Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Savoir-stock et savoir-flux Abonnement payant

Créé le jeudi 6 avril 2017  |  Mise à jour le lundi 1 mai 2017

Internet, inépuisable réservoir d’inspiration pédagogique, il est possible d'y distinguer différents savoirs qui obéissent à des logiques distinctes.

D’une part les logiques de « savoir-stock » fonctionnent par capitalisation continue d’information et création d’arborescences.  D’autre part on peut distinguer des logiques de « savoir-flux » qui fonctionnent  par explorations, échanges, partages, tests.  Ils sont moins faits de preuves définitives que d’ajustements continus. De nouvelles classifications qui complètent celles des savoirs théoriques et pratiques.

Zone réservée » l’abonnement à l'édition intégrale est nécessaire

Cet article est réservé aux membres abonnés à l’édition intégrale.

S'abonner à l'édition intégrale