Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Filmer en réalité virtuelle

Créé le mardi 22 août 2017  |  Mise à jour le mardi 3 octobre 2017

Filmer en réalité virtuelle Crédit : François Klein

Thot Cursus : Avec 0,7 milliards de dollars pour 15 millions d'utilisateurs, le marché de la réalité virtuelle (VR) dans le domaine de l'enseignement est très loin derrière celui du numéro 1, les jeux vidéos (11,6 milliards de dollars pour 216 millions d'utilisateurs). Pourtant ces secteurs ont été pionniers comme l'aéronautique (simulation de vol) ou la santé (opération chirurgicale).

François Klein : L'aéronautique a été l'un des premiers secteurs à investir dans les expériences en RV pour l'entraînement des pilotes de chasse au sein de l'US air Force puis, très vite, la NASA pour préparer les astronautes aux travaux et manipulations d'objets dans l'espace.

Ces entraînements virtuels aux sorties dans l'espace sont d'ailleurs toujours utilisés. Mais ces deux secteurs d'activités sont des marchés de niche en nombres d'utilisateurs et d'équipement par rapport à celui des jeux vidéos. Car il bénéficie d'un parc d'équipement déployé beaucoup plus important dans le monde, ce qui explique son chiffre d'affaire.

La RV pour la santé et l'enseignement est venue dans un second temps. Des opérations chirurgicales sont filmées et diffusées dans des casques de RV pour les étudiants en médecine. Ainsi, ils prennent le point de vue du chirurgien et apprennent avec précision ses gestes délicats et précis notamment lorsqu'il s'agit de transplantation ou de réparation d'organes. La médecine utilise également la RV dans des programmes de rééducation. Par exemple, des patients qui apprennent à remarcher après des paralysies partielles ou des accidents graves.

Enfin, la RV aide aussi à étudier le fonctionnement du cerveau en faisant vivre aux patients différentes expériences avec des capteurs qui vont enregistrer leur activité cérébrale. Les résultats permettent alors de mettre en place des simulations personnalisées dans des parcours de soin. C'est une nouvelle technique qui permet également de soigner des traumatismes ou des phobies.

Thot Cursus : Et pour l'expérience d'apprentissage, est-ce que l'on apprend mieux avec la VR ? Des études ont-elles été menées sur des apprenants ?

François Klein : Le marché de l'enseignement se développe. Des entreprises spécialisées dans la création d'expériences en RV d'entrainement et d'apprentissage se créent. S'il s'agit souvent de parcours destinés à la formation aux techniques de vente et à la communication, j'ai pu découvrir, lors de rencontres, un parcours d'apprentissage des procédures de sécurité nécessaire à la manipulation de produits chimiques sensibles en laboratoire. Et les retours sont positifs avec un taux d'efficacité beaucoup plus important sur des mises en situation simulées que par la formation traditionnelle sur document papier ou sur powerpoint.

En France, la SNCF s'intéresse de près à ces programmes de formation et d'entrainement en RV pour la formation de ses conducteurs de train et de ses techniciens de maintenance. La technologie de leurs équipements évoluant et devenant beaucoup plus complexe et informatisée, le parcours d'apprentissage doit être adapté à ces nouvelles conditions de travail pour assurer la sécurité des usagers.

Avec le studio d'innovation digitale DVMobile, nous travaillons sur ces nouvelles interfaces en RV. Nous produisons aussi bien des films à 360° que des expériences en images virtuelles où l'utilisateur peut se déplacer physiquement dans l'espace virtuel et interagir en temps réel avec des objets virtuels. Ces expériences "room-scale" sont souvent à l'échelle d'une pièce mais peuvent être adaptées à de plus grands espaces.

Thot Cursus : Dans votre ouvrage, vous donnez beaucoup de conseils pour bien démarrer. Faire de la fiction ou du reportage en VR est-ce vraiment à la portée de tous ? Ne faut-il pas, au préalable, une expérience en réalisation de films classiques ?

François Klein : Mon ouvrage s'adresse en premier lieu aux réalisateurs et techniciens de la vidéo traditionnelle et du cinéma souhaitant découvrir une nouvelle technique de narration. Il est donc nécessaire d'avoir un minimum de connaissance préalable en technique d'image.

J'ai souhaité partager les bases et les préconisations de techniques que j'ai pu apprendre à maîtriser depuis 2013. Toutefois, un néophyte a tout à fait sa place. Il apprendra beaucoup plus facilement l'écriture et les étapes de travail. En tant que producteur, le travail que je mène dans mon studio Digital Rise se fait en grande partie dans l'accompagnement de néophytes à l'appréhension de la RV.

Mais attention à l'improvisation ! La réalisation de film en VR doit être réfléchie, anticipée et préparée avec minutie pour garantir des images d'excellente qualité à proposer au public et pour créer le sentiment d'immersion. Un scénario bancal, un mauvais placement de caméra ou un enchainement de plans ne respectant pas quelques règles brisent immédiatement l'immersion chez le spectateur qui arrêtera tout de suite l'expérience.

Lire : François Klein, Réaliser son premier film en réalité virtuelle, Editions Génération numérique, 2017

En plus

http://www.mediakwest.com/tournage/item/realiser-son-premier-film-en-realite-virtuelle-le-livre-de-l-annee-2017-pour-liberer-son-potentiel-creatif-webtv-satis-2016.html

 

1er festival du film en RV de Paris, juin 2017

http://www.forumdesimages.fr/les-programmes/paris-virtual-film-festival

Les échanges sur Twitter : #Parisvrfest 

 

Quelques exemples de films

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire