ressemble à un immense défouloir.

Et pourtant, pas tant que ça. Certes, il y a bien une catégorie « Coup de gueule » qui regroupe des anecdotes remettant en question le jugement de parents, directions, et autres. Toutefois, la plupart des histoires racontées sont soit humoristiques. soit mignonnes. En fait, la plateforme semble montrer davantage la passion des professionnels de l'enseignement. La visite du site ne se contente pas d'être celle d'un immense mur des doléances, mais plutôt un portrait juste de tout ce qui va bien et mal dans les classes un peu partout en France.

La vie quoi !

Les anecdotes sont regroupées selon le fait qu'elles concernent des élèves, des parents, des collègues, la hiérarchie, l'administration et le matériel scolaire.

Des catégories plus précises regroupent les Coup de gueule, Ce qui m'énerve, Ce que j'aime. On en trouve une appelée « On ne m'avait pas dit » qui racontent des réalisations que jeunes et moins jeunes profs ont récemment faites dans leur travail.

La dernière, plus humoristique, s'intitule « Tu es prof si... ». Les professeurs peuvent donc placer des faits qui expriment les aspects absurdes de leur métier comme, par exemple, qu'ils ont souvent sur leur clé USB plus de photos de leurs élèves que de leurs enfants, etc.

Toutes les entrées sur le site peuvent être notées de 1 à 5 étoiles et commentées par d'autres usagers. Ainsi, les anecdotes qui touchent les autres peuvent mener à de beaux échanges entre gens de la même profession. Une façon amusante pour les enseignants de partager les beaux et moins beaux côtés de leur profession, de s'épauler et de garder la flamme de la passion allumée.

Dans un contexte où le métier de professeur n'est pas toujours apprécié à sa juste valeur par le grand public, ce genre de plateforme fait du bien.


Références

Battaglia, Mattea, and Maryline Baumard. "Image Dégradée, Stress... Les Raisons Du Blues Des Profs." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 27 août 2014. http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/27/image-degradee-stress-les-raisons-du-blues-des-profs_4477372_3224.html#.

Durel, Jérôme. "PAL : Faut-il Mettre Fin à L’anonymat Sur Internet ?" Le Journal Du Geek. Dernière mise à jour : 1er août 2014. http://www.journaldugeek.com/2014/08/01/pal-faut-il-mettre-fin-a-lanonymat-sur-internet/.

Vie De Prof. Consulté le 17 juin 2015. http://www.viedeprof.fr/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire