Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Le langage, une mélodie qui s'acquiert en chantant

Créé le dimanche 31 janvier 2016  |  Mise à jour le lundi 11 avril 2016

Le langage, une mélodie qui s'acquiert en chantant

La perception commune des langues est celle d'une série de vocables et de verbes formant des phrases. Pourtant, nous parlons de langues vivantes qui ont toutes sortes de subtilités et pas seulement dans les règles de grammaire. Peut-être est-ce pour cette raison que les spécialistes de langue suggèrent à tous ceux qui désirent apprendre un langage étrangère de s'immerger dans les œuvres artistiques pour mieux en comprendre toutes les nuances.

En 2011, sur Thot, nous vous parlions déjà des bienfaits de chanter pour apprendre la langue anglaise. Après tout, quoi de plus logique quand on sait que les classements musicaux de chansons populaires regorgent de titres anglophones. Et puis, une chanson est beaucoup moins longue qu'un roman ou un épisode d'une série télévisée, ce qui signifie moins de mots à apprendre et à traduire.

Chanter aide à apprendre

Beaucoup de chercheurs ont eu l'occasion de vérifier si le fait d'écouter des chants et s'en servir pour apprendre étaient avantageux. Or, il semble bien que oui si l'on se fie à une étude faite en 2013 par 3 chercheuses, dont une professeure de l'Université Reid à Édimbourg. Elles ont pris 60 adultes qu'elles ont divisé en 3 groupes.

Ces personnes devaient apprendre des termes en hongrois. Pourquoi cette langue? Parce qu'elle est généralement inconnue et n'a que peu de racines qui auraient pu être similaires à l'anglais comme des langues germaniques ou latines. Pendant 15 minutes, donc, les groupes apprenaient en écoutant et répétant les mots appris. Toutefois, chaque groupe le vivait différemment.

Dans le premier, les participants répétaient simplement les mots à voix haute. Dans le second, ils le faisaient mais sur un rythme donné. Et les adultes dans le troisième devaient chanter ces nouveaux termes appris en hongrois. Ils ont ensuite pris part à des tests langagiers pour évaluer ce qu'ils avaient retenu. Dans quatre tests sur cinq, ce dernier groupe avait les meilleurs résultats. Ils ont aussi eu deux fois plus de succès que ceux qui n'ont appris les mots qu'en parlant.

Chantonner d'abord, analyser ensuite

Alors, chanter aide à apprendre et se servir de chansons peut être une façon d'apprendre une langue étrangère. Mais comment faire? Déjà, il faut choisir la chanson appropriée au niveau. Des débutants auront peut-être du mal à comprendre, par exemple, l'anglais chanté dans un rap américain. Le débit rapide risque de perdre l'auditeur. Mieux vaut alors une chanson au rythme plus lent et, de préférence, dans un style apprécié par celui ou celle qui désire apprendre.

Ensuite, la plupart de sites d'apprentissage de langue seconde diront une chose : ne pas analyser et traduire les paroles dès le départ. Il faut s'habituer à la prononciation des artistes. La première écoute est donc passive : en savourant la musique, l'apprenant essaie de capter des mots qu'il reconnaît. Ensuite, la deuxième écoute devient active. Ici, celui qui écoute note les paroles selon ce qu'il comprend. Peu importe que l'orthographe soit mauvaise, l'important est de noter les syllabes ou mots compris. Par la suite, il peut chercher sur Internet les paroles de la chanson et analyser avec ce qu'il a compris. À ce moment, le travail de traduction peut se faire pour comprendre le sens des paroles.

La langue, une chanson?

En fait, il est tout à la fait logique que chanson et apprentissage d'un langage soit lié. Après tout, nous passons notre vie à chanter. Du moins, inconsciemment. Les intonations que nous avons ont une consonance musicale. Par exemple, en montant le ton à la fin d'une phrase affirmative, celle-ci devient généralement une interrogation.

Comme le montre ce blogue, il s'agit souvent de l'élément ignoré par ceux qui apprennent une nouvelle langue. Car il ne suffit pas de bien articuler les mots pour se faire comprendre d'un étranger, il faut les dire sur le bon ton. D'autant plus que la langue française est une langue plus plate que d'autres bien plus chantantes, ce qui demande un effort supplémentaire pour les locuteurs francophones. Ainsi, il faut pratiquer en écoutant des phrases dites en chanson, en fiction ou autres.

D'ailleurs, le site Duolingo dont nous vous avions déjà parlé permet aux utilisateurs francophones, s'ils activent un microphone sur leur ordinateur, de pratiquer les intonations anglaises, italiennes, espagnoles et allemandes.

Ainsi, l'art musical permet de mieux saisir les subtilités d'une langue. Et cela peut, inversement, s'appliquer à la langue de Molière. Les professeurs de FLE (français langue étrangère) peuvent tout à fait user du vaste répertoire de chansons françaises afin que les non francophones savourent la poésie de cette langue comme en fait foi ce site de karaoké pour FLE. Alors, ne soyez pas gênés et chantez ! Si on vous questionne, dites que vous êtes en pleine séance d'apprentissage.

Illustration : Hitdelight, shutterstock

Références

"5 étapes Pour Apprendre Une Langue Grâce à La Musique." Polyglot Club. Dernière mise à jour : 28 janvier 2015. http://polyglotclub.com/help/language-learning-tips/music-to-learn-languages/translate-french.

Blanchon, Pierre. "L'intonation Ou La Musique Des Langues." Le Monde Des Langues. Dernière mise à jour : 7 septembre 2015. http://www.mondelangues.fr/lintonation-ou-la-musique-des-langues.

"Chanter Pour Mieux Apprendre Les Langues." ALTISSIA. Dernière mise à jour : 17 juin 2015. http://www.altissia.com/blog/fr/chanter-aide-cerveau-apprendre-langue/.

De Santis, Audrey. "Apprendre L'anglais En Chantant." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 27 décembre 2011. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17517/apprendre-anglais-chantant/#.VqleSCrhCM-.

Gabriel, Guillaume D. "Apprendre Une Langue étrangère En Musique." Autodidakte. Dernière mise à jour : 2 avril 2015. http://www.autodidakte.fr/apprendre-une-langue-etrangere-en-musique/.

"Karaoké FLE - Apprendre Le Français En Chanson." Bonjour De France. Consulé le 27 janvier 2016. http://www.bonjourdefrance.com/karaoke-fle/index.php/fr.

Matteo, Anna. "Brain Remembers Language Better If You Sing It." VOA. Dernière mise à jour : 27 mai 2015. http://m.learningenglish.voanews.com/a/brain-remembers-language-sing/2776476.html.

Poster un commentaire

Commentaires

3 commentaires

Icône - Visage inconnu
  • Jean Trudeau
  • 2 février 2016 à 15 h 03

Dès le premier mot...

http://accueil.raoulduguay.net/#5712509427761419590

Répondre
Icône - Visage inconnu
  • Dedieu
  • 3 février 2016 à 04 h 04

La verbo-tonale sait tout ça

Bonjour, J'ai beaucoup aimé votre article qui met en avant l'intérêt de chanter pour apprendre une langue et en particulier pour s'approprier la prosodie. Je suis moi même convaincue de cet effet et ne cesse d'en parler à mes étudiants. Je regrette néanmoins que ne figure pas dans votre article deux références majeures qui sont M. Michel Billières et Pietro Intravaia. Cela fait des années que la méthode d'intégration phonétique verbo-tonale existe et est utilisée par des professionnels formés. Le chant ou la mélodie est au cœur de cette méthode. Je vous donne les références qui sont absolument indispensable quand on parle de "chant" en langue : La théorie et la démonstration en vidéo de l'efficacité de la méthode : http://w3.uohprod.univ-tlse2.fr/UOH-PHONETIQUE-FLE/ De la théorie mais aussi de précieux conseils pratiques : http://www.intravaia-verbotonale.com/ Un blog aux articles aussi indispensables qu'agréables à lire : http://www.verbotonale-phonetique.com/

Répondre
Icône - Visage inconnu
  • Magalie
  • 3 février 2016 à 04 h 04

Pas étonnant !

Cela explique en partie pourquoi l'anglais est relativement facile à apprendre, on est submergés de chansons anglophones quotidiennement.

Répondre