Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Les ateliers Canopé pour mieux enseigner avec le numérique

Créé le vendredi 14 octobre 2016  |  Mise à jour le lundi 7 novembre 2016

Les ateliers Canopé pour mieux enseigner avec le numérique

Le réseau Canopé se déploie sur tout le territoire hexagonal et en outre-mer. Ce maillage territorial compte une centaine de point d'accueil et 1 500 collaborateurs. Centres ressources et opérateurs de formation initiale et continue, au même titre que les académies, les Ateliers Canopé sont ouverts à tous les enseignants et partenaires de l'Education nationale, de l'école primaire au lycée.

L’Atelier Canopé du Val-de-Marne, basé à Champigny-sur-Marne (Est de Paris) présente quelques actions phare.

_____________________

Thot Cursus : Vous jouez un rôle important dans l'information et la formation des enseignants aux usages pédagogiques du numérique. Comment intervenez-vous ?

L’Atelier Canopé du Val-de-Marne : Le réseau départemental Canopé offre des services variés aux enseignants, personnels de l'Education nationale et aussi aux parents d'élève, aux animateurs sociaux, aux collectivités territoriales. Nous sommes des centres de documentation et de formation. 

L'Atelier Canopé propose un plan d'animations sur des thématiques très diverses : ressources pour enseigner en maternelle, mathématiques, maîtrise de la langue, sciences, EPS, histoire et mémoire, etc.

En parallèle des formations en présentiel organisées chez nous ou dans les établissements, nous offrons de nombreuses ressources en ligne. Les enseignants peuvent s'auto-former avec nos MédiaFICHES et nos tuto vidéos sur You Tube.

Nous avons mis en place un S@lon numérique perm@nent pour accompagner nos publics sur les choix des matériels et leurs usages en classe. Ainsi, nous recevons sur rendez-vous des équipes éducatives. Et nous proposons des solutions d'accompagnement pour la mise en oeuvre de plans d'équipements numériques (achat d'un parc de tablettes, par exemple).

_____________________

Thot Cursus : Vous êtes le seul réseau à proposer une formation aux humanités numériques. Pourquoi est-ce important, d'après vous ?

L’Atelier Canopé du Val-de-Marne : C'est le résultat d'une réflexion menée au niveau de l'académie de Créteil. L'approche par les outils numériques est très souvent anxiogène et très pratico-pratique. Avec une entrée par les humanités numériques, nous redonnons du sens à la technologie. Nous l'ancrons dans des fondements humanistes, collectifs, de partage et d'ouverture des données, par exemple.

Nous avons organisé, en juin 2016 par une journée d'information sur cette thématique. Vous retrouverez des échanges sur Twitter avec le mot-dièse #HNCreteil. De nombreux enseignants de disciplines différentes sont venus. Fort de ce succès, car nous tenons à ce brassage disciplinaire, propre des humanités numériques, nous avons monté une offre de formation.

Depuis la rentrée, l'Atelier Canopé du Val-de-Marne propose un catalogue de formation "Humanités numériques et littératie" aux professeurs et aux personnels d'encadrement du département pour accompagner le changement de l'École à l'ère du numérique.

Comprendre ce que sont les humanités numériques #HNCreteil: “Les humanités numériques et l’École” by @elieallouche: https://t.co/MUWZLjuC3Z

— DANE Créteil (@DANECreteil) 4 octobre 2016

_____________________

Thot Cursus : Outre les mutations techno-pédagogiques, apprendre à apprendre, est un autre défi à relever pour les enseignants du XXIe siècle. Comment les aider ?

L’Atelier Canopé du Val-de-Marne : Il y a deux leviers. L'apprentissage par le faire (le Learning by Doing, comme l'appellent les Anglais) basé sur l'auto-formation et qui permet de développer une réflexivité sur son apprentissage. Pourquoi ai-je échoué ? Comment puis-je changer mes pratiques ? etc. Et puis, l'apprentissage par la recherche est capital, comme le proposent les Savanturiers.

Là aussi, l'essai-erreur prend toute sa place. Enfin, développons l'esprit critique chez les jeunes, particulièrement dans le contexte de viralité des réseaux sociaux. A Paris, nous avons récemment organisé une journée contre le complotisme.

 

Pour en savoir plus


A lire aussi sur Thot Cursus

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire