Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Les citoyens, des professeurs insoupçonnés?

Créé le dimanche 7 mai 2017  |  Mise à jour le mercredi 7 juin 2017

Les citoyens, des professeurs insoupçonnés?

Plus de la moitié de la population mondiale habite dans une agglomération urbaine, pourtant, cela n’a pas amélioré le sentiment de collectivité. Au contraire, certains ont l’impression de vivre isolés dans des jungles de béton et d’asphalte ou des banlieus impersonnelles. Dans le cadre virtuel, les gens sentent qu’ils ont le plus de liens avec d’autres humains. Avec les réseaux sociaux et les projets collaboratifs, il semble en effet qu’Internet soit devenu la vraie place publique contemporaine.

Et si le réseau virtuel encourage les passionnés à partager leurs savoirs, il peut en être de même dans le réel. En effet, ils sont nombreux à croire depuis longtemps que tous ont des connaissances qu’ils peuvent enseigner à leurs concitoyens. Il s'agit, d'ailleurs, de la mission des Réseaux d’Échange Réciproque des Savoirs dont nous vous avions entretenu.

L’ingénieure française Thanh Nghiem appelle à la pollinisation des savoirs, un travail qu’elle effectue dans le cadre de ses activités professionnelle. Or, cela ne demande pas nécessairement un diplôme universitaire. De plus en plus d’initiatives se mettent en branle dans les villes avec cet objectif en tête.

Apprendre collectivement à réparer

Par exemple, parlons des « Repair Café » ou « Café de réparation » où des bénévoles et bricoleurs amateurs se rencontrent et partagent leurs savoirs. Leur but n’est pas de concurrencer les réparateurs professionnels. Mais ceux-ci se faisant plus rares, il devient important d’inculquer de tels savoirs. Un aspirateur qui ne fonctionne plus? Comme le décrit ce témoignage, quelques conseils avisés de bricoleurs et voilà! Il repart sans avoir à en acheter un neuf.

Comme le dira cet adjoint au maire d’une ville ayant tenu un Repair Café, nous sommes dans une société où l’on jette au lieu de réparer. Une conséquence de l'obsolescence programmée. Ces rassemblements essaient de contrer ce mouvement. Que ce soit un ordinateur, une bicyclette ou simplement un pantalon à raccommoder, les individus se partagent des connaissances et s’entraident afin de prolonger la vie de biens. Une approche économique, environnementale et sociale qui a de quoi en inspirer plusieurs à organiser fréquemment ce type de rencontre.

Les citoyens-professeurs

La ville de Rennes a, de son côté, décidé que les citoyens donnent et proposent des ateliers. Il s’agit des rendez-vous 4C (Citoyenneté, Collaboratif, Connaissance, Créatif) qui ont lieu, entre autres, aux Champs Libres. Ici les citoyens sont libres d’apprendre et d’enseigner ce qu’ils désirent. Certains proposent des ateliers de langue étrangère comme l’anglais, l’allemand ou l’espagnol. D’autres mettent en place des rencontres où sont expliquées des bases de l’informatique ou de nouvelles applications pouvant faciliter la vie des concitoyens. Nul besoin d’être certifié en la matière comme le rappelle le site des Champs Libres. Tous sont les bienvenus et peuvent donner leur apport à l’atelier.

Ils ont été plus de 1 200 à le faire en 2016. Le tout dans une vingtaine de projets différents comprenant de l’ébénisterie, de la cuisine et du langage des signes. Il suffit de visiter le Tumblr de l’initiative pour voir les nombreuses itérations des ateliers qui rassemblent beaucoup de curieux et de passionnés. Même des étudiantes en ergothérapie s’en sont servis afin que des personnes ayant des troubles psychiques réalisent une œuvre en mosaïque.

Au Québec, l'initiative de Christine Renaud e-180 continue de s'étendre : ce sont maintenant des milliers de personnes qui se forment entre elles, dans tous les domaines.

Il est facile de laisser les agglomérations devenir impersonnelles. Pourtant, tous ces individus qui se promènent en voiture, en transport en commun ou à pied ont envie d’apprendre de nouvelles choses et, certains d'entre eux, de partager leurs connaissances. Peut-être est-il l’heure de polliniser le monde des passions de chacun...

Référence 

Cristol, Denis. "Les Réseaux D’Echange Réciproque Des Savoirs (RERS)." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 5 octobre 2016.
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/27469/les-reseaux-echange-reciproque-des-savoirs

Ergorico - Rencontre Entre Santé Mentale Et Mosaïque. Consulté le 4 mai 2017.
http://ergorico.wixsite.com/ergorico
.

Les Rendez-vous 4C. Consulté le 4 mai 2017.
https://lesrdv4c.tumblr.com/
.

"Petit Témoignage." Repair Café LLN. Dernière mise à jour : 3 novembre 2015.
http://rc.agora-lln.be/+Petit-temoignage+.

"Rendez-vous Aux 4C ?" Site De Rennes, Ville Et Métropole. Dernière mise à jour : 12 avril 2017.
http://metropole.rennes.fr/actualites/education-vie-sociale-sante/vie-sociale/rendez-vous-aux-4c/
.

"Repair Café : Réparer Au Lieu De Jeter - Mainvilliers (28300)." Www.lechorepublicain.fr. Dernière mise à jour : 2 décembre 2015.
http://www.lechorepublicain.fr/mainvilliers/2015/12/02/repair-cafe-reparer-au-lieu-de-jeter_11687906.html.

Repair Café. Consulté le 4 mai 2017. https://repaircafe.org/fr/.

"Un témoignage inspirant." Alternatives Citoyennes - Sud Luxembourg. Dernière mise à jour : 18 janvier 2016.
https://www.alternatives-citoyennes.info/single-post/2016/1/18/Un-t%C3%A9moignage-inspirant
.

e-180 - https://www.e-180.com/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire