Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Le jeu vidéo aide les personnes atteintes d'Alzheimer

Créé le dimanche 2 octobre 2016  |  Mise à jour le lundi 10 octobre 2016

Le jeu vidéo aide les personnes atteintes d'Alzheimer

Lors de la récente journée internationale de l’Alzheimer, le constat était mitigé. Certes, le taux de nouveaux cas diminue grâce au niveau d’éducation plus élevé et une meilleure prise en charge des risques cardiovasculaires, mais il n’en reste pas moins qu’avec l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de personnes atteintes va tout de même augmenter considérablement dans la prochaine décennie. Une statistique terrifiante d’autant plus que cette maladie est incurable et mène au pire cauchemar d’un individu : perdre ses souvenirs.

Heureusement, la recherche s’accentue sur la maladie et s’il n’est pas possible, pour le moment de l’enrayer, elle peut être ralentie grâce à des médicaments, bien sûr, mais aussi par des jeux vidéo.

Le jeu vidéo thérapeutique

Le jeu vidéo pour aider les malades d’Alzheimer est une réalité. Depuis quelques années, des spécialistes travaillent à différentes solutions vidéoludiques pour soulager ceux qui en sont atteints, par exemple, la plateforme accessible à tous, MeMo. Conçue pour les patients souffrant d’Alzheimer, de traumatismes crâniens, d’accident vasculaire cérébral, de sclérose en plaques et d’épilepsie, cette plateforme offre des exercices et jeux liés à la mémoire et à la concentration. Les jeux obligent le joueur à mémoriser un trajet à partir de photos, des réponses données dans un questionnaire, à reconnaître les images déjà vues, etc.

Les gens, dont les spécialistes de la santé, peuvent créer des comptes afin de suivre les progressions des joueurs dans les différents jeux. Évidemment, ceux-ci sont utilisés en complément d’une thérapie. Ils ne peuvent pas la remplacer. Toutefois, si ces courts jeux peuvent aider pour l’aspect mental, ils ne prennent pas en compte toutes les facettes de la maladie d’Alzheimer.

Si on associe souvent la maladie aux troubles de la mémoire, il y a aussi des effets physiologiques. À certaines étapes plus avancées, les malades n’arrivent plus à anticiper les actions de leur corps et les actes les plus banals deviennent excessivement pénibles. Pourtant, il y aurait moyen de prévenir et ralentir la dégradation. Depuis quelques années, les kinésithérapeutes s’intéressent aux jeux vidéo en ce sens. D’ailleurs, un jeu utilisant la caméra Kinect de Microsoft fait de plus en plus parler dans les derniers mois.

Il s’agit de X-Torp, premier jeu dont les effets bénéfiques sont reconnus par des scientifiques. Cette création française propose une solution complète qui se situe dans un contexte de sous-marin contrôlé par le joueur pour y appréhender des contrebandiers et trouver un trésor. Ainsi sont travaillées les capacités motrices et mentales dont les effets seraient bénéfiques pour les patients, montrant une amélioration significative dans toutes les sphères que touche la maladie. Le jeu est disponible gratuitement pour les médecins et spécialistes de la santé sur la plateforme Curapy.

Sensibiliser, mais sans trop effrayer

Et puis, une autre question vient : le jeu vidéo peut-il sensibiliser les gens à la réalité des malades? En tout cas, dernièrement, quelques jeux indépendants ont touché à cette question. Parmi ceux-ci, Forget-Me-Knot qui montre la démence du quotidien de quelqu’un en phase avancée de la maladie et Ether One dans lequel le joueur doit résoudre des puzzles pour redonner des souvenirs à une femme de 69 ans.

Plus l’aventure progresse, plus les énigmes se complexifient et les éléments deviennent désordonnés afin de montrer comment la maladie se développe et rend le tout de plus en plus difficile. Ces jeux ont touché des joueurs, mais leur public reste relativement limité sauf peut-être pour Firewatch qui a un succès de bouche-à-oreille.

Pourrait-il se créer un jeu encore plus populaire et choc pour effrayer les joueurs à la possibilité de la maladie comme ce marketing qui a bien choqué des gens en 2009? Peut-être, mais là encore, il est difficile de savoir si une campagne de peur a de réels effets sur la santé publique. Les quelques méta-analyses, plus faites sur celles ayant pour thème le VIH/Sida ne tendent pas à montrer cela. En fait, elles ne toucheraient que ceux qui n’ont que peu de connaissances de la maladie. Or, avec la médiatisation de la recherche et de la maladie elle-même, ce type de proposition serait moins efficace.

Mieux que rien, mais mieux quoi ?

Enfin, est-ce que la pratique de jeu vidéo pourrait empêcher l’apparition de la maladie? Là-dessus, encore, les études n’ont pas démontré grand-chose. Certaines diraient que cela aide à garder l’activité cérébrale active, particulièrement dans le cas de jeux de réflexion et de puzzle.

Or, pas de grandes analyses ont réussi à montrer le lien entre jeu vidéo et prévention de démence ou d’Alzheimer. Toutefois, si le jeu n’est pas un remède, il peut être un thérapeute ou une aide thérapeutique efficace. C’est le cas dans la maladie d’Alzheimer, mais aussi dans d’autres sphères de la santé humaine. Un sujet que nous aborderons très bientôt…

 

Références

Espinasse, Clémentine. "X-TORP, Jeu Vidéo Thérapeutique Validé Cliniquement." Sante-Digitale.fr. Dernière mise à jour : 21 septembre 2016. http://www.sante-digitale.fr/x-torp-le-premier-jeu-video-therapeutique-a-destination-des-patients-alzheimer-valide-cliniquement/.

Forsans, Emanuel. "Alzheimer : Des Jeux Vidéo Contre Les Troubles Moteurs." Serious Game Lab. Dernière mise à jour : 18 septembre 2016. http://seriousgamelab.afjv.com/news/216_alzheimer-des-jeux-video-contre-les-troubles-moteurs.htm.

Knowles, Zac, and Laurel Challacombe. "Les Campagnes Basées Sur La Peur : Progrès Ou Recul?" CATIE - La Source Canadienne De Renseignements Sur Le VIH Et L'hépatite C. Dernière mise à jour : Automne 2011. http://www.catie.ca/fr/pdm/automne-2011/les-campagnes-basees-peur-progres-ou-recul.

Labelle, Alain. "Journée Internationale De L'alzheimer : Où En Sommes-nous?" Radio-Canada.ca. Dernière mise à jour : 21 septembre 2016. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2016/09/21/001-journee-internationale-alzheimer-etat-situation-statistiques-recherche.shtml.

Loumé, Lise. "Maladie D'Alzheimer : Un Jeu Vidéo Testé Cliniquement." Sciences Et Avenir. Dernière mise à jour : 20 septembre 2016. http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20160919.OBS8336/maladie-d-alzheimer-un-jeu-video-teste-cliniquement.html.

Memory Motivation. Consulté le 29 septembre 2016. http://www.memory-motivation.org/home-2/.

Steighner, Mark. "Games and Alzheimer’s: It’s Complicated." HardcoreGamer. Dernière mise à jour : 13 février 2016. http://www.hardcoregamer.com/2016/02/13/games-and-alzheimers-its-complicated/192685/.

"Une Campagne Choc Pour Ne Pas Oublier Alzheimer." Le Forum De L'OFPN. Dernière mise à jour : 13 juin 2009. http://www.neuropsychologie.fr/index.php?/blogs/entry/110-une-campagne-choc-pour-ne-pas-oublier-alzheimer/.

X-TORP. Consulté le 29 septembre 2016. http://www.x-torp.com/fr/accueil/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire