Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Dessine moi un EdCamp

Créé le mercredi 14 septembre 2016  |  Mise à jour le lundi 17 octobre 2016

Dessine moi un EdCamp Où sont organisés les Edcamp dans le monde

Laurent Tessier, Vice-Recteur et Michael Bourgatte, Maître de conférence (MCF) sont les chevilles ouvrières du 1er EdCamp français organisé par l'Institut catholique de Paris (ICP), en septembre 2016. Interviews croisées sur leur expérience du montage de cet événement.

#LT en reportage au #edcampICP pour @thot #educ #école #numérique #DH pic.twitter.com/xtW1Vvg35I

— Evelyne Jardin, PhD (@EvelyneJardin) 1 septembre 2016

________________________________________________________

Thot Cursus : pourquoi monter un EdCamp en France?

Laurent Tessier : Nous avons souhaité réunir les habituels participants des THATcamps et des membres plus proches de l'éducation. Lors du THATcamp organisé l'année dernière à l'INHA, on s'est accordé sur la nécessaire formation des enseignants du supérieur au numérique. Ici, le sujet a débordé sur le monde de l'éducation. Et nous avons constaté un réel besoin d'échanges entre les deux sphères. Malheureusement, c'était le jour de la rentrée scolaire et beaucoup de professeurs ne pouvaient être présents. Mais, un tel événement demande pas mal de salles disponibles car de nombreux ateliers se déroulent en parallèle. Le principe est celui d'un Camp, peu de choses réellement organisées en amont, les ateliers pouvant être proposés, sur place, par des participant-es.

Michael Bourgatte : L'idée du EdCamp a germé au printemps dernier. Avec Laurent, nous sommes allés au SXSW-Edu à Austin aux Etats-Unis. Nous intervenions dans le cadre de ce qu'ils appellent le PlaygroundNous l'avons appelé le Kindergarten, un espace de présentation de projets technologiques innovants où nous avons accueille Educ Arte, Wikipedia et des start-up développant, par exemple, des appli d'éducation musicale ou des webséries.

Bien sûr, nous sommes encore tout petit, petit par rapport à ce que l'on a pu voir aux Etats-Unis (plus de 3 000 personnes) mais pour un début, c'est un succès ! Nous attendions 50 personnes ; une centaine est venue, issues des sciences de l'éducation et des TICE, en plus des habitués des HN (Humanités numériques), comme Aurélien Berra, MCF à l'université Paris Nanterre.

@_dbrh_ @mXli1 Au contraire, assez fort renouvellement au fil des @THATCampFR et public largement différent pour #edcampICP.

— Aurélien Berra (@aurelberra) 5 septembre 2016

Thot Cursus : est-ce compliqué et coûteux, un EdCamp ?

Laurent Tessier : La question de la disponibilité des salles et d'un bon réseau Wifi est essentielle. Sinon, côté finances, un EdCamp ne coûte pas plus cher à organiser qu'un colloque universitaire classique. Nous avons bénéficié de l'aide d'une fondation car l'ICP s'est engagé depuis 3 ans à devenir un campus numérique. Toute l'année, nous proposons des ateliers autour de la culture numérique pour nos enseignants, sous une forme mixte avec 12h à distance et 12h en présentiel. Nous sommes aussi en train de développer des formations en HN.

Ce 1er EdCamp, c'est en même temps, le point d'orgue de nos trois années d'activité passées et le point de départ de nouvelles choses.

Thot Cursus : au lieu d'attendre deux ans avant de publier les actes du colloque, vous avez innové avec un book sprint, pouvez-vous nous expliquer?

#edcampICP booksprint au Kinder garten pic.twitter.com/EEKX85mapE

— Vincent Auzas (@vauzas) 2 septembre 2016

Michael Bourgatte : Grâce à Mikael Ferloni qui est chercheur associé dans un labo de l'ICP et en même temps directeur de MKF Editions, nous avons construit en direct un e-book alimenté par les notes collaboratives prises pendant chaque conférence et atelier, auxquels s'ajoutent les tweets échangés pendant le EdCamp. Ce livre numérique adopte la charte graphique de la collection Les essais numériques de MKF EditionsIl est en phase de finalisation.

L'e-book -> http://www.editionsmkf.com/produit/edcamp-icp/

Le livre-synthèse du #edcampICP est en cours de finalisation. La biblio attend de gonfler : enrichissez-là ! https://t.co/psh8jnZIZs

— Michael Bourgatte (@michaelbourgatt) 12 septembre 2016

Le « off » aux Grands voisins

Un peu comme à Avignon, un Camp ne serait quasiment rien sans les riches échanges qui ont lieu en Off. Nous avons été gâtés aux Grands Voisins à Paris, un espace hors du commun à essayer !

Début de soirée de #edcampICP ! Bon Ap' ! (Et santé !) pic.twitter.com/kyEuRKYTiZ

— Sébastien Poublanc (@HistorieNumeriQ) 1 septembre 2016

A l'année prochaine, pour le 2e EdCamp en France.

Plus d'infos

Sur le sujet

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire