Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Avantages et limites du microapprentissage

Créé le dimanche 12 février 2017  |  Mise à jour le lundi 13 mars 2017

Avantages et limites du microapprentissage

De quoi parle-t-on ?

Le potentiel du microapprentissage est peut être délaissé par les chercheurs, il n’est en effet mention sur un moteur spécialisé, Google Scholar de référencement d’articles scientifiques que de :

  • 1730 références pour micro-learning 2900 pour microlearning
  • et pour les textes en Français 23 pour micro-apprentissage et 24 pour micorapprentissage . On est loin d’un thème phare comme l’adaptative learning et ses 132 000 références.
     

Pourtant le microlearning, ou microapprentissage, est un format d'apprentissage spécifique attirant de nombreux opérateurs de formation qui sentent la naissance d’un marché pour répondre aux conditions actuelles du travail.

Quels sont les avantages du micro-apprentissage ?

« Le mot ou l’astuce du jour », ou encore une vidéo de démonstration de quelques secondes à quelques minutes en sont des exemples. Un découpage bien séquencé permet dans le même temps de faciliter l’assimilation d’information, d’individualiser les apports, de proposer des parcours libres ou encadrées, et surtout d’améliorer la concentration sur des temps plus ramassés.

  • Les apprenants ont moins de temps à passer pour se déplacer dans une salle de formation, ont besoin de connaissance plus vite pour résoudre des problèmes complexes et nouveaux qui se posent en situation de travail. Ils attendent d’être plus libres d’apprendre quand ils en ont besoin.
  • Les entreprises souhaitent pour leur part optimiser la performance, répondre en temps réel aux besoins de leurs collaborateurs, améliorer la qualité et l’assimilation de savoirs changeants, réduire l’absence au poste de travail.
     

Voilà pourquoi certains opérateurs de formation à distance (Speachme, Grovo, Docebo ou Litmos) ont imaginé des plateformes et des solutions pour décomposer des savoirs en « petites bouchées ».

Cette « fragmentation » peut prendre la forme de capsules d’apprentissage, terme souvent utilisé pour parler de vidéo de quelques minutes ou de grains ou granules pédagogiques, plus petites unités de sens dans un parcours ordonnancé dans une eformation placée sur un Learning Management System, mais d’autres formes de micro-learning  s’intègrent encore plus étroitement aux situations de travail comme par exemple :

  • Des tâches simples que l’utilisateur doit réaliser avec son économiseur d'écran : pour se reconnecter lorsque son ordinateur est passé en veille;
  • Une réponse à un questionnaire à choix multiples envoyé par SMS;
  • La visualisation d’un flux RSS permettant à l’apprenant de recevoir tous les jours un mot de vocabulaire, par exemple dans un contexte d’apprentissage d’une nouvelle langue;
  • Des tutoriels en ligne associés à certains éléments de l’usage d’un logiciel;
  • L’abonnement à un ensemble de vidéos courtes centrées sur une thématique;
  • La diffusion de contenus de webzines par courriels à un moment fixe de la journée.

 

Cette façon d’inclure des séquences courtes d’apprentissage dans le quotidien de travail se nomme « apprentissage pervasif ». Les temps de formation courts se glissent dans le quotidien et sont directement lié aux expériences professionnelles qu’elles viennent soutenir. On apprendrait presque sans s’en apercevoir de façon informelle.

Quelle mise en place optimale du micro-apprentissage ?

Les conditions de mise en place du microapprentissage :

  • Organiser de façon cohérente les capsules/grains/séquences et le meilleur moment de leur utilisation;
  • Disposer d’accès à un écran sur le poste de travail ou de téléphone portable; on parle alors de mobile learning ou apprentissage en mouvement ;
  • Centrer les apports sur l’utilisateur et ses usages professionnels;
  • Embarquer des dynamiques collaboratives.
     

Les stratégies de développement de micro-learning oscillent entre contextualisation ou polyvalence des réponses proposées.

Stratégie 1 : Contextualisation forte des micro-apprentissages

Il est indispensable de prendre en considération les ressources de l’environnement de travail. Par exemple dans un point de distribution qui utilise des chariots augmentés, des affiches publicitaires interactives et des armoires intelligentes, des logiciels d’aides à la vente associés à des modules courts de conseil sont mobilisables. Le personal training assistant est un outil qui va aider à apprendre et à vendre dans le même temps.

Stratégie 2 : Polyvalence des ressources de micro-apprentissages

L’exemple de ces 4 capsules pédagogiques sur l’apprentissage « L'apprentissage visible », « le focus sur l'apprentissage », « Le rôle de l'enseignant »  ou « Les approches pédagogiques »   donne à voir comment en quelques minutes de façon visuelle et ludique, il est possible de transmettre des contenus riches.

Ces capsules sont souples d’utilisation, elles peuvent de façon polyvalente être adressé par courriel, sur un téléphone portable, intégrées à un LMS ou postées sur un site web ou un blog.

Quels sont les points de vigilance à garder en tête ?

Une vigilance toutefois doit être apportée car comme l’indique Christiane Vaufrey dans un article de Thot-Cursus de « petites bouchées d’apprentissage ne font pas un vrai repas ».

La prise de distance et la réflexivité par rapport aux savoir d’action engagés sont toujours indispensables pour que les pratiques ingérées dans une situation donnée soient transposables quand le cadre d’action change. Aussi mieux vaut envisager le microapprentissage comme un moyen complémentaire à combiner avec d’autres pratiques de formation, une façon d’enrichir l’écosystème d’apprentissage en place.

 

Sources :

L'adaptive learning, la révolution qui vient - Jessica Gourdon - Educ Pro.fr
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/l-adaptive-learning-la-revolution-qui-vient.html

Microlearning sur Wikipédia -  https://fr.wikipedia.org/wiki/Microlearning

Micro-Learning, le format court qui en dit long ! - Xavier Sillon -  Vodeclic
http://www.informatiquenews.fr/micro-learning-le-format-court-qui-en-dit-long-par-xavier-sillon-vodeclic-31364

Le micro-learning une douceur de formation à déguster sans modération - Althéa
http://www.althea-groupe.com/corner/le-nuggets-learning-une-douceur-de-formation-a-deguster-sans-moderation

Microlearning : un flux d'apprentissage intégré à la journée de travail - Christine Vaufrey – Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/5338/microlearning-flux-apprentissage-integre-journee-travail

De petites bouchées d'apprentissage ne font pas un vrai repas - Christine Vaufrey – Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/9735/petites-bouchees-apprentissage-font-pas-vrai

Avez-vous pris vos capsules d’apprentissage ? - Christine Vaufrey - Thot Cursus
http://cursus.edu/article/27358/avez-vous-pris-vos-capsules-apprentissage

Support à l’apprentissage pervasif in situ – Laboratoire d’informatique fondamentale de Lille
http://vantroys.polytech-lille.net/publication/barbry-vantroys-derycke-tice2008.pdf

Le mobile learning à l'horizon des nouvelles formes d'apprentissage – Jean-Charles Foucrier - Hufftington Post
http://www.huffingtonpost.fr/jeancharles-foucrier/mobile-learning-education-telephone_b_7127078.html

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire