Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Jumeler des mentors scientifiques avec des étudiants motivés

Créé le dimanche 27 novembre 2016  |  Mise à jour le mardi 6 décembre 2016

Jumeler des mentors scientifiques avec des étudiants motivés

La science fait partie intégrante du programme scolaire dès les premières années. Les technologies et techniques qu'ont permis les avancées scientifiques sont maintenant une partie banale de notre quotidien.

Ainsi, nous inculquons systématiquement aux jeunes des notions de mathématiques, d’abord et avant tout, et nous leur donnons un petit goût de la biologie, de la physique et de la chimie, entre autres. Pour certains, il s’agira d’une étincelle qui les mènera vers des filières d’études scientifiques. Toutefois, y aurait-il moyen d’inculquer encore plus de passion chez les plus motivés pour leur faire comprendre la culture scientifique?

Du mentorat scientifique

C’est ce que tente de faire le programme COOP canadien, mis en place par la revue de la Fondation pour les Étudiants en Technologie et Sciences et le gouvernement du Canada. Celui-ci s’adresse aux élèves de niveau collégial (11e année et 12e année) en Ontario. Le but est de parrainer un jeune qui a un intérêt scientifique avec un scientifique dans un domaine particulier. Le chercheur devient donc un mentor qui devra investir environ une dizaine d’heures de temps avec l’apprenant qui, de son côté, en mettra 90 à produire différents travaux.

Comme l’explique le site, le contact sera généralement en ligne. Une fois que l'étudiant a présenté son curriculum vitae et son idée de projet de rapport de littérature scientifique sur un sujet qui l’intéresse, il y aura rencontre Skype entre celui-ci, le scientifique et le professeur responsable de l’établissement. Ils traiteront du thème ensemble et le mentor pourra soumettre ses attentes. Le trimestre suivant sera celui où se fera le travail.

Comment les deux parties fort occupées pourront-elles garder le contact? Ils utiliseront le logiciel Microsoft Sharepoint qui leur permettra de partager en ligne. Le mentor pourra lui suggérer des lectures et des ressources en ligne pour susciter la réflexion de l’apprenant qui, lui, pourra afficher sa progression et les tâches accomplies. Une ou des rencontres Skype sont aussi prévues durant le projet pour permettre un suivi et un échange entre les deux parties.

Un projet stimulant

Le but est donc de permettre aux jeunes de pouvoir non seulement écrire, mais surtout d’être en contact avec de la littérature scientifique. Ils apprendront la structure de ces textes et à déceler les points d’intérêt, mais aussi les fautes qu’ils voient et à exprimer les critiques que cela leur inspire.

Ils seront confrontés à des sujets connexes à leur champ d’intérêt, mais qui alimente encore plus la réflexion sur ce thème. Certaines des réalisations du programme 2014-2015 ont été colligées dans une édition de la revue pour les étudiants en technologies et sciences. En lisant la page des témoignages, nous voyons bien que les jeunes ont été plutôt enthousiasmés par leur expérience. Les quelques avis de scientifiques confirment que ce sentiment était réciproque.

Évidemment, il s’agit d’un projet destiné particulièrement aux étudiants doués et motivés par les filières scientifiques. À la lumière du programme Coop, des questions se posent. Serait-il possible de créer une initiative du genre auprès d’élèves moins passionnés ou ayant de bonnes notes, mais qui pourraient être intéressés par les sciences?

Pourrait-on favoriser des entretiens en ligne entre jeunes et chercheurs pour, au moins, leur introduire de façon plus concrète la démarche scientifique? Ces travailleurs de la science auraient-ils un intérêt pour ce type d’échange?

Néanmoins, il serait déjà intéressant de voir le programme actuel s’étendre à d’autres provinces canadiennes que l’Ontario afin que les élèves passionnés par la science, d’un océan à l’autre, puissent vivre une démarche de la sorte en ligne.

Illustration : jpalinsad360 via Foter.com / CC BY-SA

Références

"Activités Proposées." Science.gc.ca. Dernière mise à jour : 3 septembre 2013. http://www.science.gc.ca/default.asp?lang=Fr&n=BC829B93-1.

"Recherche COOP En Ligne De L’Ontario Pour étudiants De Niveau Collégial." Science.gc.ca. Dernière mise à jour : 12 octobre 2016. http://www.science.gc.ca/default.asp?lang=Fr&n=DA201EC2-1.

"Reconnaissance Des Résultats Obtenus." Science.gc.ca. Dernière mise à jour : 15 octobre 2015. http://www.science.gc.ca/default.asp?lang=Fr&n=AAC33639-1.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire