Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Apprendre ensemble à l'ère numérique : tendances à court, moyen et long termes

Créé le jeudi 19 octobre 2017  |  Mise à jour le lundi 4 décembre 2017

Apprendre ensemble à l'ère numérique : tendances à court, moyen et long termes

L'analyse à suivre brosse le tableau des tendances de la formation qui nous orientent vers une société apprenante. Elles sont est étayées par la lecture des rapports et des études auxquelles se mêlent des intuitions issues d'une pratique et d'engagements professionnels.

Plus le terme est proche moins l'incertitude est grande, plus il est lointain plus les certitudes s'amenuisent. Une tendance qui semble traverser la période à venir est l'innovation dans tous ses états.

Aujourd'hui

La part des apprentissages informels est de plus en plus souvent prise en considération dans des dispositifs de formation multimodaux. Les apprentissages sociaux sont mieux identifiés et articulés aux progressions pédagogiques organisées en salle. Ils sont identifiés comme une tendance forte.

Le mobile learning continue son développement par le moyen d'applications logicielles ludiques et de séquences vidéo courtes et enrichies de quiz et d'hyperliens.

La dimension émotionnelle de l'apprentissage progresse. Il est de moins en moins bienvenue de s'ennuyer en formation. C'est pourquoi une dose croissante d'edutainment (mot qui croise l'anglais entertainment et le mot education) se développe basée sur une pédagogie du flow. Cette pédagogie favorise une captation de l'attention par des environnements physiques et en ligne, stimulants les usages et par une ludification des façons de présenter les informations de les manipuler et d'en évaluer la maîtrise.

Les lieux de formation deviennent connectés et ouverts, favorisant plus d'horizontalité et de rencontre, une plus grande porosité entre monde entrepreneurial associatif et public est constatée.

C'est aussi le début d'une généralisation de la robotique éducative d'abord dans le sens d'une télépresence pour pallier un handicap ou un éloignement trop fort mais surtout sous la forme d'intelligence srtificielle.

Le formateur se fait 4.0. Il devient e-tuteur, concepteur de ressources numériques, animateur de groupe et de communauté en ligne.

Le stagiaire devient un apprenant acteur au centre de l'organisation numérique de sa formation. Après l'inclusion dans un groupe c'est l'inclusion dans un environnement d'apprentissage en ligne qu'il s'agit d'accompagner et de réussir.

Demain

Une EdTech, mouvement de création de sociétés technologiques spécialisées dans l'éducation, monte en puissance et crée les conditions d'un renouvellement des pratiques. Un pays comme la France en compte déjà 242 et c'est en milliards de dollars que le marché explose aux USA (1,85 milliard de dollars levés en 2015).

La poursuite de l'intégration des connaissances en neuropédagogie et de l'adaptative learning est fortement prévisible. Les apprentissages deviennent individualisés et ajustés à chaque façon d'apprendre. Des aides en ligne, favorisent l'auto direction des apprentissages ou l'autocorrection individualisés.

Les plateformes LMS s'ouvrent aux applications du web et sont moins centrées sur les besoins des administrateurs. Elles répondent aux besoins d'agilité de groupes librement créés plutôt qu'à ceux des gestionnaires de contrôler et mesurer. L'apprentissage devient encore plus pervasif (tout le temps) et ubiquiraire (partout). Les individus pourraient  apprendre pour leur communauté et pas seulement pour leur carrière.

La réalité virtuelle se développe. En 2021, la taille du marché est estimé à 50 milliards de dollars. Pour une variété de cas d'apprentissage de plus en plus riches, la dimension humaine et émotionnelle que l'on croyait inaccessible est à portée de lunettes et de logiciels de plus en plus simples.

Le machine learning c'est l'apprentissage progressif des IA qui enregistrent de plus en plus de cas, de réponses, de situations pour s'ajuster aux demandes des apprenants. Les IA éducatives travaillent sur la base d'une masse considérable de données d'apprentissage. Elles seront (on l'espère) dotées de règles éthiques et guidées vers des finalités éducatives d'intérêt général.

Des tentatives d'ubérisation sous la forme de mise en lien directe des apprenants et des réseaux entre eux vont se démultiplier. Certaines parviendront à percer, car le besoin d'apprendre est infini. Les catalogues de formation comme pour la vente par correspondance laisseront la place à des lieux d'exposition à des expériences sociales technologiques dans une variété de dynamiques culturelles, sociales et économiques (tiers lieux).

Le formateur enrichit son savoir faire et devient un facilitateur de knowledge building, le savoir se construit à plusieurs à partir de questions authentiques et pas sur la base des connaissances d'un seul.

Le formateur change de nom devient coach, animateur de communauté, facilitateur, consultant en intelligence collective. Il travaille plus souvent en équipe ou en réseau. Il accompagne la transition numérique.

Après demain

On va probablement assister à des mouvements de convergence entre des écoles, des cercles d'apprentissage, des administrations, des concepteurs de matériel numérique éducatif fonctionnant en réseaux et en proximité d'intérêt pour explorer et innover à partir des usages.

C'est aussi l'apparition de fonction de convergence qui vont s'intéresser à créer des écosystèmes d'apprentissage et d'innovation. Les formabot et les IA de nouvelle génération seront nos compagnons familiers numériques. Ils remplaceront les avatars actuels de nos applications bureautiques en intégrant beaucoup plus d'intelligence et de discernement.

Ces pédagobots (neologisme) seront de véritables appuis et guides cognitifs toujours disponibles pour apprendre. Ces services automatisés comprennent ce que chacun écrit et peuvent répondre aux questions. Il s'agira d'une évolution des IA siri, cortana, watson, alexa et autres qui aujourd'hui apprennent à reconnaître le son de notre voix à partir de nos téléphones et vont demain identifier nos besoins et intentions.

Plus encore, le corps de l'apprenant cliquera le monde. Il sera équipé de puces électroniques pour accéder à des espaces et des services (déjà 5 000 humains seraient dotés de puces greffées).

La blockchain fonctionne comme un tiers de confiance qui va garantir des actes et contribuer à la désintermédiation. Cela va toucher les diplômes qui intègreront un ensemble de traces numériques. Ils seront pour partie moins un jugement subjectif d'un groupe d'enseignants ou professionnels et plus un ensemble de comportements attestés par un plus grand nombre d'actes garantis socialement et en ligne. L'apprenant devient un socionaute qui apprend avec et pour des collectifs en navigant en ligne avec eux.

En résumé, ce qu'il est possible d'imaginer dans les tendances à venir c'est que le nouvel apprentissage sera MALIN

  • Mobile
  • Actif
  • Libre
  • Informel
  • Numérique


Sources :

Cristol, D (2013), Les apprentissages informels dans la formation des adultes. Savoirs. https://www.cairn.info/revue-savoirs-2013-2-page-11.htm

Le mobile learning en pratique - Denis Cristol - Thot Cursus
http://cursus.edu/article/28986/mobile-learning-pratique/

Net Public - Quelles compétences numériques pour assurer la transition numérique des entreprises  http://www.netpublic.fr/2016/09/quelles-competences-numeriques-pour-assurer-la-transition-numerique-des-entreprises-guide-methodologique-et-strategique/

Wikipédia - Bot  https://fr.wikipedia.org/wiki/Bot_informatique

#Education - Svenia Busson - Vers une French EdTech
https://www.maddyness.com/innovation/2017/08/31/education-vers-une-french-edtech/

La Tribune - EdTech les startups de l'éducation fourmillent - Audrey Fisne http://www.latribune.fr/technos-medias/innovation-et-start-up/edtech-les-startups-de-l-education-fourmillent-720182.html

CEGOS - Digital learning les 10 grandes tendances pour la formation de demain
http://www.elearning-news.fr/2017/04/18/digital-learning-les-10-grandes-tendances-pour-la-formation-de-demain/

Comment devenir une société apprenante - Denis Cristol - Thot Cursus
http://cursus.edu/article/29336/comment-devenir-une-societe-apprenante

Réalité augmentée le marché qui vaudra 50 milliards de dollars - https://www.goglasses.fr/realite-augmentee/chiffre-semaine-marche-caques-ar-2021

Solunéa - Quelles teandances du web peut-on appliquer au digital learning? http://www.solunea.fr/tendance-web-digital-learning/

Solunéa - Les bots sont-ils la nouvelle tendance phare du digital learning ? http://www.solunea.fr/bots-digital-learning/

CNFCE - La nouvelle tendance du social leaning en entreprise https://www.cnfce.com/dossier/social-learning

L'usine digitale - Cogitème mise sur l'Edutainment
https://www.usine-digitale.fr/article/la-france-du-numerique-2016-cogiteme-mise-sur-l-edutainment.N446627

Jean Pouly - Les learnings lab des kieux de fabrication des nouvelles façons d'apprendre
https://fr.linkedin.com/pulse/les-learning-labs-des-lieux-de-fabrication-nouvelles-fa%C3%A7on-jean-pouly

Digital learning academy - Les tendances en formation #2 l’Adaptive Learning et le machine learning | The D.L.N.
https://digital-learning-academy.com/tendances-formation-2-ladaptive-learning-machine-learning-the-d-l-n/

Educsol - Blockchain et éducation
http://eduscol.education.fr/numerique/tout-le-numerique/veille-education-numerique/archives/2016/juin-2016/blockchain-education

Et si les traces d'apprentissage remplaçaient les diplomes ? - Denis Cristol - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/29131/les-traces-apprentissage-ligne-remplacaient-les/

6 grandes tendances de la formation 2017-2021 - Denis Cristol - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/28598/6-grandes-tendances-formation-2017-2021

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire