Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Assurance : s’engager, les yeux ouverts

Créé le mardi 19 juillet 2016  |  Mise à jour le jeudi 13 avril 2017

Assurance : s’engager, les yeux ouverts

Jeune téméraire, vieux conservateur… pourtant la témérité n’est pas une qualité spécifiquement associée à l’âge : on peut aussi bien trouver de jeunes craintifs que de vieux casse-cou baroudeurs, quoique les vieux casse-cou soient plus rares s’ils l’ont vraiment été.

Au niveau d’une institution, passé leur phase de croissance, la plupart deviennent terriblement conservatrices à vouloir se prémunir de toute éventualité qui pourrait perturber leur fonctionnement. Risque informatique, risque de poursuites civiles, risque financier, sans compter tous les autres risques immobiliers ou sociaux, de travail, de malversation… si on ne pense qu’aux risques on ne fera plus rien.  Dans les institutions, la taille de la responsabilité dépasse habituellement la capacité de «réparation» que n’importe quel individu peut assumer.

Alors on s’assure !

Avantages commerciaux

Question d’enlever le stress de voir tout le fruit de son labeur se volatiliser par accident, malchance ou maladresse, on peut souscrire de l’assurance. La paix de l’esprit a un prix généralement abordable.

Question d’affirmer sa responsabilité auprès de ses enfants, de ses employés. de ses clients, de ses partenaires financiers, on s’assure aussi. Les gens sont plus enclins à faire affaire avec quelqu’un de résilient, individu ou institution, que l’on sait paré à toute éventualité. Soi-même on se sent plus confiant.

Au niveau de la rétention du personnel, l’assurance collective offerte par l’employeur constitue une promesse : celle d’être en sécurité dans ce milieu, tant qu’on y demeure.  Au niveau financier, certaines formes d’assurance-vie sont aussi perçus et utilisés comme moyen d’épargne.  Voir  - Assurance vie : Types et fonctionnement des contrats d’assurance-vie et aussi fiscalité de l'assurance vie.

Enfin, dernier avantage, les compagnies d’assurance peuvent aussi être de bon conseil.  Par exemple, la compagnie Axa n’est pas restée passive face à un nombre croissant de réclamations d’invalidité de personnes qui s’étaient blessées en aidant un proche âgé. Elle a créé une formation gratuite, qui non seulement contribue à l’élévation du bien-être pour tout le monde, mais aussi réduit le nombre de réclamations, le coût des primes et le tout sans affecter ses profits. Voir la formation «Entraidants : solidarité et formation pour les aidants bénévoles»

Et ce n’est qu’un des nombreux exemples de cas ou une compagnie d’assurance a établi des normes et proposé des solutions à ses assurés potentiels pour qu'elle les assure.  Tout le monde y gagne.

Le jeu qui se joue à deux

On paye un petit montant à un assureur pour qu’il supporte un grand risque. Le montant sera proportionnel à l’éventualité du dit risque.

Avec 80 000 vols d’avions commerciaux par jour et moins de 1 000 personnes tuées par année les risques par km parcouru sont 20 fois moindre en avion qu’en auto.  Les primes pour s’assurer en voyage aérien sont par conséquent bien moindre qu’en voiture.

Mais voilà, n’importe quel assureur voudra savoir à qui il a affaire et son niveau de vigilance. Assurer un irresponsable notoire ou une personne sous médicaments représente forcément un plus grand risque et c’est là l’essentiel de l’équation. Ce n’est pas vous qui conduisez l’avion, la prime sera générique pour tous les passagers.  Pour la voiture, le risque est habituellement estimé pour chaque conducteur.

Chacun s’engage. Rares sont les assureurs qui ne le font pas les yeux ouverts. L’assuré lui a la charge de démontrer qu’il a lui aussi les yeux ouverts, qu’il est vigilant et peut demander son prix en conséquence.  Cet engagement peut même constituer une forme de discipline à laquelle on se soumet, on paye en quelque sorte pour se soumettre aux conditions de l’assurance et se libérer du même coup de l’incertitude.

Illustration : Cegoh

Références

Educaloi - L’assurance de biens et d’habitation
https://www.educaloi.qc.ca/capsules/lassurance-de-biens-et-dhabitation

Entraidants : solidarité et formation pour les aidants bénévoles» - Thot Cursus
http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/17775/entraidants-solidarite-formation-pour-les-aidants

Assurance vie : Types et fonctionnement des contrats d’assurance-vie</a> - Ciel Eden
http://www.cieleden.com/assurance-vie/

Le rôle social et économique de l’assurance - Cours de droit.net
http://www.cours-de-droit.net/le-role-social-et-economique-de-l-assurance-a121606612

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire