Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

3 pays pour devenir plurilingue

Créé le samedi 18 novembre 2017  |  Mise à jour le lundi 4 décembre 2017

3 pays pour devenir plurilingue

« Voyager, c'est demander d'un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu », ainsi parlait Paul Morand, académicien, écrivain et diplomate français du début du XXe siècle… et il n’a pas tort !

Certes, avec l’avènement des nouvelles technologies au XXIe siècle et le développement de multiples applications numériques pour apprendre les langues, on se demande quel peut être encore l’intérêt de partir si loin alors qu’on peut bien confortablement rester installé devant sa tablette ou son ordinateur, et pourtant…

Pourtant, voyager, outre le fait d’être un plaisir de découvrir, peut aussi permettre d’apprendre. Dans le domaine des langues, la finalité pédagogique des voyages n’est plus à démontrer et les spécialistes l’ont bien compris en exploitant les séjours linguistiques pour les jeunes mais aussi pour les professionnels. Ceci dit, on peut tout aussi bien apprendre en voyageant pour le simple plaisir, en tant que pur touriste.

La question se pose alors : où aller ? Bien évidemment, si vous voulez améliorer votre anglais ou votre espagnol, l’Angleterre, les États-Unis, l’Espagne ou encore l’Amérique du Sud demeurent des destinations phares. Mais pourquoi ne pas aller hors des sentiers battus, faire dans le plus « exotique », et découvrir des pays multilingues qui vous offriront une sélection plus vaste d'opportunités linguistiques ?

Tour d’horizon de trois excellents pays pour développer votre appétit du plurilinguisme !

1.     Le Luxembourgsitutation géographique

Situons ce tout petit pays : entre la France, l’Allemagne et la Belgique, d’une population d’un peu moins de 560 000 habitants en 2016, pour une superficie de 2 586 km2. Mais ne vous fiez pas à sa taille, car son économie extrêmement dynamique en fait un des pays les plus riches et des plus prospères du monde, avec le PIB (produit intérieur brut) par habitant le plus élevé du monde !

Cette principauté – également grand-duché - reconnaît officiellement trois langues : le luxembourgeois, le français et l’allemand. À noter que tous les documents officiels du pays sont intégralement rédigés dans ces trois langues et que l’allemand et le français sont obligatoires dès le primaire. Oui, on peut les comparer aux Suisses ou aux Belges, mais à la différence de leurs voisins, les Luxembourgeois sont les seuls à parler couramment ces deux langues !

2.     La Serbie

Oui, la Serbie. C’est étonnant, mais ce pays d’Europe centrale, né des cendres de l’ex-Yougoslavie a pourtant su cultiver sa multiculturalité et son plurilinguisme. D’une superficie d’environ 80 000 km2 pour 9 millions d’habitants, on peut y entendre du hongrois, roumain, slovaque et albanais, de par sa proximité avec les pays frontaliers, mais aussi du bulgare et du macédonien au cœur du pays.

De plus, outre la langue serbe, le russe demeure encore largement parlé par l’ancienne génération. Par exemple, la province de Voïvodine reconnaît six langues officielles : le serbe, le hongrois, le roumain, le slovaque, le croate et le ruthène. 

D’autre part, l’anglais et l’allemand sont des disciplines scolaires obligatoires dès le primaire (en fait, l’allemand est optionnel, mais très populaire en vue d’une possibilité future d’immigration en Autriche, pays également frontalier). Enfin, une dernière information – et pas des moindres ! - la Serbie reconnaît officiellement deux alphabets : le cyrillique et le latin. Ceux-ci peuvent indifféremment être utilisés et le fait que l’écrit soit particulièrement proche de l’oral facilite l’apprentissage de ces langues.

3.      L’Afrique du Sud les langues en Afrique du sud

Quittons maintenant l’Europe et descendons tout au sud du continent Africain. D’une superficie de 1 220 000 km2, peuplé par plus de 55 millions de Sud-Africains, ce pays, de par la richesse de son patrimoine historique (britannique, hollandais, mais aussi les populations autochtones), jouit de 11 langues officielles, incluant l’afrikaans (dérivé du néerlandais), lors de la colonisation des Pays-Bas en 1652 et l’anglais, pendant la colonisation anglaise de 1822.

L’Afrique du Sud joue un peu un rôle à part étant donné que c’est le seul des pays colonisés d’Afrique a avoir su faire cohabiter pacifiquement les langues des colons avec celles des autochtones dans le but de consolider la ségrégation culturelle, d’où le plurilinguisme encore de vigueur aujourd’hui : le ndébélé, le sotho du Nord, le sotho du Sud, le twsana, le swati, le tsonga, le venda, le xhosa et le zoulou. Une telle diversité linguistique fait que chaque Sud-Africain est maintenant au moins bilingue !

Finalement…

Voyager en Europe, mais aussi en Afrique peut se révéler très riche d’un point de vue linguistique. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres pays mériteraient également le détour de par leur richesse pédagogique et culturelle, à l’instar de la Russie, de l’Indonésie, de l’Inde ou encore de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. En effet, tous ces pays comportent de nombreuses langues officielles nationales, sans compter un nombre incalculable d’idiomes et de dialectes. Malheureusement, bon nombre d’entre eux sont également en voie de disparition…

Un conseil donc, voyagez pour le plaisir, oui, mais aussi pour le plaisir d’apprendre des langues, ou en découvrir de nouvelles !

Illustrations : Bon voyage,
Luxembourg (carte),
Les langues en Afrique du sud

 

Sources

Les 7 pays les plus multilingues du monde, Nuno Marques, https://fr.babbel.com/fr/magazine/pays-les-plus-multilingues-du-monde

Article Wikipedia sur le Luxembourg, https://fr.wikipedia.org/wiki/Luxembourg_(pays)

Article Wikipedia sur la Serbie, https://fr.wikipedia.org/wiki/Serbie

Article Wikipedia sur l’Afrique du Sud, https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique_du_Sud

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire