Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Comment l'ouverture de l’école au monde peut devenir un conte de fée

Créé le jeudi 26 janvier 2017  |  Mise à jour le lundi 13 février 2017

Comment l'ouverture de l’école au  monde peut devenir un conte de fée Tirez la bobinette et la chevillette chérira

Tirez la bobinette et la chevillette cherra *

De la communauté fermée sur elle-même à l’ouverture sur le monde

On raconte toujours la même méchante histoire. L’école est un vase clos refermée sur elle-même. Et si internet était en train de transformer l’école en conte de fée, en multipliant les opportnités d’ouverture ?

Les écoles, les universités, les centres de formation peinent (parfois) à ouvrir leurs portes aux acteurs extérieurs. Familles, entreprises, associations, individus extérieurs sont toujours vus avec une forme de suspicion. Que connaissent-ils dans les affaires de l’éducation ? Les questions qu’ils vont poser ne vont-elles pas déranger une organisation déjà bien difficile ?

Les écoles courent le risque de se transformer en communautés d'apprentissage fermées sur elles-mêmes et sur leurs problèmes quand les seules préoccupations de gestion sont mises en avant. Pourtant l'ouverture sur le monde est un moyen de faire évoluer les pratiques éducatives, parfois même il s’agit d’une communauté perçue comme limitée aux enseignants entre eux. Il y a plusieurs façons de s'ouvrir qui peuvent être enrichies grâce aux outils numériques :  aller vers les autres ou faire venir les autres à soi.

Aller vers les autres

Les sorties des classes vertes blanches ou bleues, peuvent donner lieu à des partages via des applications sociales de type twitter, un hashtag permettra de retrouver toutes les photos, films ou prises de note d’un groupe à l’aide d’un agrégateur des billets  tel que storify il autorisera un reclassement et une sélection des meilleurs moments, un vrai travail de construction de plan imagé et de sélection des informations pertinentes. Le stockage dans la durée est une belle trace d’apprentissage. Au tableau de la classe réelle s’ajoute une somme d’expérience en son, images, films ou notes qu’il sera possible de consulter ultérieurement.

Les ballades urbaines numériques ouvrent à des découvertes sans bouger de sa chaise, ou au contraire en suivant des codes-barres (exemple d’usage dans une ballade) dans des jeux de pistes, et en découvrant les richesses environnementales d’un quartier.

Les voyages d'études et les blogs scolaires qui communiquent l'expérience

Les activités d’extérieur classiques telles que outdoor training, activités sportives ou d'extérieur peuvent aussi être documentées des vidéos des gestes physiques : plongeon, courses, lancer du poids permettront une visualisation et une correction, un peu à la façon des grands sportifs qui corrigent leur trajectoire ou leurs pratiques collectives pour améliorer coordination et précision.

L'apprentissage croisé intergénérationnel ou les anciens et les plus jeunes échangent des savoirs est rendu possible grâce aux webcams c’est le cas de cet échange entre retraités américains qui offrent leur temps pour enseigner l’anglais à des jeunes brésiliens (ICI).

Les  Réseaux d’Echange Réciproques des Savoirs, les stages, les missions junior entreprise, les témoignages via des vidéos, des reportages en ligne, la création d’une webradio scolaire, des récits de voyage en direct de marins ou d'astronomes, des visioconférences sont autant d’activité qui sont soutenues par les moyens technologiques. Ces activités soutiennent l’usage du langage, l’esprit d’entreprise, le goût du partage.

Un coup de Périscope ?

L’application Periscope rachetée par twitter a défrayé la chronique, tellement l’immédiateté des transmissions a été rapide et a concerné toutes les activités humaines. Les activités qui choquent comme le partage de la vie en prison, les insultes ou suicides en direct, mais aussi des activités de partage de tour du monde en direct avec son smartphone.

En classe l’usage commence à se répandre, tellement les adolescents aiment l’interactivité directe, le défi à un ordre bien programmé. Il est aussi possible de canaliser l’usage du direct pour créer des bulletins de classe, rendre compte d’activité à d’autres distants (familles, malades), soumettre des présentations à un public, ou faire intervenir des experts. L’usage d’un tel outil requiert de protéger la vie privée, la propriété intellectuelle et d’éviter un géolocalisation inutile ou des ouvertures publiques.

Faire venir les autres à soi

Les temps culturels, fête d'école, exposition sur site ou en ligne, journée porte ouverte et visite virtuelle sont déjà bien connus (exemple visite virtuelle de l’école Boulle ICI, ou Ecole des Gobelins ICI).

D’autres mouvements semblent s’amplifier. Le monde scolaire, les écoles et les universités disposent d’espaces et de matériel pour se regrouper et apprendre des technologies, relever ensemble des défis. C’est pourquoi assez naturellement, les établissements abritent des hackathons, des défis-challenges et font entrer des personnes et des idées inhabituelles pour imaginer le monde autrement.

Les écoles les plus branchées comme l’école 42 ou l’ESGI font leur hackathon, mais d’autres établissements s’intéressent aussi à mixer les publics et les questions scolaires et pédagogiques et les ministères cherchent aussi à organiser les rencontres et créations originales comme avec le hackathon de l’école numérique.

L’ouverture est aussi affaire de recrutements décalés, voir par exemple le parcours d’un professeur Geek. C’est aussi des initiatives communautaires : le film « Etre et avoir » est une expérience de vie qui ne laisse pas sans transformation les élèves.

La participation à des votes en ligne ou projets internationaux comme le « Parlement des enfants », les projets de sciences participatives, ou de découverte des sciences : La main à la pâte, les Savanturiers produisent beaucoup d’ouverture vers des disciplines parfois présentées de façon austère voire rebutante, par les partages en ligne et l’émulation qui en découle.

Les projets scolaires partagés en ligne (projet pédagogique sur wikipédia) sont aussi stimulant par la visibilité des résultats et la possibilité d’être ouverts au monde.

L'apprentissage du cyber syndicalisme scolaire est aussi un apprentissage citoyen de prise de parole, d’expression et de regroupement de collectif. Ce syndicalisme met en contact avec des réalités du monde dans son ensemble car les écoles ont des frontières poreuses qu’internet continue d’ouvrir.

Conclusion

Dès que l'école s'ouvre au monde, elle favorise un enracinement des savoirs dans le réel elle éveille les esprits. L’ouverture permet que les questions authentiques mûrissent au contact d'acteurs et de citoyens engagés.

L'ouverture aide à contextualiser les savoirs par des personnes qui les incarnent. Si le mot feu n’a jamais brûlé personne, écouter un pompier évoquer un incendie, commenter une vidéo d’intervention ou conduire une visite virtuelle permet un enseignement beaucoup plus sensible.

Internet permet un premier repérage du monde, une géo localisation des acteurs, une mise en valeurs de belles expériences. C'est un périscope sur le monde qui donne envie de voir de plus près de quelle étoffe est faite le conte.

Illustration : Santea - Pixabay

Sources :

La communauté d’apprentissage professionnelle comme soutien au développement professionnel des enseignants en milieu scolaire inclusif Martine Leclerc, Jean Labelle - .pdf
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00780226/document

Utiliser le blog comme un outil pédagogique - Portail des TICE - Canopé
http://www.cndp.fr/crdp-dijon/Utiliser-le-blog-comme-un-outil.html

Periscope l’application de vidéo en direct - L'Express - L'expansion
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/periscope-l-application-de-diffusion-de-videos-en-direct_1779360.html

Comment utiliser Periscope dans l’éducation ? -  Karim Elouardani - Edupronet
http://edupronet.com/utiliser-periscope-dans-l-education/

Guide d’utilisation pédagogique des réseaux sociaux en classe - Edupronet - http://edupronet.com/guide-dutilisation-pedagogique-des-reseaux-sociaux/

7 manières d’utiliser twitter en classe - Edupronet - http://edupronet.com/7-manieres-dutiliser-twitter-en-classe/

Ballades urbaines numériques - Vivacités - http://www.vivacites-idf.org/spip.php?rubrique84

Grace à une webcam des séniors américains enseignent l’anglais à des jeunes brésiliens - Madeline Burgain - Facilien
https://facilien.fr/blog/webcam-seniors-americains-etudiants-bresiliens/

Animer une webradio en classe - Canopé - http://canope.ac-besancon.fr/clemi/?p=606

Projets pédagogiques sur wikipédia -  https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Projets_p%C3%A9dagogiques/Projets

Hackathon de l’école numérique - Eduscol
http://eduscol.education.fr/cid108100/-hackeduc-le-hackathon-de-l-ecolenumerique-2eme-edition.html

* Cherra : choira, tombera

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire