Par Denys Lamontagne  | direction@cursus.edu

Manipuler l’intelligence artificielle, compétence stratégique

Créé le vendredi 27 janvier 2017  |  Mise à jour le lundi 6 février 2017

Manipuler l’intelligence artificielle, compétence stratégique

Des entreprises se dotent d'un avantage concurrentiel irrésistible : l'intelligence artificielle. Qu'en font-elles ? Quelles sont les compétences sollicitées de leurs employés ?

Droit

Paul, avocat dans une firme internationale, gagne du temps et de la pertinence en questionnant Ross, son intelligence artificielle. Il a choisi ce cabinet d’avocats précisément du fait de cet outil qui lui épargne des heures de recherche fastidieuse dans des textes de loi, des amendements, des règlements, des mises à jour, des jugements et une jurisprudence évolutive.

Il ne regrette pas son choix d’avoir quitté son précédent cabinet, grâce à Ross, il peut se concentrer sur l’aspect négociation des causes, ce qu’il préfère.

Rédaction

Emilie, rédactrice pigiste dans le domaine de la finance et du marketing, se sert de Quill, une I.A. qui repère les nouvelles significatives parmi celles qu’on lui soumet et qui lui indique les sujets qui préoccupent sa clientèle.  

Comme Émilie ne peut plus humainement suivre le rythme des publications importantes pour ses clientèles, de plus en plus diversifiées tant ils apprécient la qualité de ses services, elle fait appel à Quill qu’elle a programmé à suivre plusieurs milliers de sources.

Quill lui fournit même les textes rédigés qu’elle n’a plus qu’à vérifier et auxquels apporter sa touche humoristique ou personnalisée au client, ce que l’I.A. est encore incapable de réaliser.   Elle a été sensibilisée au potentiel rédactionnel des I.A. par Marlowe, un projet de l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales ), agent de conversation et de rédaction.

Parfois des clients lui demandent des textes en série pour augmenter le classement de leur site dans les moteurs de recherche. Dans ce cas elle utilise LabSense. Elle ne garantit pas toujours l'intérêt, mais l'effet sur le classement y sera...

Elle pense aussi utiliser un des services de Watson (IBM) pour conseiller ou alerter ses clients quand l’humeur de leurs clients ou employés change à propos de leurs décisions ou de leurs produits. Il se passe tant de choses sur les réseaux et elle a compris qu’il y a une valeur à en assurer la veille.

Finance

Claude et Dominique travaillent dans une firme de gestion d’investissements. Ici on parle de gros chiffres, de transactions en millions $€¥. Les décisions d’investir, de conserver ou de se retirer se prennent en se basant sur des milliers de faits, d’analyses et de facteurs dont la pondération fluctue selon le contexte.

L’essentiel de leur travail est d’alimenter une I.A. en sources fiables et surtout de scénarios de décisions.  Pendant des semaines, différents paramètres sont testés, comparés, pondérés, améliorés, jusqu’à ce que le système performe théoriquement mieux que le système actuellement actif. Seulement alors alors il le remplace et le système précédent redevient le système sur lequel on teste de nouvelles hypothèses.  Trois équipes travaillent concurremment. Les solutions retenues parfois convergent, parfois divergent, ce qui rend leur travail d’autant plus passionnant.

Ce qui est sur pour eux est qu’ils n’iront jamais travailler dans une firme de courtage traditionnelle : aucun avenir de ce coté.

Santé

Isadora, archiviste principale dans un important centre hospitalier universitaire, s’assure de la conformité des dossiers médicaux et de leur compatibilité avec les standards internationaux, facteur critique pour les chercheurs. Pour y parvenir, ce n’est qu’en analysant le dossier au complet qu’on peut en définir la classification.  Avec les nouveaux dossiers entièrement numériques, le travail est maintenant assisté par une I.A. qui leur signale les incohérences occasionnelles. Ainsi ils n’ont plus à vérifier tous les dossiers systématiquement.

Les I.A. spécialistes en radiologie et en ophtalmologie possèdent en mémoire des millions de données qualifiées, elles offrent déjà un support apprécié par les radiologistes, mais maintenant l’I.A. supporte de plus en plus les médecins dans leurs rapports avec leurs patients hors de l’hôpital. Suivi, conseils et interactions auprès des patients peuvent même être assurés par Lazare, le nom local de cette I.A. qui en fait s’appuie sur Watson - santé. Les dossiers deviennent ainsi beaucoup plus riches et leur travail est appelé à se transformer de manière beaucoup plus intéressante.

Un avenir qui se dessine pour l’éducation

Ces quatre mises en situation illustrent seulement quelques uns des services actuellement offerts par des firmes spécialisées en intelligence artificielle. Quels seront les impacts ?  Tout ce qui comporte plus de données que ce qu’un humain peut assimiler ou analyser trouve une application dans le domaine de l’intelligence artificielle. Notre travail en devient un de méta-analyse, d’optimisation, de résolution de nouveaux problèmes et de recherche.

En éducation, face à l'inteligence artificelle, nos capacités de réflexion à partir de principes deviennent nécessairement stratégiques. Notre capacité à poser les bonnes questions, à énoncer des projets, à concevoir des utopies réalistes et à développer les moyens d’y arriver, à convaincre et à créer de nouvelles réalités deviennent tous des objectifs éducatifs désirables. Il s’agit d’apprendre à manipuler l’intelligence et la mettre à notre service.

Des emplois ?

Devrait-on s’inquiéter pour nos emplois ? Oui et non.  Oui, nos emplois vont se transformer, non nous ne serons pas au chômage, dans la mesure où nous porterons soin à distribuer les avantages des gains de productivité.

Simplement, nos activités vont se déplacer vers ce qui est le plus difficile à réaliser et augmenter leur valeur économique. Depuis 200 ans nous ne faisons qu’ajouter des machines et pourtant le % de la population active ne fait qu’augmenter !

Cette conférence devrait vous rassurer. 

Photo credit: philosophy_rebel via Foter.com


Références

Droit


Rédaction


Investissement


Santé

 
Will automation take away all our jobs? - David Autor - Ted
https://www.ted.com/talks/david_autor_why_are_there_still_so_many_jobs/transcript?language=en

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire