Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Des ressources pour mettre à jour son enseignement

Créé le dimanche 6 novembre 2016  |  Mise à jour le mercredi 7 décembre 2016

Des ressources pour mettre à jour son enseignement

S’adapter ou adapter son environnement. Voilà ce qui a fait de l’être humain ce qu’il est aujourd’hui. Il a modifié ses méthodes au fur et à mesure pour correspondre aux besoins de son époque. Un forgeron enseignait son art à son apprenti qui le perfectionnait et l’altérait pour ensuite le transmettre à un autre… Toutes les professions ont ainsi évolué. Comme certaines espèces dans l’évolution, il y a des métiers qui se sont éteints et d’autres qui constamment se mettent à jour.

C’est le cas des enseignants qui doivent jongler avec un programme qui peut être fréquemment modifié par le gouvernement, par des approches pédagogiques «novatrices», par des demandes de sa direction, etc. Un professeur ne peut donc pas s’asseoir sur ses lauriers et doit s’assurer de se garder à jour afin d’offrir le meilleur à ses apprenants. Il est toutefois souvent pris dans une tourmente. Il ne peut pas réellement se permettre de manquer quelques semaines pour actualiser ses compétences. Heureusement pour lui, il peut compter sur des ressources et cours hybrides ou en ligne qui peuvent lui apporter ces nouveaux savoirs.

Des cours en interne

Dans certains cas, des établissements en proposent eux-mêmes à leur corps enseignant. Par exemple, l’université Paris Ouest Nanterre La Défense offre des cours diversifiés pour son personnel. Ils auront droit à huit ateliers qui aborderont des sujets liés justement à la plateforme de cours en ligne de l’établissement. Les quatre premiers leur expliqueront comment faire un « espace cours », organiser des activités, communiquer avec les étudiants par des forums, wikis et autres, créer des évaluations et des activités dépôt et de tutorat entre pairs. Deux ateliers s’intéressent à la création de scénarios de modules de formation en ligne ou d’évaluations. Enfin, les deux derniers proposent aux enseignants d’apprendre comment mettre en place et gérer une classe virtuelle et comment se servir adéquatement, en classe, de tableaux blancs ou de vidéoprojecteurs interactifs.

Chacune de ces formations est donnée plusieurs fois dans l’année et elles ne durent pas très longtemps (entre 1 et 2 heures). Mais si le tout est offert en présentiel, les ressources en ligne liées à ces ateliers sont constamment disponibles et permettent aux enseignants de se souvenir des concepts appris. Il y a même un bac à sable qui leur donne l’occasion de tester leurs apprentissages avant d’en établir pour leur cours.

Des ressources hybrides et en ligne pour tous

Et si ce ne sont pas les établissements qui proposent eux-mêmes des notions, il y a aussi des initiatives publiques. Ainsi, le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a mis une page de formation continue pour les enseignants. Évidemment, le site fait mention de formations présentielles, mais il offre aussi des références de formation à distance.

On trouve tout d’abord M@gistère, une formule hybride qui comprend des animations pédagogiques, accompagnées de tout un dispositif en ligne. En effet, en suivant une formation de 3, 6 ou 9 heures, l’enseignant peut en apprendre plus sur un sujet qu’il a choisi ( généralement lié à sa matière) et discuter en ligne avec d’autres collègues en apprentissage s’il a des problèmes et des questions. Il pourra aussi faire appel à un formateur en présence ou à distance avec qui il fera le suivi de sa formation. Le tout dans l’objectif de mettre à profit ses connaissances en classe.

Le site sup-numerique.fr se veut aussi un allié de choix pour les enseignants qui peuvent s’en servir autant comme d’une plateforme de formation que d’un lieu de références. Il donne accès à des dizaines de MOOC sur différents sujets et des ressources pour se former que ce soit sous la forme d’articles, des modules d’auto-évaluation, etc. Il propose aussi une banque de plus de 30 000 ressources pour l’enseignement supérieur et la formation professionnelle.

En plus de ces deux sites, le site du ministère rappelle la présence d’Éducsol et du réseau Canopé offrant des centaines de ressources pédagogiques supplémentaires. Nous en faisons d'ailleurs fréquemment référence sur notre site.

Pour être à jour dans son enseignement, un professeur a l’embarras du choix pour se servir d’Internet afin d’améliorer ce qu’il offre en classe, qu'elle soit présentielle ou virtuelle.


Références :

"Coursenligne: Boite à Outils Enseignant-e." Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Consulté le 2 novembre 2016. http://coursenligne.u-paris10.fr/course/index.php?categoryid=4.

"M@gistère : Accompagner La Formation Continue Des Enseignants." Ministère De L'Éducation Nationale, De L'Enseignement Supérieur Et De La Recherche. Dernière mise à jour : Juillet 2014. http://www.education.gouv.fr/cid72318/m@gistere-accompagner-la-formation-continue-des-professeurs-des-ecoles.html.

M@gistère. Consulté le 2 novembre 2016. https://magistere.education.fr/.

"Se Former Tout Au Long De La Vie." Devenir Enseignant. Dernière mise à jour : 29 avril 2016. http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid99169/se-former-tout-long-vie.html.

Sup-numerique.gouv.fr. Consulté le 2 novembre 2016. http://www.sup-numerique.gouv.fr/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire