Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Webinariser, oui mais comment?

Créé le samedi 1 avril 2017  |  Mise à jour le mardi 2 mai 2017

Webinariser, oui mais comment?

De quoi parle-t-on ?

L’expression « webinaire » provient de la réunion de deux mots anglais web+seminar. Les webinars sont à la mode. Ils sont un atout commercial pour faire connaître un produit ou service ou pour initier des formations. Ils participent de la famille des micro-apprentissages. En français ils sont aussi appelés webinaires, classes virtuelles, webconférences ou simplement des réunions en ligne.

Choisir le bon outil

Webinariser consiste à revisiter des dispositifs classiques de formation et de transférer tout ou partie d’un contenu vers des espaces de rencontre en ligne. Il existe une variété de solution au titre desquelles on peut compter. 

Voir le répertoire des fournisseurs et outils de wébinaires dans Écosystème de l’industrie du wébinaire

Qui se souvient de Breeze, l’une des premières solutions de visio en ligne ?  Les technologies ont bien évolué depuis ! Le choix d’un bon système de réunion en ligne  fait même l’objet de conseils techniques, il s’agit en effet de s’assurer de la compatibilité entre terminaux, du niveau de bande passante, et de la capacité de connexion de point à point (nombre de participants), des fonctions d’enregistrement, de personnalisation, de suivi statistiques, d’invitation et de traçabilité des participants, de stockage des données.

Créer un webinaire

Un travail spécifique d’ingénierie

Créer un webinaire consiste à mettre sous des formats entre 15 minutes à une heure des interventions normalements pensées pour se dérouler en présentiel. Il s’agit donc d’aller à l’essentiel de se centrer sur les messages clés.

Une animation revisitée

La distance conduit l’animateur, à être « percutant et à crever l’écran ». Il a peu de temps pour faire passer son message et pour transmettre une émotion. Il doit prévoir une activité ou un changement de rythme toutes les 4 minutes pour éviter les pertes d’attention. La création d’un script détaillé spécifiant le contenu et la durée de chaque étape de l’intervention est recommandée.

La préparation de l’auditoire

Il est important pour une bonne réussite d’un webinaire de vérifier les prérequis techniques, par exemple de prévoir un guide utilisateur, pour que chacun teste micro et caméra en amont, voire même de mettre à disposition un « bac à sable » permettant de s’entraîner en amont pour être au point au moment idoine.

Les conseils techniques

Pour les utilisateurs

  • Disposer d’un casque pour séparer les flux audios et vidéos et ainsi soulager la bande passante,
  • S’assurer que les configurations techniques de son navigateur sont compatibles avec la solution technique de webinaire retenue,
  • Tester en amont les sorties et entrées audio et vidéo et l’état de sa webcam,
  • Se familiariser avec les usages d’interactions prise de parole, chat et initiatives.  

Pour les organisateurs

  • Tester en amont la configuration technique,
  • Disposer d’une équipe pour gérer : la technique (mise en route, gestion des aléas), l’animation de l’audience (accueil, lancement de quiz ou de support, clôture de la session), l’intervention (prise de parole et réponse aux questions),
  • Choisir une heure de diffusion favorable pour créer la meilleure audience
  • Débuter et finir à l’heure
  • Prévoir un jingle et un environnement graphique qui offrent immédiatement des repères
     

Les meilleurs usages

Les webinaires sont parfaitement adaptés à l’organisation de formation mixte/blended/hybride, combinant des temps en présence et des temps à distance. Ils permettent de :

  • se préparer à une rencontre physique et partager des concepts clés;
  • répartir des recherches entre les membres d‘un groupe puis partager les trouvailles;
  • apporter des contenus précis dans un format descendant du formateur à l’audience;
  • faire des présentations à distance;
  • projeter l’écran du présentateur ou d’un participant;visiter des sites à distances;
  • partager des tableaux blancs pour coécrire ou imaginer des solutions créatives (dessin).
     

Les webinaires sont aussi associables à des outils d’écriture collaborative plus sophistiqués, ils permettent une traçabilité et une lecture a posteriori grâce à des enregistrements vidéos, mais aussi de faire vivre et de valoriser les membres d’une communauté.

La modalité webinaire une fois maîtrisée, fait gagner du rythme à un dispositif et accélère des échanges et la création d’une culture pédagogique comme dans l’exemple des webinaires de la coopérative pédagogique du CNFPT.

Sources :

Comment choisir son système de visioconférence ? - Elit Technologies
http://www.elit-technologies.fr/editorial/comment-choisir-systeme-visioconference/

Écosystème de l’industrie du wébinaire - Thot Cusus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/28961/ecosysteme-webinaire

Webinaire https://fr.wikipedia.org/wiki/Webinaire

Breeze http://www.clubic.com/actualite-51253-.html

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire