Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

Séjour linguistique à la ferme

Créé le lundi 23 mai 2016  |  Mise à jour le lundi 13 juin 2016

Séjour linguistique à la ferme

De nos jours, apprendre une langue peut se faire de plusieurs manières, dont de façon traditionnelle, en classe avec d’autres étudiants, avec un professeur ou en cours particuliers.

Il y a aussi la méthode autodidacte par les manuels, cd, dvd de langue, mais encore, plus moderne et multimédia, l’apprentissage par Internet sur des sites spécialisés, des écoles de langues en ligne ou des applications pour téléphones intelligents et tablettes. Évidemment, à toutes ces méthodes s’ajoutent bien les voyages et séjours linguistiques, en immersion complète ou non (séjours en famille, cours).

Ces différentes approches ont fait leurs preuves et chacun a sa préférence quant à l’efficacité et au choix de la méthode. Ceci dit, le plus difficile quand on apprend une langue, c’est de pouvoir réutiliser dans un bon contexte les enseignements reçus. Aussi voit-on de plus en plus d’apprentissages linguistiques ciblés sur des thèmes particuliers, comme c’est le cas du FOS, le français sur objectif spécifique, qui concentre son programme sur des thèmes présélectionnés utiles à la carrière et aux attentes de l’apprenant. Par exemple : un nouvel employé allophone d’une entreprise informatique a besoin d’être formé en français, mais avec un programme d’enseignement axé sur le vocabulaire des nouvelles technologies, afin d’être opérationnel rapidement dans sa nouvelle entreprise. Le FOS est là pour répondre à ces attentes.

L’enseignement sur objectifs spécifiques est donc particulièrement intéressant, surtout quand celui-ci peut se faire en contexte directement, histoire d’immerger complètement l’apprenant !  Les secteurs touchés par ce type d’enseignement sont de plus en plus variés, mais il convient de souligner deux des précurseurs dans ce domaine, il s’agit d’Agrilangues et d’Homelingua.

Le programme Agrilangues

Créé en 2006 dans les Pays de la Loire, en France, Agrilangues est en fait la section langues d’Odyssée Agri, un organisme spécialisé dans les stages agricoles à l’étranger, tout en proposant une formation linguistique intensive spécialisée en anglais technique agricole. Plus de 1 800 stagiaires ont déjà participé à ce programme offert vers des destinations aussi variées que l’Angleterre, les États-Unis, l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande…

Avec leur dix années d’expérience, cette équipe de professionnels se tient à jour en se rendant chez leurs partenaires internationaux afin de garantir aux stagiaires les meilleures compétences agricoles et linguistiques. Pour eux, l’anglais est la langue internationale et le fait de pouvoir l’utiliser, avec le vocabulaire pertinent, est un objectif, c’est pourquoi ils mettent un point d’honneur à former leurs apprenants à leur futur métier d’agriculteur, tout en leur permettant de vivre une expérience internationale, mais dans un contexte compréhensible.

Homelingua, « Farmstay Immersion Program »

Cette entreprise britannique créée en 1994 et accréditée par le British Council en 2004 est spécialisée dans le séjour linguistique, sur mesure, chez le professeur. Parmi son large panel de formations originales, Homelingua propose une formule intitulée Farmstay Immersion Program qui se targue d’être une opportunité unique pour l’étudiant de vivre et d’apprendre l’anglais dans une ferme en activité dans la magnifique campagne anglaise, tout en étant exposé à une langue anglaise naturelle et en participant pleinement à la vie d’une ferme agricole.

Dans cette formule, les cours ne sont pas dispensés, aussi demande-t-on à l’étudiant un niveau minimum A2 afin de pouvoir communiquer avec le fermier et sa famille. Au menu de ce stage agricole : nourrir les animaux de la ferme, garder les moutons, promener les animaux, traire les vaches, s’occuper des chevaux… et cuisiner de bons petits produits de la ferme !

Et si on parlait finances…

Côté public, ces deux programmes s’adressent normalement aux plus de 18 ans, mais chez Homelingua, une seconde option destinée aux enfants est possible, à condition qu’ils soient accompagnés par au moins un de leurs parents. Côté prix, il faudra débourser environ 1 200 Euros / 1 700 Dollars pour une semaine, en pension complète, avec toutes les activités à la ferme. Agrilangues inclut dans ce prix des heures de formation en anglais avant le départ, pour ne pas débarquer à l’inconnu, et sur place, pour compléter la formation, selon le programme.

FINALEMENT

Comme quoi, apprendre une langue peut se faire d’une manière très ludique aussi.

Personnellement, avant de travailler sur le sujet, je ne me serais jamais imaginé qu’une telle possibilité existait. Quelle agréable surprise ! Pouvoir apprendre une langue, tout en se spécialisant dans son domaine professionnel, en développant le vocabulaire qui y est relié, en expérimentant une vraie vie à la ferme avec tout ce que cela implique comme les travaux, la nourriture, les animaux, le rythme de vie… c’est encore mieux que de l’immersion en séjour linguistique !

Mais la question est maintenant de savoir si, outre l’agriculture, ce type d’apprentissage peut se faire dans d’autres secteurs… Je suppose que oui, mais qui sait, cela sera peut-être le sujet d’un de nos prochains articles !

Illustrations :Travail à la ferme 1,
stagiaire d’Agrilangues en Australie,
Agriculture Canada.

Sources

Le programme Farmstay offert par Homelingua : https://www.homelingua.com/courses/adult-courses/farmstay/#courseinfo

Agrilangues : http://odyssee-agri.com/-Formation-

La page Facebook d’Odyssée Agri : https://www.facebook.com/odysseeagri/

Blog de deux stagiaires d’Agrilangues dans une ferme en Nouvelle-Zélande : http://camille-mehdi-in-new-zealand.over-blog.com/

Blog d’un stagiaire dans une ferme au Canada : http://canadiangrainfarm.over-blog.com

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire