Par Pierre Nobis  | p.nobis@cursus.edu

Chercher l'information autrement

Créé le vendredi 11 mars 2011  |  Mise à jour le lundi 4 juin 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Chercher l'information autrement

Dans un souci d'efficacité lors d'une recherche d'information en ligne, on est parfois amené à délaisser la démarche classique de requête à partir d'un moteur de recherche pour consulter d'autres sources en accès libre comme les dépôts de mémoires et de thèses ou des services de partage de présentation de type diaporama comme SlideShare. Pour un outil comme Google, un vrai questionnement émerge en effet depuis quelques temps par rapport  à la part réelle de l'index effectivement interrogée lorsqu'un internaute lance une requête sur cet outil. Bien des zones d'ombre subsistent à ce niveau qui justifient le désengagement, certes tout à fait relatif, vis-à-vis des moteurs traditionnels.

Cibler les ressources du web contributif

Plusieurs études ont souligné une certaine gradience quant au niveau d'implication des usagers du Net. Le premier niveau  (consultatif) ne reflète qu'une interaction passive avec le contenu proposé (simple lecture) alors que le deuxième (participatif) se "borne" aux annotations, commentaires et reprises sur différents supports.

On a souvent évoqué sur Thot les outils de mindmapping et autres applications de créations de cartes mentales. Les services en ligne dédiés à ce type de représentation graphique offrent de plus en plus un espace de partage structuré qui permettent à l'internaute de lancer une requête par mot-clef ou en naviguant dans la liste des catégories proposées. L'intérêt est ici de consulter des ressources déjà sélectionnées et organisées par des utilisateurs actifs. Nous sommes donc dans le champ de la recommandation structurée, champ très vaste et de plus en plus sollicité, qui va des blogs d'experts aux listes thématiques de ressources telles qu'on les trouve dans Diigo, par exemple.

L'exemple de Biggerplate

Mais revenons aux cartes mentales. Le cas de la bibliothèque de cartes de Biggerplate est assez significatif en matière de mise à disposition d'informations structurées. Cette bibliothèque offre tout d'abord un accès thématique par grande catégorie ( BusinessEducation et General) et ensuite par sous-catégorie. On trouvera dans la partie Education, une sous-partie intitulée Foreign Languages qui contient quelques exemples intéressants de schémas heuristiques en langue française comme ici ou bien . Le lecteur a ensuite la possibilité de visualiser le contenu et peut aussi la télécharger (ouverture d'un compte obligatoire) au format indiqué ( MindManager) dans la notice descriptive.

D'autres réservoirs existent et se développent en ligne; parmi les plus intéressants on citera :


Sources

Blog de BiggerPlate : http://biggerplateblog.blogspot.com/

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • Lucas Gruez
  • 4 juin 2012 à 04 h 04

Merci pour cette approche originale

Bonjour.

Merci beaucoup pour cet article très intéressant qui met en valeur le travail de structuration et partage des informations par les cartes heuristiques. Biggerplate est un outil très intéressant et en plein développement. Dans ce contexte de recommandation j'ai mis en place un scoop.it : http://www.scoop.it/t/classemapping, à propos d'enseignement et cartes heuristiques. Mais il est vrai que la structuration chronologique et moins puissante qu'une organisation thématique.

Merci à vous pour cette approche très intéressante.

Cordialement

Lucas Gruez

Répondre