Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Animer dans un laboratoire d’apprentissage ou une salle 3.0

Créé le samedi 24 juin 2017  |  Mise à jour le mercredi 27 septembre 2017

Animer dans un laboratoire d’apprentissage ou une salle 3.0

Comment animer dans un laboratoire d’apprentissage ?

Le réseau des learning lab network s’efforce de diffuser des pratiques d’animation dans les salles de formation de nouvelle génération. Ces salles sont caractérisées par des pédagogies mêlant intention d’innovation, pensée design, dynamique des grands groupes et potentiel numérique.

Les salles de dernières générations sont souvent assez grandes pour accueillir 50 à 80 participants et offrir d'autres alternatives aux cours en face à face et à l'apport de connaissance en amphithéâtre.

Les équipements comprennent parfois plusieurs écrans de projection, tableau blanc interactif (TBI) ou vidéo projecteur onteractif. Des tablettes numériques peuvent aussi amplifier les interactions. Les formateurs doivent donc maîtriser simultanément des pratiques d’intelligence collective et des technologies éducatives. Ils sont animés par l’intention de créer des nouveaux savoirs et pas seulement par en reproduire ou transférer d’anciens.

Une fois l’idée exprimée, la mise en œuvre ne va pas de soi. En effet, chaque intervenant ne dispose pas dans son salon d’une salle ou s’entraîner et il n’est pas si aisé de se projeter dans un espace que l’on ignore mais qui devient déterminant. Par ailleurs, s’il existait des logiciels gratuits ou peu onéreux (Prezi ou Power Point et la suite Microsoft), qu’en est-il des logiciels d’animation de conférences ou d’ateliers collaboratifs beaucoup plus couteux comme Stormz, Wissembly ou Yellow ? Formidables logiciels mais pour un formateur indépendant, plutôt inabordables.

Voici plusieurs idées d’animation dans ces salles suréquipées qu’un intervenant peut préparer en partie chez lui.

Co-production

La co-production est au cœur des démarches collaboratives. Il existe de nombreux outils d’écriture collaborative. Il est possible de travailler avec un Google Drive ou un One Drive ou encore plus simplement avec Framapad. Mais, il est même envisageable de travailler avec Floss Manual pour produire un e-book. Dans tous les cas ces logiciels apportent une valeur ajoutée. En deux jours il est possible de réaliser un book-sprint  et de produire en équipe un ouvrage complet, avec une bonne méthode de travail. Tout d'un coup la salle de nouvelle génération se transforme en ruche ou en plateau de journal. Ca fuse et ça produit joyeusement.

Evaluation

Les salles bien équipées permettent de jouer de l'effet de comparaison sociale lié aux évaluations. Le logiciel Kahoot est assez simple. Avec sa musique endiablée et son ergonomie bien pensée,  il permet de créer des temps d’évaluation plaisant et ludique qui font réviser à chacun les notions clés. En créant un peu d’émulation entre participants mis en compétition, il donne envie de se concentrer et de trouver la bonne réponse. Il est aussi possible d'éviter que chacun se fige sur son téléphone portable, ou sa tablette numérique pour répondre, et que cela soit l'opportunité d'une réponse en équipe.

Idéation

Un logiciel d’idéation, type Seemy, ou bien des recherches iconographiques avec Pinterest ou Pixabay  seront des moyens de créer des murs d’images numériques. En effet les salles interconnectées bénéficiant de plusieurs écrans pourront offrir de larges surfaces de projection.  Si l’animateur est d’humeur joueuse il peut aussi demander à chaque chercheur d’iconographie de se centrer sur une gamme chromatique. Un écran sera à dominante verte, un autre à dominante rouge etc. La contrainte de forme obligera à plus de créativité. Bien sût, il faut disposer de plus d'un écran pour créer une telle dynamique!

Innovation

La méthode des personas issue du design thinking, est intéressante car elle permet de se projeter dans la peau d’un personnage, rien de plus simple que de créer un persona numérique avec une banque de personnages animés, ou des GIF auquel il suffit de donner une voix.  Des présentations de solution avec des montages Prezi ou Adobe Voice seront faciles à projeter sur les écrans des sous-groupes et encore plus facile à retransmettre dans un tel laboratoire.

Crowd- participation

Pour un public de managers, de responsables ou d'innovateurs, il est possible d’associer les personnes distantes. En leur adressant depuis la salle de formation, des prototypes d’idées, des esquisses de textes, des éléments sur lesquels réagir. Un envoi de courriel avec une ébauche de projet sur un site web, avec  une maquette à bonifier permet d’associer les équipiers.

Quand les équipes sont à l'autre bout de la terre, il est même possible de jouer du décalage horaire pour bénéficier de retour pendant que l'équipe dans le laboratoire se repose. Le matin, les modifications ajouts et remarques des équipiers décalés apporteront un vrai plus au projet en cours.

Organisation

Le logiciel Trello permet à des grands groupes de s’interconnecter et de s’organiser dans la construction d’un plan d’action collaboratif. Ce logiciel est utilisable en salle mais peut aussi inclure des participants distants. Une organisation en sous-groupe permettra d'agréger des idées différentes et d'enrichir les travaux de tous.

Enrichissement de dossiers

Les grandes salles de formation se prêtent à l’exploration de notions par le moyen de dossier à proposer en auto-consultation, ou de dossier thématique. Il est alors possible d’utiliser des QR Code, pour accéder directement à des sites ou des vidéos en ligne. Des PC ou bornes consultables en autonomie font des nouveaux espaces, des lieux stimulant où il est possible de s'orienter seul dans le savoir, tout en étant à proximité d'autres en cas de besoin.

Choix 

Il peut aussi être utile pour animer un grand groupe de lui demander de choisir parmi des solutions proposés par des sous-groupes. Un vote pondéré sur Slack, ou via un quizz est possible. En fait, la plupart des logiciels collaboratifs offrent la possiblité de construire un avis de groupe.

Création de sous-groupes

Le logiciel MIksi permettra de créer des sous-groupes selon une gamme de critères qui permettra un équilibre homme/femme, jeunes/anciens etc. Les critères préalablement identifiés favoriseront la mixité.

En conclusion provisoire

Pour conclure il est intéressant de relever que le learning lab network invente en permanence de nouvelles approches comme dans la logique Edumix qui vise à imaginer de nouvelles pratiques pédagogiques. Ces pédagogies entrainantes que d'aucun nomment "pédagogie du flow" pour signifier le mouvement incessant dans lequel sont pris les apprenants.

Ces espaces nouveaux nécessitent du rodage pour passer du simple usage d'outils comme il a été énoncé dans l'article à de véritable protocoles permettant à un apprentissage de devenir vraiment performant et captivant.

 

Source :

CNFPT Lab Conçoit un MOOC connectiviste https://twitter.com/DCgnx/status/877868659963817985

Learning lab network https://www.learninglab-network.com/

Edumix http://www.edumix.fr/

Blog Edupro - Pensée design http://blog.educpros.fr/fabrice-mauleon/2014/02/03/les-5-etapes-de-la-pensee-design/

Weloveusers http://www.weloveusers.com/formation/apprendre/personas.html

Répertoire des outils d’interactivité en réunion, en conférence, en foule, en classe. - Thot Cursus
http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/technologie/29284/repertoire-des-outils-interactivite-reunion-conference/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire