Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Histoire locale en BD interactive : la forêt océane

Créé le mercredi 12 août 2015  |  Mise à jour le lundi 24 août 2015

Histoire locale en BD interactive : la forêt océane (c) Les secrets de la forêt océane, 2015

2 000 ans d’histoire de terres s’étendant de Biscarosse à Léon et de leurs habitants, le tout relaté dans une BD (bande dessinée) interactive. Une manière originale et ludique de découvrir des terres façonnées par l’océan atlantique, couvertes de dunes, de rivières et de lacs puis de forêts de pin (la plus étendue d’Europe), le tout en 44 pages et 15 QR Codes.

 

Trois questions à Patrice Cablat, dessinateur de la BD Les secrets de la forêt océane

Thot Cursus : Comment avez-vous intégré l’aspect numérique?

Patrice Cablat : La BD interactive n’est pas le seul support, il y a le site Web et l’application à télécharger pour lire les QR Codes. Nous avons donc articulé plusieurs éléments : le scénario, les textes, les dessins, les vidéos qui se déclenchent en flashant les QR Codes et les jeux aussi présents sur l’application.

Les QR Codes ont été intégrés discrètement dans des bulles. J’ai bataillé pour qu’ils ne soient pas trop gros, tout en étant visibles et faciles d’utilisation par les lecteurs. J’avoue qu’au début du projet, j’avais eu en main une BD interactive où l’inclusion était maladroite avec des QR Codes énormes. Je ne souhaitais pas cette mise en page.

TC : Etant aussi co-scénariste, quel rôle avez-vous joué dans le duo formé avec Bénédicte Boyrie-Fénié?

PC : Bénédicte a apporté à ce projet toutes ses connaissances scientifiques qu’elles soient historiques, géographiques ou linguistiques et elle a également rédigé des textes qui ont servi de trames narratives pour certaines histoires. Aussi, les planches regorgent d’informations sur cet espace situé en région Aquitaine et sur les hommes qui ont peuplé ce territoire.

Mais je tenais à ce que le lecteur ne se sente pas perdu dans les 2 000 ans d'histoire couverte par la BD, de L’an XV à 2015. Je voulais qu’il puisse s'identifier aux personnages en valorisant la dimension humaine des histoires. J'ai cherché de la légèreté, une humanité dans le scénario.

L’histoire avec un grand H est mise en perspective par des récits familiaux ou personnels. Certains personnages que j’ai dessiné sont bels et bien réels et certains toujours vivants! Par exemple, Bénédicte et le vidéaste, Etienne Gary, sont les deux héros de l’histoire se passant en 1988.

TC : Pourquoi avez-vous été choisi?

PC : J’ai déjà créé plusieurs BD en immersion culturelle. Par exemple, sur le Maroc, le Yemen ou la Polynésie. Pour ce projet, j'ai proposé un angle original qui a, je pense, retenu l'attention. Sans être Landais, même si je suis voisin car j’habite Bordeaux, j’ai rapidement été bercé d’histoire locale grâce au savoir de Bénédicte, docteure en géographie historique et spécialiste de toponymie.

Et puis, je suis aussi allé sur le terrain pour m’imprégner visuellement des sites, j’ai recueilli des témoignages oraux (lire L’An 1988). Peut-être l’avez-vous remarqué, j’ai choisi des styles graphiques différents en fonction des époques relatées. Par exemple, les planches de L’an 213 sont inspirées de fresques d'époque alors que celles de L’année 1938 s’inspirent du style Art Déco.

  • Du 22 septembre au 3 octobre 2015, une exposition de planches de la BD est organisée à la médiathèque de Castets (40) avec des ateliers d’initiation.
  • Le site Web du dessinateur Patrice Cablat
  • Une présentation vidéo de la BD interactive


L’histoire de ce projet racontée par Sophie Tournis, Directrice du Pays landes Nature Côte d'argent

"Dès 2011, avec mes anciens Président et Directeur, nous avions dans les cartons le projet d’une BD interactive avec l’intention de valoriser notre patrimoine assez méconnu.

En 2013, la région Aquitaine lance un appel à projet sur la thématique Tourisme, culture et numérique. Pile pour notre projet en sommeil! Après avoir obtenu le feu vert de tous nos élus, nous avons réuni l’équipe. Outre Patrice Cablat et Dr Bénédicte Boyrie-Fénié, beaucoup de partenaires ont répondu présents, animés par une volonté commune : mieux faire connaître aux locaux et bien sûr aux estivants qui fréquentent notre côte pour la plage, la richesse de notre histoire et de notre patrimoine.

L’appel à projet remporté, c’est un gros comité technique qui a assuré le suivi de ce projet (voir le détail en page 45 de la BD) réunissant des services dont certains ne travaillaient pas ensemble jusqu’alors.

Avec un budget de 90 k€ financé à hauteur de 50% par la région Aquitaine, 20% par le Conseil général des Landes (40) et le reste par notre réunion de 3 communautés de communes, nous avons pu réaliser une BD interactive, des vidéos, un site Internet et une application pour smartphones.

Notre BD tirée à 5 000 exemplaires est co-diffusée par les éditions Sud-Ouest et par nos partenaires. Sortie le 21 mai 2015, elle a déjà remporté le "coup de coeur du jury" du Prix de l'innovation 2015."

Une vidéo sur le Prix de l'innovation 2015

Contact : sophie@payscotedargent.com

Lire, flasher, regarder
Patrice Cablat et Bénédicte Boyrie-Fénié, Les secrets de la forêt océane, Editions Sud-Ouest, 2015

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire