Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

L'entretien de relations interpersonnelles, puissant facteur de réussite en formation à distance

Créé le dimanche 12 décembre 2010  |  Mise à jour le mardi 13 décembre 2011

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Teresa Dove sera désormais toujours citée comme la première lauréate du prix national américain pour le ou la meilleur(e) enseignant(e) de primaire ou secondaire en ligne. Cette distinction créée par le Southern Regional Education Board (SREB) et l’INACOL (International Association for K-12 Online Learning) vise à souligner le travail exceptionnel de ces artisans oeuvrant encore un peu trop dans l’ombre de l’école traditionnelle.

Alors qu’elle recevait sa récompense, Mme Dove – professeure d’algèbre de la Florida Virtual School – affirmait que ce qui la satisfaisait par dessus tout dans la formation à distance était le temps qu’elle pouvait passer avec chaque élève. Une déclaration qui pourrait paraître saugrenue au départ : l'éloignement ne complique-t-il pas les choses en termes de communication ?

Pas si l'on en fait sa priorité, dirait-elle.

5 pratiques gagnantes en communication à distance

Dans son discours de remerciement, Teresa Dove déclare ceci : « Vous pouvez être séparés géographiquement, mais passer du temps unique avec chaque enfant est le plus grand atout d’un instructeur en ligne. Non seulement, ça personnalise leur expérience éducative, ils savent qu’il y a alors quelqu’un pour eux. L’éducation devrait être centrée sur l’élève, car quand ils le sentent, vous seriez étonnés de voir leur motivation et combien vous apprendrez à leur sujet. »

Pour y arriver, elle affirme à eSchool News qu’elle use de cinq pratiques pour améliorer ses relations avec les apprenants.

  1. Mettre l’élève au centre de chaque décision qui doit être prise.
  2. Nourrir le lien entre l’enfant, mais aussi ses parents, car ils peuvent s’avérer de précieux alliés.
  3. Discuter chaque jour avec les élèves au téléphone. C’est de cette façon que Teresa Dove a développé des communications uniques avec chacun d’entre eux.
  4. Souligner chaque effort et succès, peu importe leur ampleur. La rétroaction bienveillante possède, selon elle, des effets très bénéfiques pour motiver les jeunes à continuer leur formation.
  5. Créer des relations avec d’autres professeurs pour échanger des ressources, des pratiques et des anecdotes. Une façon d’éviter l’isolement.

Des petits trucs simples, mais qui ont un impact véritable. Les commentaires des parents et élèves envers Mme Dove sont très élogieux. Un de ses apprenants déclarera qu’il avait plutôt peur de devoir suivre un cours à distance. Or, le temps de réponse rapide de l’enseignante, sa disponibilité, ses félicitations, ses explications par rapport aux erreurs et son attitude positive (elle joignait même, avec ses courriels, des dessins amusant pour les stimuler) ont eu une résonance plus que satisfaisante sur celui-ci. Il a reçu un « A ».

Teresa Dove applique parfaitement les critères recherchés pour le lauréat de ce prix : une personne capable d’inspirer les élèves de tous milieux de vie et niveaux confondus à apprendre, d’obtenir le respect des écoliers, des parents et des collègues et de jouer un rôle actif et utile autant dans la communauté que dans les classes en ligne. Il n’est pas surprenant que l’INACOL ait voulu récompenser des instructeurs possédant de solides compétences de communication. En octobre 2009, ce même organisme publiait un rapport – que nous avions traité l'an dernier – sur l’importance et les pratiques de communication pour un meilleur enseignement dans les écoles virtuelles.

Les deux autres finalistes, Gabrielle Bray d’Online Campus et Steven Sproles de Virtual Virginia, ont aussi été sélectionnés par les jurés grâce aux relations très fortes qu’ils avaient développées avec leurs apprenants. Un exemple frappant : 69% des étudiants du cours Advancement Placement Psychology de Virtual Virginia ont péssé l'examen avec succès. Dans la classe de Steven Sproles, le taux de réussite se situe à 84%.

En tête-à-tête ou en groupe, la communication interpersonnelle améliore la formation à distance

Il n’y a pas que la façon de faire de Teresa Dove qui crée des effets positifs chez les apprenants. L’option de type réseau social existe également. Le Cégep@distance, institution québécoise de formation collégiale, a inauguré en 2009 un projet permettant de développer des cours et travaux collaboratifs. Conçu à partir de l'application Elgg, la plateforme Osmose emprunte donc un peu aux réseaux sociaux tant appréciés par les jeunes générations pour les intégrer à une démarche pédagogique. En mars 2010, on percevait déjà des effets collectifs positifs pour les relations entre tuteurs et étudiants.

Par exemple, la mise en place de profils a permis aux apprenants du même programme de faire connaissance et d'encourager les discussions. L’utilisation des outils de communication asynchrones ou synchrones a permis d'initier et de poursuivre les discussions au-delà des seuls temps obligatoires. Les apprenants purent ainsi plus facilement travailler en équipe malgré la distance. De plus, les tuteurs ont proposé des séances d’appoint en visioconférence pour ceux qui en avaient besoin.

Pour l’instant, seulement 10% des étudiants de l’institution utilisent Osmose, un chiffre normal pour la conseillère pédagogique du Cégep@distance Martine Chomienne, car la plateforme est encore récente et il faudra un certain temps pour qu'elle soit adoptée de tous. Le projet est d'ailleurs en phase expérimentale jusqu’en 2011. C’est donc au cours de cette année que l'on vérifiera son intérêt pour une communauté élargie. Il faudra ensuite mesurer l'impact de ce mode de communication et de travail sur les résultats des apprentissages.

Ces pratiques, qu'elles touchent à la relation interindividuelle ou de groupe, montrent que la motivation pour l'apprentissage est fortement améliorée par l'existence d'une communication entre les apprentants ou entre l'apprenant et son enseignant. Même à distance, l'enseignement et l'apprentissage restent avant tout des histoires de personnes.

"Five lessons from the nation’s best online teacher", eSchool News, 13 septembre 2010

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire