Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Enseigner la morale à l'école, faut-il le faire?

Créé le dimanche 28 février 2016  |  Mise à jour le lundi 7 mars 2016

Enseigner la morale à l'école, faut-il le faire?

Il y a de nombreuses façons de voir l'école. Certains la voient d'une façon pragmatique. Les enfants entrent dans le parcours scolaire et ressortent avec diplôme et potentielle carrière en vue. D'un autre côté, il y a ceux qui croient que les compétences pour le marché du travail sont une parmi bien d'autres notions à enseigner aux plus jeunes. L'école deviendrait le socle pour faire des petits des futurs citoyens d'une nation. Une noble cause qui est toutefois soumise aux différents aléas d'une société.

La tuerie de Charlie Hebdo venait à peine de se terminer que la France se trouvait en émoi une seconde fois. En effet, des jeunes refusaient la minute de silence aux lendemains de la tragédie. La conclusion a été la suivante : il y a un problème d'intégration dans la République d'une frange assez importante d'enfants, particulièrement ceux venus de l'immigration. Alors, la solution envisagée par le gouvernement français a été d'imposer dès la rentrée 2015 l'enseignement moral et civique (EMC). Un cours qui remet de l'avant les principes républicains de laïcité et le débat à l'école.

Un programme contesté dès le départ

Aussitôt ce programme annoncé et mis officiellement au cursus que le débat s'amorçait sur la question. Il faut dire que cette approche chamboulait déjà les différents programmes d'instruction civique déjà en place dans les paliers scolaires. Si cet apprentissage de la société française et des valeurs permettait de combler les espaces libres dans l'horaire, l'EMC a totalement modifié les façons de faire en obligeant les enseignants à aborder ces sujets de nombreuses heures par semaine.

En analysant le matériel pédagogique, certains ont commencé à y voir des problèmes. Par exemple, certains ont dénoncé le côté sexiste d'une fiche pédagogique visant, paradoxalement, à ce que les enfants constatent les stéréotypes de genre et les questionnent. D'autres ont souligné que les supposés changements qu'apportaient le programme était mineurs et que celui-ci se rapprochait en bonne partie du programme d'Éducation Civique, Juridique et Sociale qui était déjà enseigné au lycée.

Comment enseigne-t-on la laïcité?

Le débat s'est aussi transféré dans une autre sphère de débat. Est-il moral d'enseigner la morale et les valeurs nationales à l'école? Là-dessus, tous les avis existent. Certains croient en effet au bien fondé de ce programme qui permettrait aux élèves de se sentir réellement dans la société dans laquelle il se trouve. Or, pour d'autres, l'EMC ne fait aucun sens dans la mesure où la morale ne s'enseigne pas de la façon envisagée par le gouvernement. Il ne suffit pas de marteler un discours républicain sans arrêt pour que les adolescents se mettent à s'émouvoir dès qu'est jouée La Marseillaise.

La plupart des syndicats de professeurs et leurs membres affichent un malaise par rapport au programme. «Qu'est-ce qu'on doit en faire?», se disaient-ils en septembre. Comment enseigner des principes aussi profonds que la laïcité sans formation préalable? D'autant plus que l'approche belle faite aux discussions et débats n'a rien pour convaincre les enseignants déjà sceptiques qui ont l'impression qu'on transforme la classe en café où blablatent les élèves sans rien apprendre de concret. De l'autre côté, certains constatent que les élèves français savent moins bien s'exprimer que d'autres enfants européens selon les tests PISA. Pour eux, ce cours est donc une approche constructive pour améliorer cette capacité chez les jeunes en France.

Toute cette bataille et ce clivage autour de l'enseignement moral et civique montre bien comment il est délicat de jeter plus de responsabilités dans les établissements scolaires. Enseigner les règles mathématiques et orthographiques ne cause habituellement aucun souci. Transmettre des valeurs ou une identité nationale, à l'inverse, est un exercice délicat puisqu'il s'agit de sujets sur lesquels même les adultes ne s'entendent pas.

Illustration : Fabrik Bilder, shutterstock

Références

"Alerte Sexisme Sur L'enseignement Moral Et Civique ?" Libération.fr. Dernière mise à jour : 15 septembre 2015. http://www.liberation.fr/france/2015/09/15/alerte-sexisme-sur-l-enseignement-moral-et-civique_1382988.

Bancaud, Delphine. "Pourquoi L'enseignement Moral Et Civique Fait Déjà Polémique." 20minutes.fr. Dernière mise à jour : 15 septembre 2015. http://www.20minutes.fr/societe/1687219-20150915-pourquoi-enseignement-moral-civique-fait-deja-polemique.

Burel, Lucas. "Enseignement Moral Et Civique : "On Fait Quoi Avec Ce Machin ?"." L'Obs. Dernière mise à jour : 1er septembre 2015. http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20150827.OBS4829/enseignement-moral-et-civique-on-fait-quoi-avec-ce-machin.html.

Condomines, Anaïs. "Rentrée Scolaire 2015 - L'"enseignement Moral Et Civique" (EMC) Au Lycée : Beaucoup De Bruit Pour Rien." Metronews. Dernière mise à jour : 1er septembre 2015. http://www.metronews.fr/info/rentree-scolaire-2015-l-enseignement-moral-et-civique-emc-au-lycee-beaucoup-de-bruit-pour-rien/mohE!AJ6NEFjzWjMg/.

"Enseignement Moral Et Civique - L'EMC : Principes Et Objectifs." Éduscol. Dernière mise à jour : 11 janvier 2016. http://eduscol.education.fr/cid92403/l-emc-principes-et-objectifs.html.

"Est-il Moral D’enseigner La Morale à L’école ?" L'Humanité. Dernière mise à jour : 9 septembre 2015. http://www.humanite.fr/est-il-moral-denseigner-la-morale-lecole-583460.

Graveleau, Séverin. "En Quoi Consiste Le Nouvel « enseignement Moral Et Civique » Mis En Place Cette Rentrée ?" Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 1er septembre 2015. http://www.lemonde.fr/education/article/2015/08/31/un-enseignement-moral-et-civique-du-cp-au-bac_4741212_1473685.html.

Tourret, Louise. "Ne Nous étonnons Pas De Ce Que Les Profs Entendent Dans Les écoles Sur Charlie Hebdo." Slate.fr. Dernière mise à jour : 10 janvier 2015. http://www.slate.fr/story/96689/ecoles-charlie-hebdo.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire