Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Le théâtre à la sauce pédagogique

Créé le dimanche 5 février 2017  |  Mise à jour le mercredi 8 mars 2017

Le théâtre à la sauce pédagogique

Le théâtre et l’école sont indissociables. En effet, si tous les élèves ne sortent pas au théâtre avec leur classe, ils seront tous éventuellement en contact avec un classique de la scène. Molière, Shakespeare, Racine, Brecht, Sophocle et tant d’autres auteurs sont devenus des outils incontournables pour étudier la littérature.

Cela sans compter les nombreux clubs de théâtre ou d’improvisation qui sont de formidables moyens afin de susciter la créativité des élèves et pratiquer leur expression orale. Nous avions déjà recensé quelques ressources afin de pouvoir intégrer l’art dramatique dans son établissement scolaire.

Or, s’ils peuvent le lire et l’interpréter, il n’y a rien comme un contact direct avec une représentation. Parce qu’au-delà des mots, il y a toute la mise en scène et le style de jeu qui peuvent transmettre des messages supplémentaires. Et pour une meilleure compréhension et intégration de l'art de la scène à une formation, la médiation culturelle semble être un outil de choix.

Les (bons) effets de la médiation culturelle

Tout d’abord, rappelons ce qu’est la médiation culturelle. Il s’agit d’un espace de relation entre une expression artistique et le public. Dans le cadre scolaire, qui plus est, il en est un en apprentissage. Or, pour y arriver, il faut un médiateur. Cela peut être le professeur, mais il peut aussi être le directeur du théâtre, un enseignant en art dramatique, un comédien, etc. Comme le précise ce document qui a été créé par un théâtre québécois de la région de Saguenay, la médiation culturelle permet aussi aux jeunes et aux adultes qui n’ont pas ou peu d’expériences théâtrales d’expliquer les codes de cet art et d’enrichir l’œuvre en amont de la représentation et à la suite de celle-ci.

Or, cette médiation culturelle a-t-elle des vertus au-delà de l'information pure et simple? Une importante étude a été faite par la ville de Montréal entre 2011 et 2013. Les projets étudiés n’étaient pas tous théâtraux et plusieurs se voulaient participatifs, mais il reste intéressant de voir comment des initiatives artistiques de quartier ont eu un impact sur les participants et les artistes.

Selon la synthèse de la vaste étude, la médiation aide à briser l’isolement culturel des individus, offre des acquis dans l’éducation aux arts et stimulerait la créativité, entre autres. Pour les organismes culturels, cela ouvre sur des publics profanes et approfondit leurs pratiques. Les médiateurs et artistes, quant à eux, tirent amplement profit de cette médiation qui leur ouvre de nouveaux horizons, stimule leur sens créatif et provoque une réflexion sur la pratique, voire des changements.

Utiliser le théâtre pédagogiquement

Il y a donc un réel intérêt dans ses partenariats entre établissements scolaires et institutions théâtrales. Et il n’y a pas qu’au Québec qu’on l’a compris. En France, les enseignants peuvent utiliser le site « Pièce [dé]montée » du Canopé de l’Académie de Paris. Ici, chaque année, une bonne partie des pièces montées et qui font la tournée en France font l’objet de ressources pédagogiques qui peuvent être utilisées avant et après la représentation. Il est aussi possible de consulter toutes celles depuis l’année 2003 pour s’inspirer d’une analyse d’une œuvre qui sera jouée plus localement ou par le club de théâtre de l’école, par exemple. D'ailleurs, cette proximité pourrait permettre au metteur en scène et à l'enseignant de discuter de la pièce afin d'orienter ce dernier dans son usage de la pièce comme élément pédagogique.

Le théâtre a donc un lien fort avec l’acquisition d’une culture, et cela peut être fort utile dans un contexte d'intégration. Par exemple, cet atelier de l’UQAM est destiné aux classes d’accueil pour des élèves de 12 à 18 ans voulant améliorer le français et la communication. Ainsi, aidés par des étudiants en enseignement dramatique, ces allophones vont à la fois stimuler leurs compétences langagières dans un contexte de création et de plaisir.

Le rapport entre théâtre et école n'est pas près de s'étioler. L'art en lui-même a des vertus pédagogiques et les dramaturges offrent un vaste répertoire de textes d'une grande richesse à étudier. Et puis, quand on y pense, la classe n'est-elle pas déjà la scène quotidienne où un enseignant se met en scène afin de transmettre des connaissances à un public qu'il espère captif ou à tout le moins captivé ?

Illustration : coconut wireless via Foter.com / CC BY-ND

Références

Lamontagne, Denys. "Le Théâtre à L’école : Tout Pour S’éclater." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 17 mai 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/24545/theatre-ecole-tout-pour-eclater

Martin, Valérie. "Des Ateliers De Théâtre Pour Des élèves En Classe D'accueil." Actualités UQAM. Dernière mise à jour : 6 décembre 2016. https://www.actualites.uqam.ca/2016/des-ateliers-de-theatre-pour-des-eleves-en-classe-d-accueil.

"Pièce (dé)montée." Atelier Canopé Paris. Consulté le 2 février 2017. http://crdp.ac-paris.fr/piece-demontee/.

"Étude médiation culturelle." Ville de Montréal. Consulté le 2 février 2017. http://etude.montreal.mediationculturelle.org/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire