Par Christine Vaufrey B  | info@cursus.edu

Territoire urbain et numérique, la feuille de route du Grand Lyon

Créé le lundi 22 novembre 2010  |  Mise à jour le vendredi 31 mars 2017

Territoire urbain et numérique, la feuille de route du Grand Lyon

Sur le site Millénaire 3, Centre Ressources Prospectives du Grand Lyon (communauté urbaine de Lyon), on trouve une étude fort intéressante intitulée Quelle société voulons-nous à l'ère du numérique ? Cette étude ambitionne de tracer les lignes de force des politiques publiques territoriales sur le territoire de la collectivité de communes du Grand Lyon, en matière d'utilisation, développement et intégration de services numériques au service du territoire et de ses habitants.

Emile Hooge, Caroline Januel et Jean-Loup Molin, auteurs du rapport, commencent par brosser le panorama des "Révolutions numériques" et des bouleversements qu'elles ont provoquées dans tous les champs de la société. Cette copieuse première partie (près de 30 pages) n'apprendra pas grand chose à ceux qui suivent de très près l'évolution des usages numériques et des technologies autorisant l'accès à l'information et aux mondes virtuels, caractérisés par la disparition de la durée (règne de l'immédiateté), autorisant de nouvelles sociabilités et la création personnelle. En revanche, la synthèse effectuée est remarquable, plutôt juste et très bien documentée; elle devrait satisfaire tout élu ou responsable technique cherchant à s'informer rapidement sur les mutations sociétales en cours, sous l'impulsion du numérique.

La deuxième partie est consacrée à l'interrogation des politiques publiques face au numérique. Les champs explorés dans la première partie y sont repris et des préconisations sont faites aux élus de la communauté urbaine pour favoriser aussi bien la diffusion et la coproduction des savoirs, l'accroissement de la qualité de vie par la création et l'amélioration collective des services urbains, l'amélioration du "vivre ensemble" en favorisant là encore les pratiques collectives. Si le discours s'adresse spécifiquement aux responsables du Grand Lyon, le modèle de réflexion adopté est applicable à toute autre grande métropole.

La troisième partie est consacrée à la prospective, avec la présentation succincte de trois projets transversaux :

  • Créer une agence culturelle pour éditorialiser l'espace public;
  • Mettre en place une plate-forme d'innovation ouverte pour créer les nouveaux services publics;
  • Ouvrir les données publiques pour permettre à tous de les consulter et de les utiliser.

Les projets sont là encore bien documentés et plutôt réalistes. On comprend bien que les freins ne se situeront pas au niveau de la technologie et sans doute pas non plus au niveau du financement, mais certainement au niveau de la vision du collectif qu'ils impliquent et des modes de gouvernance qui y sont associés. Tout responsable territorial y puisera de l'inspiration.

On regrettera dans cette étude un usage immodéré de la "langue de bois numérique", du discours commun du web lorsqu'il parle de lui-même. On aurait également aimé un plus grand nombre de mentions des initiatives locales à fédérer, tant il est vrai qu'il ne suffit pas d'affirmer le génie du territoire si l'on n'en donne pas des exemples, pourtant nombreux. Mais l'on appréciera les références à d'autres villes françaises (l'exemple de Rennes est cité à plusieurs reprises, et l'on s'étonne de ne pas croiser celui de Brest plus souvent) ou du monde.

Lyon, classée neuvième ville mondiale en matière d'économie de l'innovation, pôle de production de référence pour ce qui est du jeu vidéo, ne peut évidemment se passer d'un plan numérique ambitieux, plan ayant du sens en terme d'innovation sociale bien plus qu'à celui de l'innovation technologique. 

Une publication utile à tous ceux qui réfléchissent aux différentes voies de métamorphose de la ville sous l'influence du numérique, de manière à ce que l'espace de vie reste au service de ses habitants et se nourrise de leur inventivité collective.

Quelle société voulons-nous à l'ère du numérique ? Opportunités - Points de vigilance - Politiques publiques. Emile Hooge, Caroline Januel, Jean-Loup Molin. Nova 7 / Grand Lyon, Direction de la Prospective et du Dialogue Public, octobre 2010. Téléchargeable en .pdf.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire