Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Blockchain en éducation : la gestion infalsifiable de la confiance

Créé le jeudi 26 novembre 2015  |  Mise à jour le mercredi 20 janvier 2016

Blockchain en éducation : la gestion infalsifiable de la confiance

Maintenant que les technologies de communication ont pénétré tous les domaines, y compris la sphère privée, et que la puissance de calcul informatique est disponible de partout, on peut concevoir des applications auparavant impossibles à populariser.  

Le blockchain fait partie de celles-là . Cette technologie établit les premières assises d'un ensemble de services et d’entreprises personnelles ou collectives.

Le principe de la confiance : infalsifiable

Le blockchain est le principe qui a servi à créer les crypto-monnaies comme le bitcoin. Ce principe consiste à tenir à jour et de manière décentralisée toute l’histoire d’une transaction. Par exemple, à partir du moment de la création d’une unité de valeur, chaque transaction est enregistrée et synchronisée sur les appareils de tous les participants et tous peuvent en consulter la liste.  Si quelqu’un tente de l’altérer quelque part, cela se voit immédiatement.

Évidemment, plusieurs y ont vu une occasion de gérer la confiance de manière plus générale. Tout ce qui demande une authentification comme un acte de naissance, un diplôme, un vote, un emprunt, une transaction, une réservation, un acte notarié, un brevet, peut être efficacement protégé par un enregistrement intégré dans une blockchain.

Mieux encore, les accès par une clé physique, code ou mot de passe peuvent aussi l’être. Par exemple, un cadenas physique peut-être contrôlé par un blockchain (Slock it). Les accès réels ou virtuels aux dossiers des étudiants, des clients ou des patients peuvent aussi être contrôlés mieux que jamais. 

Le blockchain peut remplacer les «intermédiaires de confiance» comme les notaires et les «assermenteurs» surpayés pour un travail sans réelle valeur ajoutée. Ceux qui ont déjà essayé de faire approuver un brevet en savent quelque chose.

Un essai : Bitproof

Nous avons essayé un de ces systèmes en développement : Bitproof, qui propose une certification électronique. Le résultat est plutôt intéressant.   On peut y authentifier tout document numérique et même une idée rédigée directement sur le site.  

Une fois votre compte ouvert et le document transféré enregistré (en quelques secondes), vient l’étape de la certification : vous êtes filmé et enregistré en train de lire le titre du document enregistré et surtout son code d’identification.

De là, vous pouvez accéder au certificat, à votre signature filmée et au document encrypté.  On peut y accéder en tout temps et éventuellement y donner accès à un tiers si nécessaire. Le tout se fait en moins de deux minutes. L’essai semble très concluant et le service est gratuit pour l’instant.

Un marché ouvert

On comprend que le marché principal payant sera vraisemblablement à un autre niveau : une université voudra s’assurer du contrôle de ses diplômes, un gouvernement du contrôle des votes lors d’une élection en ligne, une entreprise que ses contrats sont authentifiés, un musicien que sa musique n’est pas plagiée, etc. Ci-dessous quelques références de services déjà offerts ou en voie de l'être.

À suivre !

Illustration : Tanyastock  - ShutterStock

Références

Ethereum - Service de développement du blockchain pour divers usages.
http://ethereum101.org/

Bitproof - https://bitproof.io/

BitProof: 17-Year-Old Entrepreneur Brings University Diplomas to the Blockchain - Joseph Young - The CoinTelegraph
http://cointelegraph.com/news/115308/bitproof-17-year-old-entrepreneur-brings-university-diplomas-to-the-blockchain

Slock it - Cadenas contractuel - http://slock.it

Ujo Music - Accès via blockchain - http://ujomusic.com/

Bitcoin - La première crypto-monnaie - https://www.bitcoin.com/

CryptoMarket - Liste plus de 500 crypto-monnaies
http://coinmarketcap.com/currencies/views/all/

BlockChain France
http://blockchainfrance.net/c-est-quoi-la-blockchain/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire