Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

L'IA au service des langues

Créé le dimanche 6 novembre 2016  |  Mise à jour le mercredi 21 décembre 2016

L'IA au service des langues

Tout apprentissage se base sur l’aspect cognitif et mémoriel de l’individu, sur son intelligence et sa capacité à emmagasiner des informations.

Dans ce XXIe siècle où tout va si vite, où les nouvelles technologies prennent une part de plus en plus importante dans notre vie, peut-on affirmer que le virtuel et le naturel peuvent coexister en matière d’apprentissage ? On parle beaucoup d’intelligence artificielle, mais peut-on faire un lien entre cette science et les langues ? Quel rapport entretiennent-elles ? Quelles innovations laissent-elles entrevoir en matière linguistique ?

I.A

Avant toute chose, il conviendrait de revoir la définition de ce qu’on appelle l’I.A : l’intelligence artificielle est, selon Antidote, l’ensemble des théories et des techniques visant à réaliser des machines pouvant simuler les fonctions cognitives de l’être humain. » Ici, la rerlation homme / machine est claire, sans compter l’importance de l’impact que cette dernière a sur le premier. Le virtuel influence donc le réel.

Le traitement automatique des langues

À première vue, difficile d’établir un rapport entre IA et langues, et pourtant, depuis 1950 de nombreux chercheurs réfléchissent sur ce sujet. Citons l’exemple de l’université de Georgetown, en 1954, qui présentait une traduction complètement automatique de plus de soixante phrases russes en anglais. L’ancêtre de Google Translation venait de voir le jour !

On parle alors de TAL, ou Traitement Automatique des Langues / du Langage / des Langues Naturelles (TALN). Cette nouvelle discipline offre alors ce pont entre la linguistique, l’informatique et l’intelligence artificielle et prône l'application de programmes et techniques informatiques à tous les aspects du langage humain.

Le TAL est un domaine bien vaste qui comporte trois types d’applications principales :

  • Celles en relation avec la création ou la modification automatique de textes (traduction, génération, correction, reformulation…)
  • Celles en relation avec le traitement du signal (reconnaissance, synthèse et traitement de la parole)
  • Celles en relation avec l’extraction d’information (recherche, reconnaissance, classification…).

  
Utiliser le TAL en classe de langue

Parmi les applications de TAL qui peuvent être utiles aux enseignants, quelques exemples :

1) Antidote (Druide Informatique) : puissant correcteur et reformulateur de textes en français.

2) Acapela : plus de 100 voix de synthèse de la parole dans 34 langues se tiennent prêtes à vocaliser votre contenu en un résultat audio naturel et agréable, en transformant le texte en voix, très pratique pour pratiquer la phonétique à la maison.

De plus, différents accents (anglais britannique / américain, français de France / québécois…) peuvent également être sélectionnés.

3) Wordle : crée des nuages de mots, très pratique (et graphique !) pour élaborer des tableaux de mots-clés autour d’une notion.

4) Positeo : sert à vérifier instantanément si le texte reçu par vos étudiants n’est pas copié directement (plagiat) d’une autre source en ligne. Tous les systèmes anti-plagiat se servent du TAL.

5) Google Traduction : traducteur automatique de mots ou phrases. À noter que la version mobile permet même de traduire ce qui est montré par la caméra du téléphone ou de la tablette, très pratique quand on est en déplacement à l’étranger, d’autant plus que les langues cibles peuvent être téléchargées préalablement et donc, consultables totalement hors-ligne.

  
LINGU,le coach I.A. !

Lingu, la mascotte du site Lingualia, se présente comme un

« professeur en ligne» fait sur mesure qui utilise l’intelligence artificielle afin d’adapter les cours à votre niveau, progression et motivation en vue de personnaliser votre expérience d’apprentissage, (…) il vous permettra de progresser plus rapidement grâce à des cours qui répondent à vos exigences. »

Ce site, pourtant originellement créé en 2012, semble se démarquer des autres écoles de langues en ligne par son accroche : « l’intelligence artificielle appliquée à l’apprentissage des langues ».

Outre une interface conviviale et un enregistrement simple et rapide, le site a l'avantage d’être gratuit et très facile à utiliser. De plus, il se décline en version mobile pour IOS et Android, de quoi combler en tout temps son appétence de langues !

Après un enregistrement rapide, on vous demande d’estimer votre niveau de langue (anglais, allemand ou espagnol seulement pour l’instant) et le temps dont vous disposez chaque semaine pour suivre un parcours sur mesure, adapté à vos besoins. Se basant sur le mérite (badge de récompense à chaque étape passée), Lingualia apparaît comme un site prometteur et très motivant, le tout dans une idée basée sur l’intelligence artificielle.

Finalement

L’I.A. fait définitivement partie de notre quotidien, de notre enseignement et de nos pratiques éducatives. Elle se met au service de l’apprenant et de l’enseignant en lui offrant une plusieurs applications pour lui simplifier la vie.

Petit clin d’œil spécial à IBM, le géant informatique, qui a même décidé de franciser Watson, son intelligence artificielle (l’équivalent de SIRI pour Apple), mais pas seulement du point de vue linguistique.

En effet, comme le dit Nicolas Sekkaki, le PDG d’IBM France : « C'est une chose de traduire une langue. C'en est une autre de raisonner avec. (…) Ce serait facile de traduire, mais on ne réfléchit pas de la même façon en français et en anglais, en allemand et en espagnol. Il y a la langue, mais aussi les systèmes cognitifs. C'est pour cela que c'est plus long qu'une traduction ».

L’IA a donc de beaux jours devant elle et ses possibilités semblent infinies, à nous maintenant de savoir les utiliser et de les adapter afin de faire progresser les savoirs et les pratiques didactiques…

Sources

Traitement automatique des langues - Universalis
http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-automatique-des-langues/

Traitement automatique du langage naturel - Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Traitement_automatique_du_langage_naturel

Watson, l’IA d’IBM apprend le français - Futura-Sciences
http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-watson-intelligence-artificielle-ibm-apprend-francais-59887/

Antidote, https://www.antidote.info

Acapela, http://www.acapela-group.com/

Wordle, http://www.wordle.net

Lingualia, http://www.lingualia.com/

Positeo, http://www.positeo.com/check-duplicate-content/

Google Tranduction : https://translate.google.fr

 

Illustrations

Geralt - Pixabay

Lingu, la mascotte de lingualia

Nuage de mots, Plurital

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire