Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Un e-manuel sur la dissection, une création étudiante

Créé le dimanche 27 novembre 2016  |  Mise à jour le lundi 5 décembre 2016

Un e-manuel sur la dissection, une création étudiante

Nous oublions souvent que des éléments qui nous semblent évidents aujourd’hui ont été des révolutions autrefois.

Prenons l’exemple de la dissection. Elles sont communes de nos jours quand il y a décès, particulièrement suspect. Toutes les séries policières ont leur moment où les enquêteurs viendront interroger le médecin légiste qui aura autopsié le corps. Ça en est presque un cliché.

Pourtant, pendant des siècles, la pratique était interdite, le corps étant considéré comme sacré pour la plupart des religions. Et puis, à partir du 13e siècle, la dissection s’est répandue, mais elle était généralement effectuée par des bouchers observés par des chirurgiens dans leur chaire. Ce sera André Vésale qui les poussera à pratiquer cet art afin d’obtenir des résultats plus fins et dont l'ouvrage De humani corporis fabrica libri septem (1543) révolutionnera la façon de voir l’anatomie humaine.

Depuis, les étudiants en médecine doivent pratiquer la dissection humaine  (l’anthropotomie) dans leur cursus pour comprendre où se situent les parties du corps comme les organes, les muscles, etc. Jusqu’à présent, ils n’avaient toutefois pas droit à des ressources très modernes pour apprendre à le faire.

En effet, la plupart des livres abordant le sujet dataient souvent de la fin de la décennie 1970. Tout cela a toutefois changé quand 3 étudiants de l’université de Tours, 2 de cinquième année et un autre dans sa sixième, ont développé un guide en ligne de la dissection accessible gratuitement et en français.

Un guide presque complet

Les 3 concepteurs derrière Anthropotomia, Clara Azaïs, Jean-Baptiste Collin et Marie Homerin ont vécu le côté vétuste de l’apprentissage de la dissection durant leur troisième année de médecine. Ils étaient abasourdis de la littérature qui ne répondait pas aux besoins modernes et aussi au contexte de ces classes.

En effet, dans la pratique, les étudiants sont pratiquement laissés à eux-mêmes à expérimenter sur les corps. Ils sont généralement supervisés par des tuteurs comme ils l’ont expliqué dans cette présentation. Pour eux, il était donc nécessaire de fournir une feuille de route pour que tous ceux qui commencent une dissection pour la première fois ait une marche à suivre facile à comprendre, visuelle et claire. Si au départ, ils pensaient à un document PDF, ils se sont rendu compte qu’il leur fallait quelque chose de moins rébarbatif, plus facile à consulter, particulièrement sur des appareils mobiles.

Le site contient deux parties. La première concerne les éléments à retenir avant, pendant et après la dissection. Ainsi, les étudiants en médecine auront des conseils sur, entre autres, l’équipement à porter et les différents instruments (utilités, manipulations, mesures de sécurité, etc.).

La deuxième section du manuel propose les étapes pour ouvrir et observer une vingtaine de parties du corps humain qu’il soit membre supérieur ou inférieur. Chacune d’elles est décrite et illustrée à partir de photos prises par les 3 étudiants. De plus, une vidéo est offerte à la fin pour récapituler les différentes étapes de la procédure.

 

Le guide veut se très précis bien qu’il manque encore des parties. En effet, d’autres étudiants vont travailler à intégrer la dissection de la tête, du cou, du thorax, de l’abdomen et du pelvis. Tout ceci devrait être disponible pour la rentrée 2017. Une version anglaise est également en préparation.

Ce qui est fascinant de l’exercice est que celui-ci n’est pas resté un outil interne de l’université de Tours, mais a été offert au plus grand nombre. Ainsi, des étudiants en médecine ailleurs en France et dans la francophonie peuvent bénéficier de ce manuel fort précis. Même les internautes plus curieux peuvent en apprendre sur la dissection d’un corps humain et ce qui se cache sous notre peau. À condition qu’ils ne soient pas trop troublés par les images en haute définition de parties ouvertes d’un cadavre.


Références

"Anthropotomia : Le Manuel De Dissection De Et Par L'université De Tours." Studyrama.com. Dernière mise à jour : 3 juin 2016. http://www.studyrama.com/formations/specialites/sante-medical-paramedical/actualites/anthropotomia-le-manuel-de-dissection-de-et-par-l-102472.

Anthropotomia. Consulté le 22 novembre 2016. https://anthropotomia.univ-tours.fr/index.php/fr/.

Brafman, Nathalie. "Anthropotomia, Quand Des étudiants En Médecine Créent Leur E-manuel De Dissection." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 18 octobre 2016. http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/30/anthropotomia-quand-des-etudiants-en-medecine-creent-leur-e-manuel-de-dissection_4961413_4401467.html.

Syber, René. "Anthropotomia, La Dissection à Petits Pas !" SWITCHtube. Dernière mise à jour : 13 juillet 2016. https://tube.switch.ch/videos/58d6fc80.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire