Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Les mots pour dire la formation à l'ère numérique

Créé le lundi 17 avril 2017  |  Mise à jour le lundi 15 mai 2017

Les mots pour dire la formation à l'ère numérique

Les mots pour dire la formation

Les dictionnaires rassemblent des collections de mots révélatrices des pratiques humaines et des façons de penser, d’enseigner et d’apprendre propre à chaque génération.

L’époque actuelle est celle du numérique et de l’apprentissage rendu possible en tout temps et en tout lieu. Cette façon d’enseigner et d’apprendre s’inscrit dans une tradition ancienne, mais la renouvelle par l’angle de vue adopté.

Deux sources sont complémentaires pour comprendre ce monde : 1) les sources classiques papier et 2) les sources numériques.

1.      Les dictionnaires, glossaires et encyclopédies papier

Dans la tradition de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, des ouvrages rassemblent et organisent la pensée humaine dans des feuillets de papier, ils sont parfois illustrés et disposent d’index, de classement.

  • « Le dictionnaire de pédagogie » de Ferdinand Buisson publié en 1887 et réédité en 1911 est peut être un ancêtre précurseur. Il a accompagné en France le développement de l’école publique, laïque et obligatoire.
  • Dans l’ouvrage « Philosophie de l’éducation » (1974), rédigé par Leif, inspecteur général de l’instruction publique, parmi une liste de 800 définitions, le mot apprendre est curieusement absent. La question centrale est celle de l’enseignement.
  • Le Vocabulaire de l'éducation: éducation et sciences de l'éducation » de Mialaret en 1979 vient affirmer qu’il existe des sciences de l’éducation. Il fonde un creuset multidisciplinaire.
  • L’ouvrage « Pédagogie, dictionnaire des concepts clés. Apprentissage, formation, psychologie cognitive » (2012) de Raynal et Rieunier est issu d’un glossaire de 1981 qui n’a cessé de s’enrichir et intègre progressivement toutes les notions et concepts  relatifs à l’apprentissage. C’est devenu un ouvrage de référence rassemblant le meilleur des connaissances des sciences de l’éducation.
  • « Le dictionnaire de la formation et du développement personnel » (1994) de Bellenger et Pigallet rassemble plus de 1 500 termes issus des ouvrages de la collection Education permanente d’ESF. Il se centre sur la formation en pratique et le développement personnel. La même année paraît le « Dictionnaire encyclopédique de l’éducation et de la formation » de Champy et Etévé.
  • Le «Glossaire de l’éducation des adultes en Europe » coordonné en 1999  par  Federighi pour le compte de l’UNESCO s’efforce de rendre comparables les mots clés utilisés dans chaque lexique européen afin d’en comprendre les politiques éducatives et formatives.
  • L’Encyclopédie des ressources humaines. D’Allouche a une visée académique et très  large en matière de ressources humaines, ses 280 articles sont particulièrement fouillés.
  • Le « Dictionnaire de la formation continue » de Centre-inffo de 2007 reste d’orientation juridique et cible 200 mots spécialisés.
  • L’Histoire de la formation des enseignants en France: XIXe-XXe siècles. De Condette édité en 2007 aborde les courants pédagogiques par les hommes qui la mettent en oeuvre.
  • «L’encyclopédie de l'évaluation en formation et en éducation : Guide pratique » pilotée par de Peretti,  Boniface et Legrand en 2013 est pour sa part centré sur les problématiques d’évaluation en formation sous toutes ses formes et recense des fiches pratiques et un riche vocabulaire.
     

Les dictionnaires de pédagogie dans la formation initiale sont nombreux et connotent chaque époque.

Il existe aussi un foisonnement de glossaires, lexiques et recensements de mots clés en ligne. Grâce à la puissance d’internet, chaque internaute peut contribuer à une œuvre commune telle que wikipédia et ses dérivés ou bien créer son propre univers sémantique. Un ensemble de sites est ainsi identifié dans la sitographie à suivre.   

2.      L’expression numérique des savoirs : la réinvention du dictionnaire

Educsol s’est efforcé de repérer les ressources numériques, thesaurus, index, mots clés et ressources langagières utiles pour décrypter ce qui se produit. Ces corpus en ligne changent nos façons d’accéder au savoir. Les formats en ligne adoptent le style des dictionnaires papiers sur des portails et classent de façon alphabétique les mots à expliciter, mais des formats en ligne autrement plus fluides sont aussi inventés,  avec un renouvellement de la navigation dans les notions et concepts par le moyen d’hyperliens, de balises, de menus déroulant ou de tableaux.

Ces formats  permettent un suivi de version, de l’écriture collaborative (voire des empoignades entre co-auteurs), des dialogues avec des lecteurs et même des commentaires de ceux-ci qui du coup se trouvent en position plus active.

Les formats en ligne facilitent, aussi bien l’accès (inutile de faire la queue à la bibliothèque ou attendre l’heure d’ouverture) et des citations facilitées vérifiées et normées. Le statut de la conception et de la consultation sont donc revisités, de même que l’écosystème de lecture.

 Illustration : Geralt - Pixabay

Sources :

Educsol http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/archives/ressources-en-ligne/dictionnaires

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire